in

« Ça saigne à l’aéroport de Liège comme à Gaza »

Les LilithS, un groupe d’activistes féministes, ont organisé mardi une action à l’aéroport de Liège pour dénoncer un manque de transparence par rapport à des armes américaines à destination d’Israël, qui transiteraient par le tarmac liégeois.

À 11h30, un groupe de six femmes est arrivé à Liège Airport dans le terminal passager, équipées de valises, desquelles elles ont ensuite sorti des bidons remplis d’un liquide rouge qu’elles ont déversé sur le sol.

Elles ont déployé une banderole indiquant « How many tons of weapons for so many liters of blood ? » (Combien de tonnes d’armes pour autant de litres de sang) et ont scandé, le poing levé, « Euro collabo, Free Palestine ».

Elles écrivent sur leur blog : "26 organisations et partis politiques dénoncent le manque de transparence de l’aéroport de Liège par lequel transiteraient des armes venant des États-Unis et destinées à réapprovisionner Israël. Les LilithS se joignent à eux pour dénoncer la collaboration du gouvernement wallon et de l’Union Européenne qui, en fermant les yeux sur la nature de tels transports, participent au massacre. L’oppression du peuple palestinien n’est possible que parce que la communauté internationale, menée par les puissants pays d’Europe et d’Amérique du Nord, le permet.

Israel dispose d’un approvisionnement continu de munitions et de carburants et donc d’une force militaire contre laquelle le peuple palestinien, emprisonné dans ses propres terres, ne peut rien faire.

Elles ont déversé sur le sol du hall de l’aéroport une centaine de litres de faux- sang, créant ainsi une grande mare rouge pour symboliser la tuerie perpétrée par Israël en Palestine. Les militantes portaient des t-shirts et des masques aux couleurs de la Palestine qui arboraient les slogans suivants : « Euro- Collabo », « Palestine, un État maintenant ! ».

Entre 2005 et 2006, plus de 160 millions d’amorces explosives, 17 millions de pièces d’armement et plus d’1 million de cartouches, grenades fumigènes et détonateurs ont été délivrés par les États-Unis à l’armée israélienne en passant par l’aéroport de Schipol aux Pays-Bas. Ce matériel a été utilisé par Israël au Liban tuant ainsi plus d’1 millier de personnes.

La transparence de l’aéroport hollandais, quant au matériel transitant par son biais, a amené la société israélienne de cargo chargée des transports d’armes à déménager vers l’aéroport liégeois car ce dernier est totalement opaque quant aux marchandises transitant sur ses pistes. En effet, la Belgique ferme les yeux sur le transport de matériel militaire, si celui-ci ne subit pas un transbordement vers un autre moyen de transport.

Nous dénonçons le manque de transparence de l’aéroport de Liège. Nous dénonçons le fait que la région wallonne reste aveugle à de tels agissements. Nous accusons l’Europe de collaboration. Nous exigeons de l’Union Européenne qu’elle applique un embargo sur l’armement à destination d’Israel."

Site des Liliths : http://lilithsrevolution.tumblr.com/

CAPJPO-EuroPalestine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des enfants palestiniens brutalisés par des soldats israéliens (vidéo)

Inde : des dirigeants musulmans instaurent un “comité de protection de la vache” pour privilégier la concorde nationale