in

Algérie : un bébé mort-né remis dans une boîte en carton, l’hôpital n’a pas commis de faute

Diffusée sur les réseaux sociaux algériens, une vidéo capturée sur le vif par un père accablé de chagrin, montrant des employés de la morgue de l’Etablissement Hospitalier Universitaire “1er Novembre” d’Oran en train de lui remettre son bébé mort-né dans une caisse en carton, avait suscité un grand émoi de l’autre côté de la méditerranée.

Cette vidéo, jugée partielle et partiale par Youcef Boukhari, le responsable de la communication de la Direction générale de la Santé et de la population, n’a pas constitué la preuve irréfutable d’un grave dysfonctionnement interne.

Au contraire, pour Youcef Boukhari, qui lui reproche d’avoir occulté l’essentiel et affirme « que les images de la vidéosurveillance de l’hôpital dévoilent l’agressivité du père » – ce dernier, que l’on imagine dévasté, ayant proféré des insultes contre le personnel médical – cette triste et douloureuse affaire a été montée en épingle sur les réseaux sociaux.

Aussi se félicite-t-il que l’enquête interne, menée par ses services, ait pu faire toute la lumière sur les circonstances du transfert de ce bébé, en concluant à l’absence de faute des équipes de la morgue d’Oran. En effet, les différents responsables de l’EHU s’accordent à dire qu’il « n’y a pas eu d’erreur », insistant sur le fait que « les bébés mort-nés sont transportés dans des boîtes en carton dans tous les établissements sanitaires d’Algérie et même d’ailleurs ».

Le Directeur général de l’EHU, Dr. Mohamed Mansouri, a tenu pour sa part à mettre en exergue deux éléments capitaux : « En premier lieu, le transfert des bébés décédés de la maternité à la morgue dans des caisses en carton – des boîtes de médicaments en général – est motivé par un souci de discrétion, car porter un bébé mort, enveloppé dans un linceul ou mis dans un cercueil, peut choquer les mamans qui viennent accoucher », a-t-il indiqué. En outre, il s’avère qu’habituellement « très peu de familles réclament les bébés mort-nés que l’hôpital se charge d’enterrer », ce qui explique que le personnel de la morgue a été d’autant plus surpris de voir le père venir chercher la petite dépouille.

Sur la sellette, les employés de la morgue d’Oran se sont plaints de leurs « conditions de travail difficiles», rendues encore plus pénibles par la douleur des familles cruellement endeuillées qui, bien que parfaitement compréhensible, se retourne souvent contre eux.

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’erreur c’est les peuples qui votent pour des démocraties qui ne sont plus que des enclos où les veaux sont parqués dans un semblant d’espace de liberté. Leur seul choix est de brouter une herbe amère qui leur procure un sentiment d’existence.
    L’erreur vient des peuples qui s’extasient devant un ballon rond et qui regardent le doigt (qui ne bougeront même pas pour les plus faibles)au lieu d’admirer la lune.
    Les patries sont des mères qui épousent des salauds et on s’étonne qu’elles abandonnent leurs enfants mots-nés dans le caniveau.
    Entre un président sur son trône à roulettes et un président adolescent capricieux,la bi-nationalité est loin d’être une sinécure.

  2. Sous mes yeux, à l’hôpital de Fès même, une petite fille, près de 4 ans, s’est faite renversée par une voiture roulant au pas. Sa mèche était sectionnée . Je répète au sein de l’hôpital sous mes yeux.
    15 min se sont écoulées pour voir une personne arriver avec un fauteuil roulant; oui un fauteuil roulant pour une fille qui vient de passer sous une voiture et qui est morte Allah yarhamha.
    Bref, les héritiers de la colonisation, ceci est leur mission: pas de santé ni pour les humains et encore moins pour les animaux, pas d’éducations et pas de travail. C’est des tue toute forme d’espoir.
    Seule vraie question: après avoir compris, que veut-on pour nos enfants?
    Que cette racaille de chiotte continue au pouvoir et faire le bonheur des banques et des firmes étrangères ou on s’empare de notre humanité?

  3. La momie se fait soigner au Val de grâce et se retablit en Suisse et les bébés espoirs sont jetės dans des cartons.j’ai 2 soeurs médecins qui se battent tous les jours en Algerie et qui me parlent de l’état des hôpitaux à Alger, je ne sais pas comment elles tiennent si ce n’est par la grâce de Dieu.
    Il y’a des coupables explicites comme nos gouvernements depuis 1962 et il y’a des responsables implicites, ceux de ma génération nées dans les années 70, formés en Algerie et qui se la coulent dure en France.
    Il est de notre devoir de faire quelque chose pour les nôtres qui ne sont pas les leurs. Les leurs vivent la belle vie, pistonés à mort dans les consulats d’Algérie en France, au CCA Idem en Allemagne , en Suisse, en espagne, à la ligue du Kharab Arabe et partout.
    VEUILLEZ M’EXCUSER mais la merde ce sont nous qui dans notre confort et avec la douleur de l’exil nous acceptons de loin et de près cette situation.
    Je voulais réserver un billet d’avion entre le 12 Août et le 26 Août, rien que le prix du billet retour Alger Paris est de 600 euros sur Air France, ce n’est pas bora bora mais c’est bora exp(aizrin bora).
    Quand à Air Algérie et Aigle Azur pas de disponibilités à partir du 21 Aout date supposée de l’ Aid El Kebir. OU va cet argent ci ce n’est dans leurs poche et dans la poche de leurs progéniture!?
    PS: je ne veux qu’aucun pays intervienne dans le pays dont les atomes font partie de mon être mais il est temps pour moi de revenir et de faire quelque chose à mon humble niveau, par amour de mes ancêtres, par souci de justice, par devoir,pa loyauté,pour cette terre qui me colle à la peau , même après 30 ans d’ exile et pour mon fils.

    • SALAM ALAYKOUM ma soeur

      quand est ce que vous allez bougé moi et ma femme nous avons creer une association pour les orphelins, nous nous occupons surtous du Maroc car nous avons un reseau la bas qui nous permet de pouvoir gerer les differents problème de pauvreté , malheureusement nous n’avons pas de reseau en Algerie alors je vous dit ma soeur BOUGEZ VOUS creer une association et aidez la communauté algerienne elle a besoin de vous, ne perdez pas de temps a dénoncer ceci ou cela,garder votre temps pour aidez les gens et je fais un appel a tous les Marocain et Algerien HO vous communauté du magreb qui vivez en france tranquillement alors que nos freres algeriens et marocain tunisien vivent la misere , vous qui critiquer le systeme en france, dieu nous a donner la chance d’etre en france et apres vous faite quoi de nos freres et soeurs qui vivent la bas RIEN VOUS NE FAITE RIEN C’EST UNE HONTE vous etes la honte !!!!!

  4. Le droit et le respect du mort est qu’on l’enterre le plus vite possible, le reste est détail.
    On meurt tous un jour ou l’autre.
    Il y a longtemps, à la morgue, on m’avait remis un bébé mort né , je l’ai couvert d’un tissu , direction le cimetière avec un permis d’enterrement.

    L’hôpital doit gérer les vivants les vivants, des gens qui souffrent et qui restent sans traitement toute la journée,
    motif : pas de médecin, pas d’anesthésie, on attend les analyses qui tardent à venir et que sais je encore.

  5. les différents responsables de l’EHU s’accordent à dire qu’il « n’y a pas eu d’erreur », insistant sur le fait que « les bébés mort-nés sont transportés dans des boîtes en carton dans tous les établissements sanitaires d’Algérie et même d’ailleurs ».

    Je comprend pas cette historie de carton, on ne peut pas simplement laisser le bébé dans son linceul?

    Même un chaton mort-né on ne le met pas dans un carton,
    Après avoir visionnée la vidéo, comment vous dire………………C’est quoi se Bled de M…..?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus beaux moments de la libération d’Ahed Tamimi

L’Eclipse au regard de l’astronomie, du Coran et des hadiths