in

Le Caire « Mère du Monde »

Mère du monde, grouillante, bouillonnante jusqu’à l’asphyxie. La cité musulmane avance, s’étend voilée de poussière, de brume de chaleur et surtout de pollution. Une marée humaine de plus de 15 millions d’habitants ! Après une plongée dans ses plus vieux quartiers : Le Bazar khan El Khalili, la « cité des morts », une découverte de ses plus belles mosquées… Son riche musée fait resurgir des nimbes la présence de l’Egypte ancienne de même que la silhouette fantomatique et bienveillante des pyramides à l’horizon. Mais c’est en quittant le Caire hégémonique que l’on appréhendera le mieux l’énigme de leur construction de Meidoum, à Gizeh en passant par Saqqara.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Patients atteints de cancer bouclés dans Gaza, sous les bombardements

Agiter des drapeaux étrangers pour fêter la victoire des Bleus au Mondial : choquant ou pas ?