in

Belgique: manifestation Nationale Contre l’Islamophobie

Fondée en 2012, Muslims’ Rights Belgium est une organisation qui a comme objet social la lutte contre les discriminations et plus particulièrement l’islamophobie. Depuis lors, Muslims’ Rights Belgium joue le rôle d’intermédiaire entre des citoyens et diverses autorités compétentes.

Muslims’ Rights Belgium s’inquiète de la montée des actes islamophobes et du sentiment d’insécurité qui touche la communauté musulmane de Belgique. En effet, un climat nauséabond d’islamophobie s’installe dans notre pays. Bruxelles, Charleroi, Anvers, Gand, Liège, Verviers, Mons, Namur etc. Aucune ville n’est épargnée et pas une journée ne passe sans que plusieurs faits islamophobes n’aient lieu dans notre pays!

Agressions, discriminations, stigmatisations, incitations à la haine, populisme se banalisent peu à peu alors que les données officielles sur l’islamophobie ne rendent pas compte de l’ampleur réelle du phénomène et les moyens mis en place ne sont ni efficaces ni suffisants pour répondre au problème. En effet, la gravité de l’islamophobie a toujours été sous-estimée car ces actes touchent des victimes isolées que l’écrasante majorité n’a pas le réflexe de signaler.

Nos valeurs de justice et d’égalité nous poussent à ne pas admettre que dans notre pays, des milliers de personnes soient déniées de leurs droits, que ce soit en raison de leurs origines, de leur situation sociale ou de leur conviction. Le temps de la reconnaissance de toutes et tous, dans notre société, démocratique et universelle, ne peut plus attendre. Il est grand temps que les moyens rejoignent les faits!

Les Musulmans ne sont pas, contrairement à ce que prétendent les populistes et autres fascistes, des boucs-émissaires responsables des maux de notre société. Au contraire, nous sommes convaincus que la solidarité entre les citoyens est une voie primordiale afin d’affronter les énormes défis liés à la dégradation économique, au chômage et aux inégalités. Nous condamnons donc solennellement ce nouveau visage du racisme qu’est l’islamophobie car il entrave la cohésion sociale, de même que les actes et propos qui en ont permis le développement.

Il est temps de dire « Stop » à la montée de ce racisme spécifique qui tente de se normaliser par la banalisation. Nous voulons attirer l’attention des pouvoirs publics sur l’importance de leur rôle pour enrayer ce phénomène dont les auteurs sont rarement poursuivis. Nous alertons les différents niveaux de pouvoir ainsi que les partenaires sociaux sur l’état préoccupant de l’islamophobie en Belgique.

C’est pourquoi un appel a été fait à toutes celles et ceux qui ont à cœur les valeurs d’égalité et de justice, toutes celles et ceux qui veulent dire « Stop » à l’islamophobie, ce nouveau visage du racisme ! La manifestation aura lieu ce dimanche 26 octobre 2014 à Bruxelles, dont le rendez-vous est donné à 14h30, Place Poelaert à Bruxelles (devant le Palais de justice).

Liste des signataires pour la manifestation:

 

   Wissal ASBL

   Cercle des Etudiants Musulmans de l'Ulg

   Kawthar asbl

  La Fédération des associations Marocaines – Federatie van Marokkaanse Verenigingen

 

  La Fédération Citoyenneté et Spiritualité Musulmane – Federatie Burgerschap en Islamitische spiritualiteit (C.S.M.-B.I.S.)

  AFD International

   Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie

   European Muslim Network – EMN

    Inaya asbl

   Bruxelles Panthères

  Expressions Musulmanes

   Egalitaire

 Le Collectif Alternative Libertaire Bruxelles 

  Les Militants de la Paix

   Forum Musulmans & Société

   Empowering Belgian Muslims – EmBem

 La Cité du Savoir asbl

 Union of European Turkish Democrats – UETD

 L'association "Asbl Surdimane" pour sourds et malentendants 

 L'Association des familles et ami(e)s des prisonniers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Serena Shim est-elle morte à cause de ses révélations sur l’Etat islamique ?

Un professeur discriminé pour avoir publié un “Dictionnaire de l’islamophobie”