in

Allemagne : renforcement de la surveillance policière autour des mosquées en raison de la menace d’extrême droite

Alors que l’Allemagne reste sous le choc après l’attentat raciste de Hanau qui a fait 9 morts mercredi soir, le gouvernement a annoncé vendredi un renforcement de la surveillance policière, notamment autour des mosquées. Le ministre de l’intérieur parle d’une menace d’extrême droite « très élevée ». « La semaine dernière, douze terroristes présumés d’extrême droite ont été arrêtés car ils prévoyaient des attaques », a-t-il déclaré_._ « Ces derniers jours, nous avons effectué des fouilles auprès de militants d’extrême droite présumés à plusieurs endroits en Allemagne, où nous avons saisi de grandes quantités d’explosifs et de grenades, ainsi que des armes automatiques  »

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam, douze terroristes est-il écrit, je réitère ma demande, le terrorisme c’est quoi exactement, définition universelle et intemporelle exigée, pas de baratin. Vous séchez? Donc ça veut dire que le vocable « terrorisme » au moins aujourd’hui est dépourvu de sens. Bon, vous reprenez un communiqué Allemand, soit, mais l’Allemagne s’honnorerait à ne plus employer ce vocable au sens Goebelsien qu’il garde aujourd’hui. Sinon, moi j’aurais des définitions ou tentatives de définitions qui ne correspondent pas du tout à ce dont on parle ici. Si le rédacteur du communiqué s’était contenté de « violentistes », ça me conviendrait à peu près, lisez l’anti-terroriste Zarathoustra, il vous aprendra en effet la flexibilité et la souplesse du vocable Goebelsien de propagande, voilà que son anti-terrorisme a du plomb dans l’aile.

    Ces violentistes-là pourraient selon moi devenir terroristes s’ils s’emparaient du pouvoir, en ce cas, s’ils recourent à la terreur pour augmenter le fait militaire tout en ayant des moyens militaires réels, là on serait dans le terrorisme au sens initial du mot. Atila ne brûlait pas des villes par amour du feu, mais afin que d’autres villes s’ouvrent terrifiées sans résistance. La gouvernance Américaine n’a pas utilisé l’arme nucléaire pour mettre à genoux le Japon qui venait de faire savoir sa reddition à l’Union Soviétique, mais bien afin que la terreur nucléaire démontrée et manifestée porte à réfléchir non les Japonais déjà vaincvus mais d’autres forces dans le monde, ça c’est le terrorisme dans le sens initial, sens que lui donnait Raymond Aron. Mais là, du terrorisme par-ci, du terrorisme par-là, ça me fatigue.

    Combien de temps durera cette protection policière des mosquées renforcée? Je doute qu’il soit Islamique de réclamer voire de valider une protection dérogatoire et particulière, d’autres le font mais ils ne sont pas nous et nous ne sommes pas eux, que donc les Musulmans se distinguent d’autres communautés en ne validant pas une protection particulière et donc supérieure bien obligé au reste du corps social. Je me réjouis que les douze violentistes soient pris vivants, ainsi pas moyen d’édifier aucun roman complottiste, ils sont trop nombreux et les procédures les confronteront les uns aux autres et il en sera s’il plaît à Allah exactement ce que prévoit la loi Allemande. Trop nombreux peut-être pour garder le secret sur leurs préparatifs sanglants. Donc l’évènement récemment arrivé n’est pas et de loin le plus important mais bien les drames nombreux qu’il plût à Allah permettre à la police Allemande d’anticiper et prévenir. C’est plus du fait des évènements prévenus et don connus et cans l’hypothèse d’autres évènements planifiés mais inconnus que l’Allemagne procède au renforcement des mosquées qui étaient semble-t-il, avant l’arestation des douze leurs principales cybles. Maintenant douze ne font pas douze, ce ne sont que les violentistes apparents disposant d’armes et explosifs, les enquêtes établiront s’il plaît à Allah d’éventuelles complicités passées inaperçues.

    Oui, le violentisme ou activisme d’extrême-droite ou ainsi nommé est le danger principal, ses ressources humaines et autres sont considérables. Les groupes armés Américains étiquetés d’extrême-droite, ce n’est pas non plus mon étiquetage à moi, sont assez puissants pour produire de l’armement voire pour innover en armement. Je ne vois pas pourquoi en Europe ce niveau d’expertise technique ne serait pas atteint ou ne le sera pas demain.

    Croissant de lune.

    • En fait, si on regarde bien, il n’y a aucun parti extrêmiste dans les pays musulmans. Dans le sens où je ne connais aucun parti ouvertement raciste comme il en pullule en occident. C’est une différence de taille qui démontre où se trouve réellement l’universalisme. Si on regarde en Europe, nous ne pouvons que constater que les musulmans ne sont en rien extrêmistes alors que les autres croyances ont toutes plusieurs partis qui les représentent et qui sont réputés comme xénophobes, racistes, génocidaire etc. Bref, sur ce sujet, à chacun sa culture effectivement et être musulman est d’un grand réconfort face à autant de haine.

      • Kalim : Biensur mon ami, quand on vous dit que vous racontez des histoires, sur votre petit nuage, vous vous fachez, et pourtant, quand on voit les inepties quye tu racontes, c’est clair . Le FIS, qui a semé la terreur en Algerie, dans les années 90, c’ étaient de gentils garçons, qui voulaient du bien aux Algeriens ?
        Ah, c’est vrai, c’ était des méchants occidentaux, qui se déguisaient en bedouins, pour semer le trouble, chez les gentils croyants !

  2. Autant mettre une cautère sur une jambe de bois. Merkel a ouvert la boîte de Pandore en accueillant une masse de migrants, pour des raisons économiques et pas humanitaires rappelons le, en imaginant que tout allait bien se passer quand le monde fait face au phénomène du djihadisme, que les islamistes affirment en Occident leurs velléités politiques, que certains immigrés souhaitent maintenir leurs particularités culturelles au détriment de leur intégration. N’oublions pas les viols de Cologne également. Voila des raisons tout à fait valables pour expliquer la montée de la xénophobie, dans des sociétés dominées par un anti racisme culpabilisant et un politiquement correct anglosaxon qui est passé du relativisme culturel au differentialisme culturel. L’AfD ne fait donc que récupérer les voix de citoyens qui se sentent trahis, voire sacrifiés par leurs élites sur l’autel du mondialisme. Même phénomène en France avec le RN. Même phénomène d’ailleurs partout en Europe avec les partis dits populistes. Et surtout pas de corrélation simpliste avec la situation économique très variable des pays où cela se produit. Non on n’est pas dans les années 30 et l’histoire ne bégaye pas. On est rentré dans une nouvelle ère.

    En tout cas, voilà une triste affaire qui pourrait arranger les affaires de la CDU qui était en chute libre. Haro sur l’extrême droite ! Une fois supprimée, tout ira bien. On y croit même si l’extrême droite n’est au final qu’un symptôme : celui de peuples qui se raccrochent à l’idée de nation, refusent d’être des étrangers chez eux, rejettent ce qui efface leur identité. D’ailleurs en France on y croit tellement que Macron court régulièrement après l’extreme droite dans ses discours dès qu’une échéance électorale approche. Preuve qu’il a compris que la France avait changé et que l’extrême droite n’est pas le premier vecteur de ce changement. Elle en est juste le récipiendaire vu la faillite de la droite comme de la gauche à faire face aux problèmes en promouvant un vivre ensemble de plus en plus relatif.

    Pour en revenir à nos voisins allemands, l’attentat est bien l’œuvre d’un xénophobe mais surtout d’un complotiste délirant comme on en trouve parmi les pires fanatiques, à l’extrême droite, à l’extrême gauche qui n’hésite pas à s’allier régulièrement aux islamistes au nom d’un antiracisme dévoyé ou d’un anticapitalisme radical. Tout ça c’est au final blanc bonnet et bonnet blanc. Le but commun est d’abattre la démocratie pour instaurer une dictature bien plus riante. Bien entendu l’islamophobie n’a pas vraiment à voir avec le nazisme qui était avant tout un impérialisme faisant feu de tout bois. Rappelons ainsi qu’Hitler a vendu aux allemands le nationalisme comme le vrai visage du socialisme, qu’il caressait aussi l’islam dans le sens du poil (voir ses relations troubles avec al-Husseini) en le considérant comme une religion tout à fait adaptée pour motiver le combattant sur le champ de bataille (mourir en martyr avec la promesse d’aller au paradis rien de tel pour galvaniser les troupes), exécrait le christianisme jugé trop tiède auquel il comptait s’attaquer progressivement vu la majorité écrasante de protestants et de catholiques dans son pays, assimilait l’athéisme au bolchevisme et préférait encore réactiver les vieux mythes païens nordiques pour exalter le pangermanisme. Sigrid Unke citée dans un autre article est tout à fait représentative de cette pensée.

  3. Le come back de l’extrême droite en Europe nous rappelle à quel point les gens ont la mémoire courte. En Allemagne, le parti nazi a provoqué la mort de millions de personnes et l’anéantissement du pays. Je me demande si les militants de l’AFD ont ouvert au moins une fois dans leur vie un livre d’histoire.
    En France, on a Marine le Pen, que les niais refusent d’amalgamer à une nazie, ce qui prouve à quel point ils ont zappé la mémoire des origines du nazisme, ou du fascisme. Ces mouvements se sont prétendus sociaux, voire socialistes (le national-socialisme), avant de révéler leur vraie nature.
    Ceci dit, les extrémistes de droite peuvent compter sur un allié précieux: Les Frères Musulmans, dont la philosophie est identique, et qui concourent aussi à mettre de l’huile sur le feu. Attention! Les FM ne commettent pas d’attentats, pas plus que les lepénistes ou les AFD. Ils délèguent.
    Je me demande aussi ce qui arrivera quand un nouveau krach surviendra. ….Genre 1929, sans doute en pire. Je me pose cette question depuis 20 ans.

    • C’est d’une grande pertinence. Vous imaginez qu’on n’a pas appris en long et en large à tous les allemands ce qu’était le nazisme. Quant à l’extrême droite elle est férue d’histoire et réactive les grands mythes nationaux quitte à les réinventer.

      Marine le pen nazie ? C’est quoi un nazi pour vous ? Il ne suffit pas de dire le France aux français et halte à l’immigration. Sinon vous avez une bonne partie de l’humanité qui est nazie à mon avis.

      Vous vous concentrez aussi sur les symptômes sans considérer les causes. Du coup zéro profondeur et 100% de clichés. C’est hyper constructif d’ailleurs. Ça fera monter l’extrême droite dans les sondages. Quant à votre obsession d’un krach boursier ou d’une autre catastrophe qui mettra fin au monde, vous me rappelez les millénaristes. Vous êtes bien dans l’air du temps (en attente de l’apocalypse) et on sent ainsi la force de l’instinct religieux en vous en dépit de la prétention à une rationalité presque forcenée. Mécanisme de défense ?

  4. Europol et l’Europe (parlement etc) avaient raison. La plus grande menace sur nos territoires européens vient des partis extrêmistes (extrême droite et droite extrême) où des intégristes laïcistes, athéistes, christianistes et sionistes cherchent à s’allier malgré leurs divisions historiques profondes contre l’humanisme et l’universalisme islamiques. La ronce blanche veut de nouveau faire entendre son esprit malade par la violence barbare génocidaire raciste et inquisitrice. Mettre le monde à feu et à sang ne leur suffit pas. Les guerres intra-européennes et les génocides leur manquent. Les vampires zombies cannibales ne meurent jamais, à peine nous les croyions disparus qu’ils ressortent déjà de là où l’histoire les avaient enterrés, tels des monstres de la haine et de la mauvaise augure répondant à l’appel d’apprentis sorciers qui convoquent le malheur et la guerre civile.
    Au regard du nombre de partis extrêmistes (même en France, nous ne les comptons plus), l’Europe est mal barrée. Plus de 30% d’inconscients votent extrêmiste en France, 40% si on compte la droite extrême, sous les applaudissements des médias ultra-sionistes de l’apartheid qui en appellent à l’apocalypse évangéliste talmudiste. C’est cela la réalité qu’essaye de masquer la campagne antisémite islamophobe. L’hydre islamophobe et le séparatisme raciste sauce apartheid est un fléau. Que d’hypocrisie et de manque de courage de la part de nos politiques complices et traîtres aux valeurs de la laïcité et de la démocratie. Il faut une politique ferme. Il faut l’interdiction de ces partis totalitaires et des prêcheurs de la haine, vils calomniateurs insufleurs de la division et de la violence.
    L’Europe essaye de faire barrage aux pro-apartheid. Elle a déclarée l’athéegrisme communiste en tant que menace la plus dangereuse, et ceci à l’égal du christianisme nazi. Face à cela, l’islam universel et humaniste est un rampart qui en appelle à la paix et au respect des cultures et du multiculturalisme qui s’avèrent être la seule solution pour une Europe unie dans la paix et la prospérité. À ce titre, la démonstration de l’universalité européenne commence à émerger par la reconnaissance, enfin, de la Palestine historique par tous les Etats européens qui, en n’acceptant pas l’apartheid là-bas, ne l’accepteront pas ici. Ce qui met en échec cuisant toute la propagande néo-nazi, ultra-sioniste et athéegriste. C’est la victoire des universels et des humanistes autour de valeurs communes à l’ensemble de l’humanité.

    Non à l’extrêmisme islamophobe !
    Tous les attentats sont islamophobes car l’islam dit que tuer un être humain revient à tuer l’ensemble de l’humanité tout en autorisant la légitime défense, ceci, à l’instar de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Entretien avec l’ancien espion Alain Chouet : Interrogations autour de l’assassinat du général iranien Ghassem Soleimani

Etats-Unis : la ville de Paterson autorise l’appel à la prière