in

Australie: une politicienne accuse les musulmans de payer la conversion à l’islam des aborigènes

Alors que la date des élections législatives fédérales en Australie approche, des candidats en manque de notoriété cherchent absolument à faire parler d’eux en ciblant une nouvelle fois les musulmans. C’est le cas de la candidate Pam Hecht  réputée pour son hostilité à l’égard de la religion musulmane, qui n’ a rien trouver de mieux que de lancer une accusation fantaisiste selon laquelle les musulmans paieraient les aborigènes d’Australie pour se convertir à l ‘islam.

Sans apporter aucune preuve à l’appui de ses allégations mensongères, ni préciser le prix en question « pour la vente d’une conversion à l’islam », Pam Hecht espère seulement tirer un bénéfice électoral   dans la ville de Port Kennedy en Australie’ (Etat de Queensland), où elle est candidate dans des élections nationales prévues le 7 septembre. Notre politicienne spécialiste de la « braderie musulmane » justifie ses propos délirants en se basant sur une prétendue croyance islamique dont l’objectif est la conversion à l’islam des premiers peuples apparus sur la planète comme les aborigènes, démontrant ainsi que la terre entière appartient à Allah et que seul l’islam doit s’imposer sur le globe.

Rappelons qu’il y a en Australie 379 000 musulmans, ce qui représente 1, 7% de la population de ce pays Le nombre de convertis au sein de  la population aborigène est évalué environ à 1 100 personnes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Québec: une mosquée souillée avec du sang de porc

Hollande a trouvé son chemin de Damas