in

Algérie : Bouteflika briguera un 5ème mandat

Dans un message à la nation, il a déclaré : “la volonté inébranlable de servir la Patrie ne m’a jamais quitté et elle me permet de transcender les contraintes liées aux ennuis de santé auxquels chacun peut être un jour confronté”.…

Publicité

15 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Etonnant : la nouvelle du jour, ce n’est pas que le cacochyme président algérien se représente, c’est le 40ème anniversaire de la révolution iranienne…Pas un article dans Oumma à ce sujet ?

    Plus étonnant encore : le point commun entre les deux pays…

    L’Iran est en train de crever avec son régime anti-impérialiste (US) et l’Algérie dépérit avec son régime anti-impérialiste (F). Et pourtant, l’Algérie n’est asphyxiée par aucune sanction : elle arrive très bien à s’asphyxier toute seule…Les Algériens sont doués, même dans l’échec.

    Dans les deux cas, avec un héritage historique bien différent ( car l’Iran est un pays très ancien avec une antique civilisation, ce que n’est pas l’Algérie, recouverte par des empires successifs), les deux pays ont un sérieux problème d’identité. Les gens peuvent se bousiller la vie à ne pas s’accepter tels qu’ils sont, les pays aussi.

    Est-ce que l’Algérie est purement arabo-islamique ? Non. Est-ce que l’identité algérienne commence avec la guerre d’indépendance ? Non. Est-ce qu’une culture de guerre suffit à faire une identité nationale ? Non.

    Tant que les Algériens ne se seront pas admis pour ce qu’ils sont vraiment, un pays fait de strates successives qui ont chacune contribué à faire ce qu’il est, ils ne seront pas sortis de l’auberge…

    A lui tout seul, Bouteflika est comme le symbole de ce blocage existentiel : un vieillard président au seuil de la mort, pour un pays jeune au seuil de la vraie vie.

    Avec un tel potentiel, quel gâchis…Ne parlons pas de la relation franco-algérienne, toujours aussi importante pour les deux partenaires, et qui n’en finit pas de sortir du “je t’aime, moi non plus”…

  2. Comme en 2014, ce que m’inspire cette candidature troublante, c’est que non seulement le syndhicat militaire utilise le candidat moribond et s’en sers, mais que les généraux et dirigeants de cette camérilla ne s’entendent pas entre eux, pas suffisamment pour sustenter un candidat plus jeune et crédible. Car si au moins ces dirigeants militaires étaien unis et si donc la dictature militaire n’était pas si malade, ils se fussent entendus pour se faire représenter par un autre candidat. Et ils sont anxieux, craintifs, ils ne s’aventurnt pas à croire à la promesse d’amnystie générale et d’oubli du passé du fils du martyre Boudhiaf, ça ppouvait représenter une transition soutenable, on pardone à tout le monde et le temps passant, les choses évoluent vers la démocratie, enfin, la liberté organisée, gros mot qui signifie juste souveraineté populaire intérieure au moins, relative souveraineté populaire, et on lit ici et là des Musulmans et Musulmanes répudier ce qu’ils nomment “démocratie de marché”, expression de propagande sans doute forgée par les soutiens du régime militaire. C’est trrise, il n’est pas sûr que ça produise ni stabilité ni sécurité, l’immobilité du pays malade et contraint semble de mauvaise augure, ce dont un Musulman ne se réjouit pas.

    Plaise à Allah soutenir le peuple d’Algérie et le garder de grandes épreuve.

    Croissant de lune.

  3. Pauvre Algérie.Pauvre algériens!
    Prétendre conduire un pays quand on est même pas capable de conduire un vélo.
    Mais bon….Franco du bled veut des obsèques historiques avec passage du témoin à son pote le caporal. Pfff !
    Voir tous ces figurants courrir aux urnes comme des moutons à l’abattoir m’attriste et me choque au plus au point.
    Les jeux sont faits.La seule inconnue demeure le taux de participation + le taux de gavage.
    Rien ne va plus mesdames et messieurs.

  4. On le voit sur les images, mais est-ce qu’il parle?
    Je pose la question, au motif que, pour se présenter aux élections, il faut quand même parler. A défaut, par gestes.
    Vous savez quoi? Ca me rappelle le mausolée de Lénine. Et si il se présentait aux élections?
    Remarque malveillante: Attention à la chaîne du froid.
    Sinon, si je devais décrire la décadence, je pense que je citerais Boutéfika. Quel pays accepte d’être dirigé par un zombie? Même pas la France.

  5. Rire pleurer ????
    Franchement une blague ????
    La preuve concrète que le président et juste une marionnette
    Ces généraux qui détestent le peuple algérien
    Le plus important pour eux c’est leurs comptes Suisse
    Tiens donc la France ne condamne pas???
    Ah oui c’est un accord soit c’est nous !!
    Soit on laisse les barbus gouverner

  6. bonjour,
    à partir de cette instant je suis sur et certain que la guerre d’Algérie n’aura servi à rien du tout
    et si la France reprendrai ces terres pour en faire un pays normal!
    à quel tristesse ce pays en perdition.

    • Intellectuel?
      L’Algérie n’est pas le Venezuela.
      Des ignares qui ne connaissent rien de l’Algérie et de ces ressources.
      Le potentiel est 100 fois plus important.
      La diaspora, le tourisme, l’agriculture, l’intelligence, la technologie, la pharmacologie, les industries lourdes, les minerais, les infrastructures, points géostratégique, les nouvelles technologies. Elle s’adaptera comme toujours c’est à dire depuis plus de 10 000 ans.
      Merci pour votre finesse.
      Le clan boutef est en fin de vie vous n’êtes pas au courant ?

      • @Citoyen
        Le Venezuela est potentiellement un pays très riche, qui pourrait concurrencer l’Arabie Saoudite. Hélas le niveau de corruption y est tel que plus rien ne fonctionne. Chavez et Maduro ont détourné tellement d’argent, (planqué chez HSBC) que l’économie est désormais exsangue. Pour comble, ils ont viré les 2/3 des employés compétents de la compagnie pétrolière nationalisée, pour les remplacer par des chavistes bons à rien (sauf à voler).
        Il faut aussi en finir avec la légende d’un Chavez ami des pauvres, qui aurait distribué au peuple les sous du pétrole. C’est juste faux. Le niveau de vie du pays est l’un des plus bas du monde (genre Cuba, en pire).
        Ceci dit, ça ne justifie pas pour autant l’ingérence occidentale. Mais il faut quand même réaliser le fait que les chavistes sont des gangsters.
        Dernier point: Ce sont des dizaines de milliards de Dollars (!) qui sont planqués chez HSBC. Et c’est la panique en Suisse, de peur des représailles financières américaines.

        Enfin, même si Maduro est démocratiquement élu, sa légitimité est sérieusement réduite du fait des détournements massifs de la manne pétrolière. Il s’agit là typiquement d’un motif de destitution. Ca on ne parle pas des quelques millions détournés par Lula. On parle de dizaines de milliards.
        Bref, il faut demeurer nuancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Présentation du Coran (1ère partie)

La Chine sans œillères