in

Airbus se “crashe” dans une affaire de discrimination à l’embauche

Candidat en 2005 pour un poste d’affûteur d’outil en CDI, un intérimaire d’origine algérienne avait porté plainte pour discrimination. La Cour de cassation a confirmé “le jugement de la Cour d’appel de Toulouse du 19 février 2010 qui avait condamné Airbus à verser 18 000 euros d’indemnités pour discrimination à l’embauche en raison de l’origine”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelles découvertes de gisements pétroliers en Algérie

Les Frères Musulmans égyptiens “ne reconnaîtront jamais Israël”