in

Algérie: la contestation du Hirak est-elle une révolution inachevée ?

Un an après, premier bilan d’un soulèvement populaire historique en Algérie. Pour la journaliste et experte du Maghreb José Garçon, “le Hirak c’est une école de formation de cadres. Une nouvelle classe politique va émerger car tous les partis sont morts.”

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @ Leroy.
    Eh oui,cela fait 58 ans que l’Algérie se développe et continue à se développer malgré les entraves de l’ancien colon et le travail de sape de ses sbires locaux.Elle continuera à multiplier sa population car elle aura sans doute besoin de réservistes jeunes et vigoureux n’étant pas à l’abris d’un autre génocide semblable au premier qui a effacé cinq millions de ses habitants en un siècle et trente deux années…les algériens savent s’occuper,se loger et se nourrir comme ils peuvente et sans votre aide,en attendant de récupérer leurs richesses spoliées par une” issaba” tentaculaire et dont la tète se trouve de l’autre coté de la méditerranée..Ne vous occupez pas de ce que mangent les algériens,pensez plutôt à votre propre subsistance quand l’Afrique cessera de vous fournir les moyens de votre confort et de votre bien être bien au dessus de vos moyens.
    Quand à Bagdad ,elle renaquit de ses cendres et fut reconstruite après la destructions des mongols(ces mongols qui,dit en passant,finirent par se convertir à l’Islam).Bagdad fut détruite une seconde foie par les américains et les Irakiens,ces derniers croyant naïvement qu’ils pouvaient se débarrasser de leur dictateur en faisant appel aux autres pour faire le sale boulot à leur place.Les irakien récoltent aujourd’hui amèrement ce qu’ils ont semé…

  2. Je serais tenté d’écrire que l’on est pas surpris, c’est à l’avenant. On connaissait déjà l’issu de ce côté de la méditerranée… On ne fait pas une révolution avec des slogans, mais d’ici un ou deux siècles, vous l’aurez peut être compris… Nous c’est fait. Ensuite on s’est débarrassé de la religion. Pas sûr que vous le souhaitiez vraiment de votre côté. Si on vous enlève vos superstitions, il ne vous restera pas grand chose…

  3. Enfin ils ont compris : les gens ne sont plus dupes : le Hirak ira très loin et attends la réponse de ces deux questions : où vont les recettes journaliers du pétrol? et avec qui notre état a des relations discrètes

  4. Qui va doucement, va surement.
    Les généraux ne tomberont pas, sans faire tomber une stratégie étrangère.

    L’occident a en plus inventé le grade maréchal , pour noyer tout le monde et à jamais.

    Le maréchal sissi, le maréchal After , le maréchal soudannais, et bientôt on aura droit à un maréchal d’Alger.

    On veut se débarrasser des généraux, on nous dit vous aurez des maréchaux.

    Peut être, mais si on continue ce jeux, on aura peut être le maréchal Rommel.

  5. C’est un pays jeune, laissons les prospérer et se développer à leur manière et à leur rythme, il faut du temps au temps, Bagdad ne s’est pas construite en 1 jours par contre elle a été rasé en 1 jour grâce aux américains…

    • Ca fait quand même 58 ans que l’Algérie devrait se développer, au lieu d’avoir multiplié imprudemment sa population, passant de 9 millions d’habitants en 1962 à 42 aujourd’hui. Qu’il faut nourrir, loger et occuper.

      Au fait Bagdad n’a pas été détruite par les Américains, mais par les Mongols autour de 1250.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Etats-Unis : la ville de Paterson autorise l’appel à la prière

Le concept de commanderie du bien