in

BURKINI: R. Nekkaz s’engage à payer toutes les amendes de 38€, au nom du respect des libertés individuelles.

Communiqué de R. Nekkaz

Depuis le 10 juillet 2010, Rachid Nekkaz a créé un fonds de défense de la liberté doté d'un million d'euros afin de payer toutes les amendes en Europe liées au port du niqab dans la rue exclusivement.

Bien qu'opposé à titre personnel au port du Niqab, il considère néanmoins que personne n'a le droit en démocratie d'empêcher une personne de porter l'habit de son choix dès lors que cet habit ne représente pas un danger pour la liberté d'autrui ou par la sécurité du territoire.

Fort de cet attachement à ce principe de droit, Rachid Nekkaz paye les amendes à la fois en France (1146), en Belgique (261), en Hollande (2) et en Suisse (1). Soit déjà 245 000€.

Autant Rachid Nekkaz défend la liberté de porter le voile, autant il défend la liberté de ne pas porter le Hijab. C'est ainsi que le 19 septembre 2013, il s'est rendu au tribunal de Khartoum au Soudan pour empêcher une femme de se faire flageller en plein public car elle refusait de porter le hidjab.

Rachid Nekkaz tient à rappeler que cette histoire du Burkini révèle très clairement qu'il ne s'agit pas d'exiger de voir le visage de la personne (le Burkini ne cache pas le visage) mais de s'attaquer à une Liberté vestimentaire d'une certaine catégorie de musulmanes en France.

Cette interdiction du Burkini est donc une violation manifeste d'une Liberté fondamentale en démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

B.Bardot demande au CFCM de lancer un appel aux musulmans de France afin qu’ils renoncent à célébrer l’ Aïd el-Kébir

En Allemagne le burkini ne pose pas de problème