in

Algérie, Ahmed Ouyahia, l’ex-Premier ministre de A. Bouteflika placé en détention provisoire

L’ancien Premier ministre algérien placé en détention provisoire. Ahmed Ouyahia a été entendu par un juge de la Cour suprême avant d’être placé en mandat de dépôt, pour des faits de corruption concernant des marchés publics. Cette arrestation, qui est une première en Algérie, a été célébrée par la population. Ahmed Ouyahia figure parmi les 12 anciens ministres et préfets dont le parquet a annoncé avoir transmis les dossiers fin mai à la Cour suprême.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est un cirque.
    On vole de l’argent, on fait sortir sa femme et ses enfants à l’étranger, et on se présente à la justice pour faire deux ou trois années en prison et puis tout finit bien, rejoindre sa famille et son argent volé.

    En Algérie, celui qui vole un portable, un an de prison, voir plus.
    on devrait couper la main à celui qui a volé plusieurs millions de dollars, et trouver du travail à celui qui vole un portable, c’est le sens du coran.

    Voler pour se nourrir est une chose, voler pour avoir la belle vie est une autre chose.

    • Tout à fait d’accord!!!

      Ben Ali avait ouvert la voie en Tunisie..
      Piller les richesses d’une Nation puis s’expatrier..ne devrait pas exister..
      Ouyahia, Sellal, ainsi que tous les pourris de généraux (anciens harkis sanguinaires qui sont restés dans le pays) à la solde d’autres pays (France en premier lieu) etc clan Boutef.. doivent être traduits en Justice..

      N’éprouver aucune pitié à leur égard…tellement qu’ils ont perpétré du Mal aux citoyens algériens!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Canada : une lycéenne musulmane obtient une prestigieuse bourse d’études en mécatronique

Meurtre de Saïd Bourarach : extradé par Israël, un ancien membre de la LDJ va être rejugé en France