in

Algérie, la contestation au bout de la nuit

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées mercredi, lors d’une première manifestation nocturne contre la présidentielle du 12 décembre en Algérie, depuis le lancement dimanche d’une campagne perturbée par les opposants au scrutin.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Que des manifestations aient de nuit Prouvent que la Sécurité de la population est assurée donc par l’ANP Cela prouve aussi que la liberté d’expression est garantie Par contre c’est la liberté des candidats agressés par les anti”élections” qui pose problème et qui ne veulent pas comprendre que la liberté des uns est garantie par la liberté des autres Mais de toute évidence les anti-élections ne veulent pas admettre que chacun peut avoir son avis Leur compréhension de la démocratie c’est ce que leur dictent les médias occidentaux Leur aliénation est trop profond

  2. Les généraux jouent au poker, ils misent le pays et ce qu’il y a dedant.

    Avec tout ce qu’ils ont comme avantage sur le peuple, le parrainage des super puissances, le soutient des réseaux sociaux, facebook, mais cette fois ci, ils ont la poisse.

    Qu’on a la poisse, c’est pour toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Israël : Benyamin Netanyahu mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance

“Jérusalem capitale de la Palestine”, le timbre engagé émis par la Poste tunisienne