in

Assassinat Djamel Bensmaïl : 91 suspects ont comparu devant le procureur de la République

Près de deux semaines après l’atroce martyre de Djamel Bensmaïl, dans une Kabylie en proie aux flammes, en plein cœur de la ville de Larbaâ Nath Irathen, que des incendiaires transformèrent en brasier incandescent du chaos, et cinq jours après la tenue à Alger du Haut Conseil de sécurité, les masques sont tombés au tribunal de Sidi M’Hamed…

Enfin démasquées, l’ensemble des personnes (91 interpellations à ce jour), fortement suspectées d’être impliquées dans un assassinat qui a horrifié un pays tout entier, sont apparues au grand jour hier, lundi 23 août, devant les caméras qui guettaient leur arrivée au petit matin, à 7 heures précises.

Fait notable, leur venue a nécessité le déploiement d’un impressionnant dispositif de sécurité, tout autour du palais de justice, composé des unités d’élite d’intervention, des Brigades de recherche et d’investigation (BRI), des Brigades mobiles de la police judiciaire (BMPJ) et du Groupe opérationnel de protection et de sécurité (GOPS).

Publicité
Publicité
Publicité

Incarnation de la barbarie à visage humain, ces assassins présumés de la pire espèce, hommes et femmes (au moins 3 femmes sont incriminées), jeunes et moins jeunes (certains sont mineurs et étaient accompagnés de leurs parents), ont comparu devant le procureur de la République. Ils devront répondre de plusieurs chefs d’inculpation, dont la gravité est à l’aune de la monstruosité de leur crime : « homicide, immolation et mutilation d’un cadavre, destruction de biens et violation d’un siège de police ».

En apercevant les visages de certains d’entre eux, défigurés par la haine au moment de commettre l’innommable, comme on a pu l’observer sur les nombreuses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on frémit d’effroi en songeant au terrible supplice enduré par Djamel Bensmaïl.

Sur la photo ci-dessus, l’homme, conduit sous bonne escorte à l’intérieur du tribunal, est celui, de son propre aveu, qui a poignardé « Jimmy » derrière la cage grillagée du fourgon de police, quelques instants avant qu’il ne soit lynché à mort.

Publicité
Publicité
Publicité

Alors que les services de police algériens ont annoncé être en possession d’une mine précieuse d’informations, en l’occurrence le téléphone portable de la victime, mercredi dernier, le Haut Conseil de sécurité (HCS), placé sous l’égide du président Tebboune, a accusé sans la moindre ambiguïté le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement islamiste Rachad d’avoir fomenté l’assassinat du regretté Djamel Bensmaïl, ainsi que le déclenchement des incendies gigantesques qui ont ravagé la Kabylie, particulièrement la wilaya de Tizi-Ouzou.

« Le président de la République a donné des instructions à tous les secteurs pour le suivi de l’évaluation des pertes et la prise en charge des sinistrés suite aux incendies, où l’implication des deux mouvements terroristes MAK et Rachad a été établie, tout autant que leur implication dans l’assassinat du défunt Djamel Bensmaïl », pouvait-on lire dans le communiqué officiel publié à l’issue de cette réunion extraordinaire.

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Cdl, si tu as lu mes commentaires , je suis le premier à avoir appelé à la prudence , concernant les accusations anti gouvernementales kabyles
    , un post a moi n a pas été publié mais je pense que Djamel a été interpellé par les rg qui été surveille pour ses positions hirakistes, ces deniers l on confié a la police locale affirmant que c était un pyromane. Voilà comment l étincelle c est allumé. Un scénario crédible et rationnel par rapport à ce qu on entend , l’état algérien en a fait une opportunité pour faire le ménage …ma position n a pas changé , quant à la tienne ..

  2. @ Djéser, s’agissant d’accusations peu fondées ou infondées, j’attends toujours des excuses publiques de ton maître, tu sais celui qui trouve que si on jette un papier par terre dans la rue, c’est parce qu’un acharisme version qu’il n’aime pas nous imprègne à notre insu, enfin si nous sommes Musulmans, parce que je suppose que si un autre jette des papiers par terre, il ne lui reprochera pas un acharisme mal assimilé ou on lui rira au nez.

    Ma version anti-complottiste, je crois que les chrétiens ont brûlé Rome parce que l’empereur Néron, le gouvernant l’a dit, si tu dis autre chose, complottiste tu es.

    Ma facette complottiste serait d’alléguer que si Néron accuse les chrétiens de l’incendie de Rome c’est parce que l’incendie fut allumé par lui.

    Mais la prudence est de dire qu’aujourd’hui on n’en sait rien, ne croire ni Néron ou ce qu’on lui a fait dire, ni Suétun qui sans doute n’aimait pas cet empereur ni d’autres d’ailleurs.

    Oui, la version responsabilité du MAK agissant de concert avec le groupe Rachad dans les incendies de forêt et pour fomenter le lynchage criminel me semble téléphonée, je suis prudent mais probablement la gouvernance Algérienne aujourd’hui me qualifierait de complottiste justement.

    Mais je me rends compte que ce n’est pas la responsabilité du MAK ni du groupe Rachad qui t’émeut, Djéser, non tu es ému et tu t’indignes qu’on accuse le Maroc ce que j’ai d’ailleurs pas fait, et l’entité Sioniste. Oui, je raffraîchis ta mémoire j’ai suggéré que l’entité Sioniste et les émirats anti-Arabes Unis protègent des menées anti-Algériennes, anti-Tunisiennes et anti-Turques. S’agissant de la Turquie, c’est en train de changer, parce que la prostituée du golfe craint les coups, parce que l’Amérique n’est plus si protectrice qu’elle fut, CF les évènements Afghans. J’attends beaucoup de changements suite à ces évènements qui ont beaucoup de sens, un message glaçant à tes émirats anti-Arabes et d’autres, un message qui les force à réfléchir. On verra si mon optimisme est excessif, attendre et voire, j’aimerais bien, ça me réjouirait que les émirats et d’autres se mettent enfin à faire ce qu’ils ont sans cesse contournés depuis des décennies, investir dans les pays de la région, développer des forces autochtones qui les protègent puisque tes émirats sont tremblantes femmes qui ont besoin de protecteur, et ça c’est pas du complottisme du tout ce sont leurs quatre vérités.

    Et toi tu penses quoi de tout ça? L’accusation des deux groupes ne te dérange vraiment pas?

    Croissant de lune.

  3. Cdl, quel girouette ! Tu fais l anticomplotiste maintenant ? 2 articles auparavant tu nous évoques Israël et le Maroc . Maintenant après t être aperçu que peut être ce crime fait le jeu de l’état algérien , tu changes de version ? Tu n est pas très fiable comme observateur . Tu t aperçois toi aussi qu en l absence d élément sérieux , il est difficile d accuser ?

  4. Addendum, j’aurais mieux aimé que l’article n’informe que des comparutions judiciaires, les allusions aux déclarations du haut comité de sécurité ne sont pas judiciaires et pas de même nature. Enfin, puisqu’on nous parle tout le temps de séparation des pouvoirs, faudrait-il séparer les informations purement judiciaires des informations on va dire politiques. Wa salem.

    Croissant de lune.

  5. Salam ‘alaïkoum, je sais pas vous, mais moi j’hésite, si vraiment le MAK est impliqué dans les incendies et le lynchage mortel, ça me gêne parce que c’est presque trop téléphoné. Je dis pas que c’est impossible, mais ça fait presque un peu trop le coupable idéal. Après, je connais pas tout ce qu’il y a en Algérie mais c’est la première fois que j’entends parler du mouvement Rachad, et qu’un mouvement, un groupe dit « Islamiste » agisse de concert avec le MAK dont on connaît le laïcisme au moins verbalement violent, si c’est bien comme ça faudra que je ne m’étonne plus de rien. On dirait deux coupables bien désignés, ennemis de la gouvernance Algérienne actuelle, ce qui suggèrerait dans les chaumières eh bien qu’on n’ait plus à s’opposer à cette gouvernance au minimum défaillante, mais aux ennemis intérieurs de l’Algérie puisque voilà qu’ils allument des incendies et fomentent un crime de lynchage collectif. Mais comment fomenter ça? Je veux bien, mais à un moment donné, les gens qui ont lynché le chanteur le soupçonnaient un minimum d’être un incendiaire, si c’est que par ouï-dire, la détresse inspire aux gens bien des choses, mais quand-même. Le portable l’avait-il sur lui au moment des faits? Le portable ainsi n’a pas disparu?

    D’aucuns me qualifieront de complottisme, tout ce qu’on voudra, je préfère la prudence à la sotte naïveté. Je connaissais pas le groupe Rachad, un petit groupe local je suppose, mais le MAK est important et bien connu, ça ne sera pas aisé de le mettre en accusation importante sans risque de troubles dans la région déjà agitée de Kabylie. Il y a eu des corégraphies un peu de ce genre au début de la décennie rouge dont la moindre ne fut pas l’assassinat du raïs Boudhiaff.

    Qu’Allah guide l’Algérie, qu’Allah la garde des divisions funestes, qu’Allah dirige ses cadres et gouvernants vers le bien du pays.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Al Quaraouiyine, la plus ancienne université du monde fondée par une femme

Ces stars éblouies par l’appel à la prière (Adhan)