in ,

Aïd el-Fitr 2019 : sur quels critères le CFCM s’est-il basé pour choisir la date du 4 juin ?

Problème inextricable, s’il en est, la détermination de la date de l’Aïd el-Fitr n’est pas seulement annonciatrice de la fin du mois de Ramadan…

Elle sonne aussi le retour de controverses incessantes, de joutes houleuses et d’une cacophonie assourdissante et préjudiciable, opposant deux écoles qui demeurent irréconciliables : les partisans de l’observation directe du croissant lunaire, dans le monde arabe et par conséquent à l’échelle régionale, aux tenants du calcul astronomique et à une vision scientifique universelle, élargie à l’ensemble de la planète.

Décrétée tardivement hier, lundi 3 juin, en début de soirée, la date du mardi 4 juin fixée par le Conseil français du culte musulman (CFCM), sans plus de précisions sur ce qui a motivé ce choix, est-elle une manière d’avoir tranché le nœud gordien d’une problématique insoluble à ce jour, qui est au cœur d’enjeux plus politiques que foncièrement religieux ?

Face à l’absence de transparence de la part des membres du CFCM, lesquels, est-il encore besoin de le rappeler, sont tenus aux devoirs de vérité et de probité envers leurs coreligionnaires, une question est aujourd’hui sur toutes les lèvres : quels critères ont-ils donc prévalu, hormis l’alignement sur l’Arabie saoudite, pour proclamer que la grande fête de l’Aïd el-Fitr correspondait à coup sûr au 4 juin ?

Publicité

Une question qui n’a pas fini de trotter dans les têtes, d’autant plus après avoir entendu ce matin même, sur les ondes de Radio Orient, Chems-Eddine Hafiz, le vice-président du CFCM et haut responsable de la Grande Mosquée de Paris, admettre que « l’annonce avait été tardive ».

Force est de constater que les prédictions de l’éminent astrophysicien Nidhal Guessoum concernant la polémique qui enflerait inéluctablement, autour de la date qui cristallise des attentes fébriles, « assez compliquée à déterminer cette année » de son propre aveu, se sont avérées exactes, tout comme l’étaient ses conclusions scientifiques.

Celui-ci avait en effet affirmé que le croissant lunaire serait visible le 3 juin, au soir, dans la zone couvrant le Mexique, le Chili et une partie du Pérou, et impossible à percevoir au même moment en France et dans l’ensemble du monde musulman, ainsi que l’ont corroboré le Centre international d’astronomie, situé à Abu Dhabi, et l’Association Sirius d’Astronomie, dont le siège se trouve en Algérie.

Adeptes du calcul astronomique et de la vision universelle du croissant lunaire – selon laquelle, il suffit qu’il soit visible dans une partie du monde, quelle qu’elle soit, pour que la fin du mois sacré de Ramadan soit proclamée dès le lendemain – la Turquie, les pays des Balkans et un certain nombre d’associations musulmanes en Europe ont ainsi arrêté la date du mardi 4 juin pour fêter l’Aïd.

Publicité

C’est pour une raison plus régionaliste que l’Arabie saoudite, imitée en cela par les Emirats arabes unis qui attendaient son feu vert, a tranché en faveur du mardi 4 juin, après que divers témoignages ont prétendu avoir aperçu le croissant lunaire dans le ciel au-dessus du monde arabe et de l’Afrique. Or, à l’instar de Nidhal Guessoum, plusieurs experts aguerris avaient assuré qu’il serait impossible de le déceler dans cette partie du monde, le 3 juin.

Alors que le Maroc, la Tunisie, l’Indonésie, la Malaisie, mais aussi l’Egypte et la Palestine, qui se conforment à l’observation directe du croissant lunaire, s’apprêtent à célébrer l’Aïd el-Fitr mercredi 5 juin, la décision de la monarchie saoudienne, disciple de la même école, de le fêter un jour plus tôt ajoute à la confusion générale…

De son côté, l’Algérie, dont le Premier ministre Noureddine Bedoui a récemment foulé le sol de La Mecque pour assister, les 30 et 31 mai derniers, aux Sommets de la Ligue arabe et de l’OCI, sur fond de tensions croissantes entre le camp pro-saoudien et l’Iran, s’est démarquée de ses deux proches voisins du Maghreb en choisissant la date du 4 juin.

Disséminée sur les cinq continents, la communauté musulmane parviendra-t-elle un jour à célébrer le Ramadan, son début et sa fin, de manière parfaitement synchronisée, sans les sempiternelles querelles intestines qui parasitent cette parenthèse sacrée et ternissent son image, ainsi que celles de ses dirigeants, en France et ailleurs, de surcroît à l’heure de la révolution numérique ?

Publicité

Là est la question, sensible et cruciale, qui se pose chaque année avec la même acuité, et à laquelle le CFCM serait bien avisé d’apporter une réponse éclairée et entièrement connectée à la réalité : celle de son époque et de ses évolutions technologiques aussi ébouriffantes qu’irréversibles, des vicissitudes de la vie quotidienne, et des préoccupations et autres contraintes des citoyens français de confession musulmane.

Comme le préconisait Chems-Eddine Hafiz, ce matin, au micro de Radio Orient, en tirant sans doute les enseignements de ce nouvel embrouillamini, il serait grand temps de recourir au calendrier lunaire basé sur le calcul astronomique.

Grâce à ce calendrier qui ferait véritablement œuvre d’utilité publique, les dates de début et fin du Ramadan seraient programmées, les fidèles pourraient s’organiser suffisamment longtemps à l’avance pour célébrer dignement le mois béni, et l’intérêt général, par trop négligé depuis tant d’années, serait enfin privilégié.

Publicité
Publicité
Publicité

54 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Karim
    si vous vous en fichiez réellement, pourquoi y répondre ? lol (et vous parlez d’hypocrisie ?)
    et pour être franc, je lis rarement du Faux, c’est aussi pourquoi je vous lis peu. j’ai juste survolé et suis tombé sur votre énormité.
    au vu de votre réaction enfantine, je pense plutôt que vous vous savez touché, comme lorsque je vous traitai de musulman frelaté (que je confirme, hélas), d’où votre persistance à tenter de me contredire presque partout ailleurs même si cela vous ridiculise.

    ce qui importe, c’est que vous ayez démontré que votre conception de la Religion est ainsi que Spinoza le déplore quant à nombre d’humains : fondée sur un business.
    pas de Paradis ni d’Enfer ? olé ! yalla !
    CQFD.
    faites pipi partout si vous voulez ! cette réponse est riche de sens et la nécessité de nous préciser l’emploi de votre urine montre bien ce que vous êtes.

    @Mistigris
    il n’y a pourtant rien d’inquisiteur.
    mais quand un fait est présenté comme normal par un musulman et à supposer que je puisse répondre, je le fais, généralement.
    je n’ai jamais prétendu être parfait ; la seule différence entre Karim et moi, c’est qu’il démontre être évidemment dans le Faux. tout ce que je fais, c’est le démontrer moins que lui. tant mieux qu’il ait été honnête, mais ce n’est pas la question ici : c’est bien plutôt le rapport à Dieu.
    et si nous faisons fi de ma personne, entre ce que dit Spinoza et lui, lequel vous paraît le plus vrai ? une relation fondée sur un business (j’ai peur, je veux ; donc je fais ceci et Dieu me fera ça) ou une relation fondée sur rien d’autre que l’amour du bien, du vrai, du juste ?
    et il n’y a rien d’inquisiteur ici, c’est tout aussi honnête que de le reconnaître.

    • Ibrahim as avait dit : Je crois. Il lui fut répondu : Non tu t’es soumis.
      La véritable croyance ne peut venir qu’après s’être abondonné à DIEU et c’est dans sa recherche où sa présence permanente doit devenir consciente qu’Il nous guide.
      En cela le cheminement d’un musulman est de devenir mu’umin. Les mu’umin, Seul Dieu les reconnaît et ils peuvent également se reconnaître si Dieu le veut.
      Ainsi, ce que dit Karim est qu’il est musulman. Aucun rapport avec votre adjectif de frelaté qui consiste à blesser son honneur et son estime de soi, ce qui n’est pas un bon comportement.

      Ce que vous essayez de dire et ce que n’a pas compris Spinoza est que la pratique est un cheminement et c’est quand celle-ci vous apparaît évidente avec complétude que vous pouvez prétendre avoir atteint un certain niveau d’éveil pour devenir mu’umin ou véritable croyant où votre certitude, votre élévation ne pourront en rien être ébranlées car le chemin vous apparaît.

      Misitigris par exemple ressent très bien en lui cette fitra. Il dit comme vous avec raison qu’on peut y arriver par un cheminement et une force de travail sur soi. Oui, évidemment, et avec la science nécessaire rajouterait un musulman où la nécessité d’être monothéiste est le minimum pour commencer à éclaircir cette science et la travailler sereinement dans une capacité synthétique qui fera raisonner par soi grâce à Notre Créateur qui nous en nourrira. Ainsi, ne pas boire d’alcool ne sera pas vu comme une tentation ou un interdit mais comme une forte recommandation nécessaire à la bonne santé. Ne pas boire sera vécu, ressenti, apprécié comme ne pas s’empoisonner car le deuxième cas de mortalité due au cancer après le tabac (fortement déconseillée par la religion également) est l’alcool. Alors que la problématique de dépassement du comportement culturel d’un syrien sera la chicha, celui d’un français sera le vin. Mais nous connaissons suffisamment la problématique des drogues pour savoir que la prévention n’en protège malheureusement pas à 100% des drames inhérents. Mais qui de nos jours voudraient la supprimer et qui de nos jours n’en voit pas l’utilité.

      Parfois, les recommandations divines dépassent la capacité de l’entendement et il est difficile voire parfois impossible de comprendre la nécessité de suivre ce que DIEU a énoncé puisque les conséquences peuvent être perceptibles dans un temps et selon des données qui sortent de la capacité d’analyse d’un être humain. C’est là que le pardon intervient car l’erreur par ignorance est toujours pardonnée sauf cas très graves qui demandent un repentir sincère. C’est pour cela qu’un mu’umin ne pourra jamais sortir de son état de muslim car sans DIEU, il sera perdu. Et cela aussi sera évident pour lui car dans tous les cas il aime DIEU qui ne veut que notre bien. Bien prétencieux celui qui croit ne pas craindre Allah swt. Car nous ne parlons pas de la crainte vulgaire énoncée par Spinoza.
      Et qui n’a jamais craint de se tromper face à un choix difficile dont les conséquences peuvent être terribles. Il faudrait définir ce qu’est la crainte pour un musulman mais je m’arrête là.

      • Dans ce que vous écrivez, je ne vois pas le rapport absolu avec l’objet de la discussion avec Karim car si j’ai réagi, c’est tout simplement que Karim maintient que sa position présente consistant à croire tout à fait normale sa relation de business avec Dieu alors qu’elle ne l’est pas.
        C’est là le crime, à savoir qu’il ne se rend même pas compte de la gravité de la chose et non le fait qu’il ait reconnu ! Et vous n’avez qu’à le relire, car on s’en moque de si Spinoza voyait Dieu strictement immanent ou non et de ses autres idées : ici, ce que Spinoza a dit était vrai et Karim n’a rien fait que bafouiller quelques mots (en plus de parler de sa pisse) afin de se donner bonne conscience et de croire qu’il m’avait contredit.
        Et oui, Karim est un musulman frelaté pris par sa fierté, signe d’un égo bien présent. Fier est-il d’être de sa tribu, fier est-il d’être musulman : je dis à cela que c’est très grave car on n’a à être fier de rien puisque nous ne décidons en réalité de rien. C’est tout bête : Le Destin, c’est une blague ou quoi ? Si oui, je suis fier car tout ce que j’ai, je l’ai de mon intelligence (plusieurs versets du Coran nous montrent que seuls des pervers tiennent ce discours) ; si non, je comprends que je suis totalement, moi et tous, dans les Mains de Dieu et qu’il y a bien plutôt reconnaissance a y voir et non fierté ou mérite quelconque. Mais vous préférez dire de moi que je suis le mauvais et vous ne dites rien à celui qui profère des énormités ni qui nous parle de sa pisse : intéressant !

        Spinoza ici a-t-il tort ou non ? C’est en réalité tout ce qui importe.

  2. @ Karim
    Vous avez écrit :
    “Suivre les obligations et s’éloigner des interdictions sont les preuves de la foi.”

    Preuves de la foi, oui, mais pas nécessairement d’une spiritualité ! L’importance que les musulmans sur ce site attachent au débat sur la lune prête à sourire mais illustre bien, pour les non-musulmans, la confusion entre l’essentiel et l’insignifiant.

    Beaucoup de non-croyants ont quitté leur religion parce qu’ils ne voyaient pas en quoi les obligations et les interdictions, les dogmes et les rituels archaïques pouvaient nourrir leur spiritualité, c’est-à-dire la quête du sens, indépendamment des réponses sclérosées en usage dans le pays ou la famille où on est né. La spiritualité est la troisième dimension de tout être humain, avec la raison et la sensibilité. Elle n’est pas le privilège des croyants.

    Par ailleurs, il est intéressant de se rappeler que le protestantisme est né d’une rupture avec le dogmatisme du catholicisme, et accordait à ses fidèles le droit d’interpréter la bible en fonction de leur conscience. Une religion qui responsabilise l’individu, au lieu d’en faire un exécutant soumis à des préceptes qui semblent mettre sur le même plan l’essentiel, l’inutile, et le farfelu.

    C’est dans ce même esprit que Henri Pena-Ruiz, philosophe spiritualiste laïque, vient de publier un article dont une partie est publiée à l’adresse :
    https://www.marianne.net/societe/la-spiritualite-est-irreductible-aux-religions-par-henri-pena-ruiz

    • @mistigris, c’est bien ce que je vous dis sans aller lire l’article que vous mentionnez.

      Sans aller plus loin, je vois philosophe, spiritualiste laïque, et là tout d’un coup dans ma tête je pense à BHL et toute la clique des gens qui écrivent, écrivent, écrivent, pensent un peu, écrivent de nouveau… Mais qui n’agissent que rarement.

      vous voulez des philosophes, voilà quelques citations de Nietzche:

      -Le bonheur de l’homme est; je veux : le bonheur de la femme est; il veut.
      -Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l’homme.
      -L’homme véritable veut deux choses : le danger et le jeu. C’est pourquoi il veut la femme, le jouet le plus dangereux.
      -Au fond du coeur, l’homme n’est que méchant ; mais au fond du coeur, la femme est mauvaise.
      – La femme n’est pas encore capable d’amitié : elle ne connaît que l’amour.
      – L’homme est pour la femme un moyen : Le but est toujours l’enfant.

      Voilà un philosophe dont je ne respecte pas la pensée, ni les citations. Ni ces embrouilles.

      Je préfère 1000 fois le Coran et la tradition de notre prophète que tous vos pseudos philosophes.

      • @ Karim
        MDR !
        Évidemment, dit comme cela … Mais l’esquive est un peu grossière.
        Je ne citais ni BHL, que j’exècre, ni Nietzsche, et surtout pas ce passage.
        Vous avez un Maître à penser, c’est votre droit, je suis libre, je n’en ai pas. Mais j’ai ma conscience.Comme chacun.

        Pour parodier votre commentaire, si on me demande : “Mais finalement c’est qui c’est quoi un musulman ?”
        Je répondrai — je vous pose la question — “un terroriste ???”

        • @Mistigris,

          Si je vous ai fait rire, c’est déjà ça de bien.
          Ce que je voulais vous faire comprendre: Je ne dis pas qu’il n’y a pas de spiritualité en dehors des religions.
          Beaucoup de gens pensent, s’interrogent et essaient d’agir pour le mieux. même sans croire en DIEU.
          D’ailleurs les arabes avant l’Islam avaient également une spiritualité.

          Ce que je dis c’est que:
          – d’une part une spiritualité sans action et souvent du vent, car l’action est la preuve de la foi ou la pensée.
          – d’autre part, je n’ai peut être pas envie de me perdre dans des idées/pensées qui m’égareront plus qu’elles ne me guideront.

          Aussi, je m’interroge sur ce qui me pousse à agir de telle ou telle manière:
          Mon côté bestial, humain, voudrait que je consomme tout ce qui arrivent devant moi: Argent, plaisirs, femmes, pouvoir.
          Mon côté croyant, musulman m’impose des limites à ce que je dois faire.

          Tant mieux pour vous si vous n’avez pas besoin qu’on vous impose de limites, moi j’en ai besoin : la peur d’une amende/sanction fait que même s’il n’y a pas de risque évident, je ne roule pas trop vite (un peu plus que la vitesse autorisée) par peur de la sanction.

          Idem pour les bonnes et les mauvais actions devant mon Seigneur.

          Tous les gens ne sont pas les mêmes, certains ont besoin de limites, les hommes encore plus que les femmes.

          Et pour vous dire la Vérité, j’essaie de mettre les lois de DIEU au dessus des lois des hommes. Ce qui est tout à fait logique car pour moi DIEU est au dessus des hommes et IL est mon Seigneur.

          Bien sûr quand je dis cela, j’essaie d’appliquer cela à moi même et non pas l’imposer aux autres.

        • @Mistigris,
          J’oubliais également de vous dire qu’il y a aussi le phénomène de suivre ce qu’on appelle en Islam “Les passions”. Et qui égarent beaucoup de gens.
          Une passion peut naître d’une spiritualité, avec une “bonne intention” initialement mais elle peut égarer la personne et voir d’autres personnes qui la suivent.

          Je vous cite l’exemple de l’histoire du Veau d’Or par exemple, et de celui qu’on appelle en Islam “el Sāmirī”.
          Son but ce n’était pas d’aller en Enfer et de s’allier au diable. Il voulait suivre sa passion/pensée et avoir une représentation physique de DIEU.
          Or par cela et par ses pensées (spiritualité), il a égaré beaucoup de gens et les a poussé vers l’idolâtrie.

          Idem pour le bouddhisme (ou hindouisme je ne sais pas vraiment), où il y a le système (concept) de castes.
          C’est basé sur une spiritualité, mais de là à avoir des “intouchables” dans la société et dire que c’est leur destin. Je ne pense pas que ce soit une bonne spiritualité.

          • @ Karim
            Vos deux réponses sont très intéressantes et il n’y a rien à redire.
            Peut-être que certains ont besoin d’appartenir à une communauté pour avancer sur le chemin difficile de la vie. Les religions apportent des réponses.

            Je voudrais préciser un point concernant les limites. Beaucoup de croyants pensent que la morale (je préfère le mot éthique) repose sur les lois religieuses, et que les athées (je n’aime pas ce mot parce qu’il est clivant) mènent un vie de débauche et n’ont aucun scrupule …

            Je crois que tous les êtres humains (sauf pathologies) ont le sens inné du bien et du mal. Pour beaucoup d’entre eux le sentiment aigu de la fraternité entre tous les hommes, une empathie universelle, les amène naturellement chacun à son niveau et à son échelle, à œuvrer pour moins de souffrance et d’injustice sur terre. Les Sauveteurs en mer, pompiers, médecins, infirmières etc mais pas seulement ; les anonymes heureux de rendre service chaque fois qu’ils en ont l’occasion ; les personnes bienveillantes qui reconnaissent instinctivement les personnes en difficulté etc.. Ce ne sont pas tous des croyants, mais ils vivent selon des valeurs disons “humanistes” faute de meilleur mot. C’est à cette communauté-là qu’on veut appartenir. Et on se reconnaît très vite les uns les autres.

            Évidemment, vivre selon une éthique personnelle sans se référer à une loi écrite exige beaucoup de lucidité et de rigueur par rapport à soi-même, ce qui alimente la “vie intérieure”.

            L’un des repères essentiels pour vivre selon ces valeurs c’est de s’interdire tout ce qui peut nuire à soi-même — et à autrui.

            Je vais dire les choses autrement :
            On peut TOUT se permettre, à condition de ne pas nuire à soi-même — ni à autrui.
            Très cordialement.

          • @Mistigris,
            Merci pour votre réponse claire. J’avoue quand même que la religion ne m’a pas apporté toutes les réponses à mes questions, entre autre cette question concernant tous ces gens qui s’engagent dans l’humanitaire ou le bénévolat sans rien attendre en retour.
            De même que ces scientifiques qui s’interrogent et cherchent la Vérité des choses.
            De même que ceux qui partagent avec l’Humanité un lien de fraternité comme vous le rappelez.
            J’ai beaucoup de respect pour ces personnes car il faut avouer que certains agissent plus que des musulmans, dont moi le premier.
            Vous avez raison sur le fait que des gens laïques ont une spiritualité et essaie d’agir en cohérence avec leur spiritualité.
            Pour ma part, je n’ai pas pensé que les athées menaient une vie de débauche et qu’ils n’ont aucun scrupule car j’en côtoie tous les jours dans ma vie (travail, voisins etc …) qui me prouvent le contraire.
            Mais j’avoue que si je ne croyais pas en DIEU, je profiterais beaucoup plus de la vie.
            Je vais lire l’article que vous avez indiqué de Mr. Henri Pena-Ruiz.
            Bonne journée.

          • “Mais j’avoue que si je ne croyais pas en DIEU, je profiterais beaucoup plus de la vie.”

            affirmation au combien parlante, Karim.
            quand je vous disais musulman frelaté, je voyais clair en vous finalement. et le côté tribal n’est qu’une facette de ce que je dénonçai alors. et c’est précisément le genre de musulman que vous êtes qui donnez de la Foi une image déplorable. il n’y a ici que constat, conseil, sans haine ni sentiment vindicatif :

            “La persuasion commune du vulgaire semble être différente. La plupart en effet semblent croire qu’ils sont libres dans la mesure où il leur est permis d’obéir à l’appétit sensuel et qu’ils renoncent à leurs droits dans la mesure où ils sont astreints à vivre suivant les prescriptions de la loi divine. La Moralité donc et la Religion, et absolument parlant tout ce qui se rapporte à la Force d’Âme, ils croient que ce sont des fardeaux dont ils espèrent être déchargés après la mort pour recevoir le prix de la servitude, c’est-à-dire de la Moralité et de la Religion, et ce n’est pas seulement cet Espoir, c’est aussi et principalement la Crainte d’être punis d’affreux supplices après la mort qui les induit à vivre suivant les prescriptions de la loi divine autant que leur petitesse et leur impuissance intérieure le permettent. Et, si les hommes n’avaient pas cet Espoir et cette Crainte, s’ils croyaient au contraire que les Âmes périssent avec le Corps et que les malheureux, épuisés par le fardeau de la Moralité, n’ont devant eux aucune vie à venir, ils reviendraient à leur complexion et voudraient tout gouverner suivant leur appétit sensuel et obéir à la fortune plutôt qu’à eux-mêmes. Ce qui ne me paraît pas moins absurde que si quelqu’un, parce qu’il ne croit pas pouvoir nourrir son Corps de bons aliments dans l’éternité, aimait mieux se saturer de poisons et de substances mortifères ; ou parce qu’on croit que l’Âme n’est pas éternelle ou immortelle, on aimait mieux être dément et vivre sans Raison ; absurdités telles qu’elles méritent à peine d’être relevées.”

            SPINOZA

            au lieu de vous étaler en cherchant à me contredire sans y parvenir, interrogez vos déterminants, réalisez une introspection. vous comprendrez mieux alors ce que je veux dire et vous verrez que la phrase que vous répondîtes à Mistigris est éminemment grave.

          • Zut @Souraeba m’a démasqué !!!
            L’homme qui n’aimait pas les plaisirs de la vie … MDR l’hypocrisie n’a pas de limite. Ni l’escroquerie d’ailleurs.

            Tu scrutes chacun de mes commentaires pour savoir si je suis un bon musulman ou pas ? Ton avis de marabout je n’en ai rien à faire.

            Ma phrase est pleine de sincérité et n’est en rien hypocrite.

            Je persiste: “Si je ne croyais pas en Dieu je profiterais beaucoup plus de la vie sans frein.”
            C’est bien la crainte d’être puni par DIEU ici-bas et dans l’au-delà qui limitent la plupart de mes mauvaises actions.
            Et c’est l’Espoir d’aller au Paradis et d’être récompensé par DIEU ici bas et dans l’au-delà qui motivent la plupart de mes bonnes actions.

            Si ça ne te plaît pas, ni à Spinoza, je n’en ai rien à faire.

            Spinoza n’est pas mon exemple, ni mon maître à penser. Contrairement à toi qui cite plus la pensée de Spinoza avec la “Nature” que les hadiths du Prophète Mohammed (sws).

            Juste pour être bien clair: “je fais pipi sur la pensée de Spinoza”, si tu l’as condensée dans les quelques phrases que tu as citées.

            Apportes tes preuves en quoi c’est mal ce que j’ai dit ou en quoi ce n’est “islamique” : hadiths et tafsir de vrais savants musulmans (pas de Spinoza stp).

          • @ Karim
            Réponse à votre réponse du 17 juin 2019 à 11 h 26 min

            Autant je dresse un constat extrêmement négatif du rôle joué par les religions dans l’histoire (y compris de nos jours), autant je constate que c’est dans leur foi que des croyants que je connais bien puisent l’énergie qu’ils consacrent au service de leurs semblables. Chacun sa voie vers le sens à donner à sa vie.

            @ Souaréba
            Ne jouez pas le Grand Inquisiteur. Ce qui est essentiel c’est l’honnêteté intellectuelle et, dans les débats, la sincérité. Pour le reste, ça relève du Très-Haut … s’il existe …

    • mistigris,

      ce débat sur la Lune est peut-être plus profond que vous ne le dites !
      car en ce qui me concerne, je ne fais partie d’aucune chapelle mathématique ; je dis au contraire que c’est par une SPIRITUALITÉ d’un stade supérieur qu’on ne s’embrouillera plus !
      ces chapelles, AU CONTRAIRE, disent l’exact inverse, à savoir : c’est par le DIEU CALCUL que nous nous réunirons ; et quand bien même l’expérience se récrie chaque jour, ils refusent de changer leurs positions.
      de grâce, ne nous réunissez donc pas tous en le mec sac ! il y a des musulmans qui auraient mis fin au débat si tant est qu’ils disposaient de la même audience ET SI ces chapelles avaient été détruites ! car je n’ai appelé à rien d’autre qu’à une spiritualité avancée quand Guessoum et ses potes parlaient de calendrier uni zonal, bizonal, tri zonal et autres âneries !

      et le Ramadan, bien sûr, puisque fait selon les cycles de la Lune, est aussi une déconnexion avec ce Tout cosmique. c’est ÉMINEMMENT spirituel !

      • @ Souaréba,
        Oui, je comprends l’intérêt de cette dimension cosmique donnée à l’évènement. Ce qui me frappe, après un autre débat sur les hadiths “bons” et les “mauvais” (ou apocryphes)c’est la difficultés des musulmans, semble-t-il, à se mettre d’accord. Conséquence sans doute de l’interprétation littéraliste des textes d’une religion qui apparaît ainsi pesamment rigidifiée sans grande place pour l’interprétation (et donc la responsabilisation) personnelle.

        • excusez-moi mdrr
          le correcteur a mis déconnexion alors que c’était RECONNEXION.

          en effet, ainsi que vous le dites… nous ne pensons plus que par procuration or ces gens qui sont censés penser pour nous ont vu leur intérêt, à savoir nous diviser pour maintenir leur “part du gâteau”.
          moi, j’appelais précisément à ce que, en revenant à Dieu, nous revenions à notre nature spirituelle profonde et intrinsèque car par là, nous ne pourrions nous diviser.
          mais voyez que ce qui plaît, c’est bien le bordel d’avis de ces prétendus “savants”.

          et alors que vous n’êtes pas musulman, je suis obligé de dire que je suis plus proche de vous que de mes supposés coreligionnaires lol
          on va encore me le reprocher XD

  3. Tristes sires au CFCM, pas fouttus d’exposer leur méthode et doctrine aux Musulmans. Doit-on conclure que pour eux c’est sans importance? Donc, on ne peut ni les aprouver ni les désaprouver, comment s’accorder sur un avis irraisonné? J’espère que ce n’est pas par suivisme de l’Arabie de l’émir félon, ennemi des Musulmans! On peut accepter un avis, une décision, à condition qu’elle ne soit pas que d’autorité mais rationellement exposée dans sa base. C’est le même jour en Turquie mais avec un raisonnement acceptable, pas le mépris des fidèles Musulmans.

    Quoi qu’en ait di Souaréba, la table astronomique est régulière et fiable, plus que les saisons troublées du climat changeant. Elle serait valable si on la dressait en quatre zones de la planète et à condition d’arrêter la définition du mois lunaire, début et fin. Le jour arrive avant en Australie, franchement, je suis très instruit après ça, et il fait plus chaud au Sahara aussi. Objecter ces évidences contre la table astraunomique lunaire, c’est jouer avec la raison des gens.

    La réfutation d’Al Ajamî sur le sens du mot ribâ, l’attendra-t-on encore longtemps? Consultons un almanach alors. Préférable de louer un logement, en quel honneur? Ah mais parce que le propriétaire n’est pas Musulman et a droit au prêt à intérêt? Drôle de raisonnement, le prophète a défendu la ribâ aux gens du Livre y compris entre eux, si donc la ribâ est la même chose que le prêt à intérêt d’aujourd’hui, louer un logement reviendrait à se rendre complice de ribâ, vaut mieux dormir dehors. Même acheter du pain à un qui a emprunté pour lancer une boulangerie ce serait nourrir la ribâ, vaut mieux cultiver son blé soi-même, le moudre et cuire son pain au lieu de passer son temps sur le net. Enfin, aïdkoum mabrouk tous et toutes.

    Croissant de lune.

    • “louer un logement reviendrait à se rendre complice de ribâ” C ‘est vous et vous seul qui faite cette conclusion…
      Si l ‘on suis votre raisonnement le fabriquant de couteau est responsable du meurtre commis avec…
      Pour infos tout les logement public , il n ‘y a pas d’intérêt dessus, et pour les logement privé , vous avez un échéancier du prêt certifier de la banque du propriétaire?

      Concernant la définition du Riba, cela fait partie des sujets claire et net sans aucune ambiguïté qui fais consensus dans la Oumma.
      “278. Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants.”

  4. Je trouve assez étonnant/ubuesque/consternant/bizarre/etc que la spiritualité d’un homme ou d’une femme du 21e siècle puisse reposer sur de telles subtilités.

    Évidemment n’étant pas musulman j’ai la naïveté de croire que la spiritualité est quelque chose d’intérieur, d’invisible, qui, aujourd’hui, n’a rien à voir avec des obligations arbitraires, des rites imposés, une symbolique codifiée.

    • De même que l’aumône est la preuve de la générosité envers les pauvres.

      Suivre les obligations et s’éloigner des interdictions sont les preuves de la foi.

      Le reste est souvent que philosophie, pensées plus qu’une réelle spiritualité.

    • Mistigris oui, tu as raison, il faut intérioriser, tout ça n’a pas d’importance,… puisqu’il y a la, la, la spiritualité. Définition du mot spiritualité s’il te plaît? Je vais faire une aumône invisible, impalpable, ce sera valablequand-même puisque je l’aurai pensé très fort dans mon for intérieur, mais à quoi bon joindre le geste à la pensée, hein? Tu en as d’autres comme ça, Mistigris? vas dormir spirituellement.

      Croissant de lune.

  5. Très bonne question de la part de Oumma au CFCM !!!

    Nous exigeons du CFCM des explications, l’Islam en France ne leur appartient pas, elle appartient à tous les musulmans.
    il est de leur devoir de communiquer les raisons qui les ont poussées à déclarer le Aïd mardi 04/06/2019.

    Le temps de “c’est comme ça et puis c’est tout, c’est fini !!!”

    Le Conseil Théologique Musulman a bien expliqué les raisons qui les poussaient à dire que Aïd El Fitr sera mardi 04/06/2019.
    Et je les remercie de ses explications, on a le droit d’être d’accord ou pas mais ça a le mérite d’être clair.

    Le CFCM annonce le Aïd sans explication depuis la mosquée de Paris.
    A priori, ce n’est pas la vision oculaire depuis la mosquée de Paris vu le nombre de bâtiments autour.
    Ni la vision oculaire en France du fait que l’Observatoire Lunaire des Musulmans de France (OLMF) indique ne pas avoir vu la naissance du croissant lundi 03/06/2019 au soir.

    Si leur raison c’est: “l’Arabie Saoudite a dit que c’était demain alors on déclare aussi que c’est demain”, qu’ils le disent mais on veut des explications.

    Nous ne sommes pas des ignorants, et nous souhaitons des explications et des éclaircissements.

    Pas des déclarations concises du type : “demain c’est l’Aïd, bonne fête”.

    Sinon à quoi sert le CFCM ???????????????????

    Merci à eux de nous répondre.

    • Karim : ” Le temps de “c’est comme ça et puis c’est tout, c’est fini !!!” , lol
      Commencer a réfléchir, c’ est commencer a désobéir !

      • @cheyenne12, je ne suis pas d’accord avec vous.

        D’ailleurs c’est la différence entre votre vision de l’Islam et ma vision:
        Vous pensez que les musulmans sont obligés d’obéir parce que l’Islam est une religion patriarcale, culturelle et tribale.

        Or nous essayons d’obéir à DIEU par notre volonté, nous ne sommes pas obligés par les hommes mais nous souhaitons obéir à DIEU pour lui plaire.

        C’est le cas des femmes qui portent le voile par exemple, c’est majoritairement leur choix, elles ne sont pas obligées par leur parents, frères etc …

        J’espère que vous comprendrez cela et que peut être vous comprendrez ces femmes.
        Je ne dis pas que le voile est l’essentiel de l’Islam, on peut bien porter un voile de manière métaphorique (intérieurement) en étant pudique et en mettant une barrière entre la femme et l’homme.

        Quant à la fête du Aïd, on veut comprendre (argument à l’appui) ce qui a motivé cette décision.

  6. La Oumma est unie quand on vie un temps présent commun.

    Vous imaginez si en France on est le jeudi 6 juin , mais qu’en même temps en Allemagne on soit le 7 juin, et qu ‘en Grèce on soit le 5 juin !!! Vous comprenez l ‘absurdité de la situation… et les imbroglios que cela peut produire juste d ‘un point de vue pratique, sans parler des fêtes liturgique.

    C’est ce qu’on a pourtant vécu dans le monde musulman, entre le Mali L ‘Algérie et le Maroc…
    au Mali on était le 2 de Chawal en Algérie le 1 de Chawal et au Maroc le 29 de Chawal.
    Alors que c ‘est pays sont très proche géographiquement parlant et frontière commune pour l ‘Algérie et le Mali. C’est complétement risible et triste pour la Oumma d’en être encore la.

    Et comme par hasard ce problème ne se pose pas pour le moi Dhu al-Hijjah, la il y à unité de la Oumma, consensus planétaire pour ce coordonné et synchroniser tout les calendriers et fêter Aid al-Adha dans l ‘unité le 10 du moi de Dhu al-Hijjah , c ‘est bien étrange… Vous trouvez ça logique ?

    C ‘est par la Grace d ‘Allah que cette unité ce fait pour la fête la plus importante de notre Dine et éviter un désordre à la Mecque (si chaque pèlerin de chaque paye fêter l’ Aid selon le calendrier ,la Mecque serais un lieu de discorde). La sagesse fait que pour ce jour sacré , les dissensions national sont mis de coté El Hamdoulillah.

    Je pense humblement qu’ on devrais adopté un calendrier lunaire astronomique:
    si la conjonction lune terre soleil est calculé,(et prouvé par laser , satellite ect…) Touts les Pays ou la prière du Fajr n ‘est pas encore passé devrais valider cette conjonction lunaire et basculé de jours.

    Mais validé la vision oculaire de la lune au Pérou en Amérique latine lundi soir , alors qu ‘à la Mecque on est mardi matin et que le Fajr est passé (-16h de décalage entre le Pérou et l Arabie ) C ‘est absurde…
    La vision oculaire ce n ‘est pas l’Alpha et l’Oméga , mais juste un moyens et aujourd’hui on à des moyen plus performant et fiable.

    Mais heureusement La conjonction lunaire c’est produite le Lundi 3 juin à 13h02 heure de la Mecque , Astronomiquement parlant la nouvelle lune était donc bien née.
    Donc sans le dire c ‘est sur la base de la nouvelle lune Astronomiquement parlant, que l’Arabie et la France on décrété le début de Chawal.

    Perso Je valide ce choix qui permet de clarifier les choses et de ne pas dépendre de la vision oculaire fantaisiste de n ‘importe quel personne , et on a eu le cas malheureusement au Mali…

    Pour ce mois de Chawal , la conjonction lunaire à eu lieu à 13h02 heure de la Mecque , 12h02 heure de Paris , 11h02 heure d ‘Alger soit largement avant le Maghrib, et le Fajr.
    Donc le nouveau mois lunaire pouvais bien débuter au coucher du soleil de ce lundi
    Allah wahlem

    L’ avis d’un simple musulman qui essaye de réfléchir.

    • “Vous imaginez si en France on est le jeudi 6 juin , mais qu’en même temps en Allemagne on soit le 7 juin, et qu ‘en Grèce on soit le 5 juin !!! Vous comprenez l ‘absurdité de la situation… et les imbroglios que cela peut produire juste d ‘un point de vue pratique, sans parler des fêtes liturgique.”

      c’est déjà un peu le cas. vous savez fort bien que Sydney est, selon l’heure, à J+1 comparé à nous ; c’est ainsi que les célébrations du 31 se font là-bas d’abord pour se faire plusieurs heures après chez nous. il n’y a rien d’absurde, sauf pour qui ne connaît pas la chose.

      “C’est ce qu’on a pourtant vécu dans le monde musulman, entre le Mali L ‘Algérie et le Maroc…
      au Mali on était le 2 de Chawal en Algérie le 1 de Chawal et au Maroc le 29 de Chawal.
      Alors que c ‘est pays sont très proche géographiquement parlant et frontière commune pour l ‘Algérie et le Mali. C’est complétement risible et triste pour la Oumma d’en être encore la.”

      simple question. quand la ville algérienne de Bône (Annaba) prie fajr, vous le prierez aussi à Agadir (Maroc) parce que ces pays sont très proches géographiquement ? et si ce n’est pas le cas, pourquoi ? parce qu’il y a un “décalage” faisant que les prières ne se font simultanément… cela n’entrave en rien l’unité de la Oumma et ne peuvent trouver la chose risible et triste que ceux qui n’appréhendent pas clairement de ce dont ils parlent. ainsi, si pour les prières vous reconnaissez cet état de fait, pourquoi ne pas l’appliquer relativement à la Lune et attendre qu’elle connaisse une révolution complète autour de la Terre permettant que chacun voie le croissant annonçant le nouveau mois ? vous avez le même exemple quand vous vivez à Strasbourg ou à Brest : les Strasbourgeois prient fajr AVANT les Brestois puisque le Soleil s’y lève avant. cela fait-il de la Oumma un giga bordel d’individus atomisés ? encore une fois, pourquoi le voir pour les prières et le refuser quant à la Lune si ce n’est pas illogique raisonnement ?

      “Et comme par hasard ce problème ne se pose pas pour le moi Dhu al-Hijjah, la il y à unité de la Oumma, consensus planétaire pour ce coordonné et synchroniser tout les calendriers et fêter Aid al-Adha dans l ‘unité le 10 du moi de Dhu al-Hijjah , c ‘est bien étrange… Vous trouvez ça logique ?”

      il y a consensus parce qu’il n’y a pas de nuit du doute relativement à cette date. il suffit seulement d’avoir observé le mois nouveau et d’attendre dix jours. la chose diffère donc radicalement de Ramadan qui connait deux nuits de doute, à savoir à son commencement comme à sa fin. cependant, il y aura aussi “décalage” en tant que la Lune ne se montre pas simultanément à tous comme étant le 10 du mois. mais j’ai déjà suffisamment traité ce point en haut.

      “Mais heureusement La conjonction lunaire c’est produite le Lundi 3 juin à 13h02 heure de la Mecque , Astronomiquement parlant la nouvelle lune était donc bien née.
      Donc sans le dire c ‘est sur la base de la nouvelle lune Astronomiquement parlant, que l’Arabie et la France on décrété le début de Chawal.”

      on ne parle de nouvelle lune qu’à Maghrib (point commun avec les juifs), de même que le changement de date. ainsi, si aujourd’hui nous sommes le 2 chawwal, nous serons le 3 au coucher du Soleil.

      • “c’est déjà un peu le cas. vous savez fort bien que Sydney”
        Quel exemple fallacieux c ‘est vraie que Sidney c ‘est à 2 heure de route de Paris…

        “quand la ville algérienne de Bône (Annaba) prie fajr, vous le prierez aussi à Agadir (Maroc) parce que ces pays sont très proches”
        Les 5 prières obligatoires suivent le mouvement quotidien du soleil, et non le cycle mensuel de la lune
        Et oui quand à Annaba il prie Dhor du jeudi 6 juin après le zénith du soleil, à Agadir on prit aussi Dhor(du 6 juin ) le même jour âpres leur zénith…
        comme le coucher du soleil a la Mecque annonce le changement de jour islamique , notre changement de jour surviendra quelque heures après en France (c ‘est pour ça que leur annonce de l Aid nous précèdent)

        “les Strasbourgeois prient fajr AVANT les Brestois puisque le Soleil s’y lève avant” Oui cela suis le mouvement solaire d ‘Est vers l Ouest mais vous aurez remarquer qu à Strasbourg et Brest on vit le même jour calendaire…
        Et le contraire (2 ou 3 jours de décalage entre ces deux ville ) aurais été fâcheux si ce n ‘est plus.

        “il y a consensus parce qu’il n’y a pas de nuit du doute relativement à cette date. il suffit seulement d’avoir observé le mois nouveau”
        ok donc qui à instauré le jour du doute pour Ramadan ?
        et comment on observe la venue du nouveau mois ?

        Et point le plus important vous dite “on ne parle de nouvelle lune qu’à Maghrib”
        Donc dans votre logique si à Strasbourg on vois la nouvelle lune au Maghrib, cette vision n ‘est pas valide pour Brest ou le Maghrib n ‘est pas encore survenue ? Et si on la vois pas à l ‘heure du Maghrib la lune à Brest on ne fait pas de changement de jour et un décalage survient entre Brest et Strasbourg… très logique touts ça.
        Sur quel fondement juridique vous vous basé pour restreindre la vision de la lune qu ‘à l’heure précis du coucher du soleil ?

        Pour information la nouvel lune et le début du nouveau moi lunaire commence après que la lune est fait une révolution complète autour de la terre , et c ‘est un événement astronomique indépendant du coucher de soleil quotidien.
        et cette conjonction peut survenir à n ‘importe quel moment du jour, car c ‘est un événement astronomique qui ce passe dans l ‘espace indépendamment du lieu ou on se trouve.
        je vous renvoie au livre d ‘astronomie ou vidéo YouTube sur le sujet.

        Ce qui nous importe c ‘est que cette événement survienne, pendant , un peu après ou avant le coucher du soleil du pays. pour cette année la conjonction ces déroulé le lundi en milieu de journée .
        Donc au coucher du soleil de lundi à l ‘heure de Maghrib la nouvelle lune et le mois lunaire avais bien commencé de quelque heure.
        et le basculement de jour après coucher du soleil était valide.
        Sauf pour ceux qui ne valide que la vision oculaire locale et qui “sacralise” le moyen et font fit du bute.
        J ‘espère que pour ceux ci il irons faire le pèlerinage sur une monture , un beau chevale pure sang , pour respecter leur principe jusqu’au bout.

        • Même une ville située à deux heures de route de Paris n’aura pas les mêmes temps de prière. C’est vous qui avez employé l’exemple de deux pays limitrophes comme pour dire qu’ils se devaient d’être calés ; et quand l’on vous démontre qu’ils ne peuvent l’être dans la pratique quotidienne, vous retournez fallacieusement l’argument.

          Je ne vois ce qui est changé quand on suit ou la Lune ou le Soleil puisque dans l’un comme dans l’autre, leur mouvement nous désynchronise car si je suis en France et prie Fajr, d’autres, ailleurs, en seront à Maghrib, de la même façon que si à Seattle, ils sont le 1 chawwal, je puis encore être au 30 Ramadan. Si vous trouvez cela différent, c’est comme si vous me disiez que le vol d’un stylo n’est pas similaire au vol de plusieurs milliers d’euros et même que ces deux choses n’ont pas le même fondement -affirmation si absurde qu’elle n’a même pas à être davantage discutée. Accepter une désynchronisation quant au Soleil et non à la Lune est inexpliqué car inexplicable. Mais c’est la conséquence logique du calcul. 

Vous me demandez le fondement juridique à l’origine de ma déclaration : « on ne parle de nouvelle lune qu’à Maghrib ». À cela, je vous dis : durant des siècles, c’était l’unique mode d’appréhension de la nouvelle lune. Aujourd’hui seulement, nous avons l’informatique. Mais quand bien même nous l’aurions, je n’ai vu personne capable d’annoncer les Ramadans jusqu’à l’année 2100. Et même si il y avait un téméraire à le faire, il se casserait nécessairement les dents. D’ailleurs, vous avez un indice évident de la chose puisque si Nidhal Guessoum et tant d’autres annoncent la date du Ramadan, il ne le fait que quelques jours avant la date supposée et rarement avant. Je dispose moi-même d’un calendrier qui annonçait ce Ramadan débuter dimanche 5. Et Khalid Chraib (ou une épigone), qui est un forcené du calendrier impie, a admis qu’un calendrier, sur trois ans, connaissait une dérive d’un jour environ, de sorte que, si Dieu, qui s’exprime aussi par la Lune, nous montre que nous sommes le 1, par nos calculs, nous dirons : « non, Dieu ; tu as tort et penses très mal : nous sommes le 2. ». Si vous n’y voyez l’impiété manifeste, ma foi…

          Formellement, puisque le Soleil se couche à Strasbourg avant Brest, il s’ensuit que, pour ce soir, Strasbourg soit le 3 chawwal pendant que Brest, n’ayant pas connu ce coucher, soit encore au 2 chawwal. Je ne vois rien de choquant ici quand bien même ce serait le même pays.
          Enfin, il y a une différence entre ne pas la voir car en conjonction et ne pas la voir du fait de conditions météorologiques. Ce qui importe, c’est bien d’avoir connaissance du 1 du mois généralement ; par suite, il suffira de compter. Et le fait que nous ne la voyions pas ne signifie pas que la chose n’existe.

          Pour finir, je n’ai jamais appelé à faire le pèlerinage à cheval. C’est proprement idiot et malhonnête de présenter ceux qui ont compris les conséquences du calcul comme des arriérés ou des technophobes. Mais j’imagine que c’était votre seule cartouche.

          • Concernant le décalage absurde des jours , qui n ‘est pas comparable au décalage de la prière, je vais précisé mon propos:
            en France il est minuit 1h avant que Londres , donc entre 00h00 et 1h du matin le Royaume unie et la France sont à des jours différent mais juste pendant 1 h et non durant 24h !
            si un décalage de 24h perdurais, la ça se serais problématique.
            qu ‘entre Brest et Strasbourg on soit à des jour différent islamiquement parlant pas de problème, Strasbourg priera simplement le Maghrib avant et l imame de la ville annoncera l Aid avant. Par contre si il décale l ‘annonce de l ‘Aid de 24 heure ces autre chose…
            Pour le cheval n ‘y voyais pas une attaque personnel, juste un exemple parlant pour montrer qu ‘il est absurde d ‘accorder trop d ‘importance au moyen plutôt qu ‘à la finalité.
            Les moyens évoluent avec les progrès technique et de la science et permettent plus de précision et il faut voir en ça une bénédiction d’Allah, et non une déviance du Dine.
            Pour moi au contraire nous montre par les mouvement des Astres , le magnétisme de la terre , la vitesse de la lumière… ect sa puissance et sa grandeur et l ‘harmonie de son univers.
            Mais j ‘aurais put prendre l exemple des cadrants solaire , pour les heure de la prière utilisé avant. ou aujourd’hui le GPS pour la quibla. ce ne sont que des moyens , le bute étant de prier à l ‘heure et dans la bonne direction. et pour le calcul et autre moyen, le bute est de jeûner le bon jour et non d ‘unifier la oumma , car même avec le calcul je pense qu ‘il y auras 2 date de l Aid. Mais au moins sa nous éviteras ce suspense hypocrite, comme ci on ne savait pas.
            Au plaisirs de débattre avec vous et vous donne RDV à l ‘année prochaine ^^, en espérant que ça sera la dernier année et que le calendrier par le calcul des mouvement de la lune soit définitivement adopté en France à défaut de faire consensus dans tout la Oumma.

          • PS: Preuve si il était nécessaire que le mouvement de la lune est prévisible des années à l ‘avance, je vous annonce une éclipse partiel de la lune visible depuis la France ce 16 juillet.
            pour une éclipse totale de la lune il faudra attendre le 22 mai 2022.

            Et le spectacle le plus impressionnant sera pour le 2 août 2027, une éclipse totale du soleil mais visible seulement à l’extrême sud de l’Espagne.
            Si jamais mais prévision sont fausse, je vous donne entièrement raison et j’ attendrais que seulement mes yeux vois le croissant de lune pour arrêter et commencer de jeûner durant Ramadan.
            rendez-vous est prit pour l ‘éclipse partiel de la lune la nuit du 16 juillet…

          • vous écrivez beaucoup mais à la question simple qui appelle une réponse simple, vous ne faites qu’asséner : “Concernant le décalage absurde des jours , qui n ‘est pas comparable au décalage de la prière”
            EN QUOI N’EST-CE PAS COMPARABLE ? expliquez et vous verrez de vous-même qu’avoir tenu que la fin de jeûne était ce mardi et non mercredi est tout simplement intenable…. pourquoi une différence d’une heure serait négligeable à celle d’environ vingt-quatre heures ? c’est tellement arbitraire que je puis dire : “pour moi, toute durée inférieure à un mois est négligeable.” et un autre viendra : “pour moi, toute durée inférieure à quatre mois est négligeable.” et ainsi de suite… CAR IL N’Y A RIEN D’OBJECTIF À CE QUE VOUS DITES, C’EST D’AILLEURS LA RAISON QUI VOUS FAIT ÉLUDER CE POINT DE L’ARGUMENTATION.

            et il eût été possible que l’Aid à Brest et à Strasbourg ne se produisît qu’avec vingt-quatre heures d’écart environ. que je m’explique : Guessoum et ses affidés du calendrier bizonal ont tracé des lignes imaginaires. je puis en tracer une non à la Mecque mais à Paris et dire que si la conjonction se produit avant l’aube à Paris, alors à Maghrib, nous serons ET à Brest ET à Strasbourg en chawwal ; mais si la conjonction se produit entre l’aube à Paris et 12h GMT (ou à peu près), tout ce qui est à l’Ouest de Paris sera, à Maghrib, en chawwal quand à Strasbourg, nous serons encore en ramadan.
            preuve : https://oumma.com/m-moussaoui-il-est-incontestable-que-le-calcul-est-plus-fiable-que-lobservation-oculaire/

            vous voici coincé.
            si vous acceptez ce que j’ai écrit, votre thèse sur l’unité de la Oumma tombe car je vous ai démontré qu’il est possible de choisir n’importe quel référentiel, que ce soit la Mecque, Paris, Haïfa, Los Angeles, Lagos ou Bône. là où je me démarque, c’est en disant qu’il faut rejeter ces référentiels statiques quand les calculateurs s’y refusent. et eux sont logiques : ils ne disent pas que quand c’est la prière, c’est normal et quand c’est le calendrier, c’est pas pareil. 😉
            si vous n’acceptez pas ce que j’ai écrit, vous dites donc de Guessoum et de ses épigones qu’ils ont tort (ET ILS ONT TORT).

            en vous rappelant que vous êtes un tenant de l’unité donc que vous contredites immédiatement Guessoum et ses épigones : “Vous imaginez si en France on est le jeudi 6 juin , mais qu’en même temps en Allemagne on soit le 7 juin, et qu ‘en Grèce on soit le 5 juin !!! Vous comprenez l ‘absurdité de la situation… et les imbroglios que cela peut produire juste d ‘un point de vue pratique, sans parler des fêtes liturgique. C’est ce qu’on a pourtant vécu dans le monde musulman, entre le Mali L ‘Algérie et le Maroc… au Mali on était le 2 de Chawal en Algérie le 1 de Chawal et au Maroc le 29 de Chawal. Alors que c ‘est pays sont très proche géographiquement parlant et frontière commune pour l ‘Algérie et le Mali. C’est complétement risible et triste pour la Oumma d’en être encore la.”

            quant aux éclipses, vous ne faites que recopier ce que vous avez vu ailleurs. ce n’est pas de vous et je ne suis pas certain que vous maîtrisiez le calcul. il n’y a aucun mérite à copier.
            néanmoins, je précise avoir demandé non les éclipses mais les Ramadan, sur chaque année jusqu’à en 2100 grégorien. j’accepte volontiers de descendre à l’année 2053 grégorienne (je dis bien 2053 pour une raison bien précise, et je vous propose aussi jusqu’en 2087 si vous ne pouvez aller à 2100). mais comme le calcul ne vient pas de vous….

        • @Bili, petite précision:

          Le nouveau mois lunaire Hégirien commence à l’apparition du croissant lunaire, et pas à la conjonction Soleil – Lune – Terre (qui se fait quelques heures avant)

          • Oui car à l ‘époque on n ‘avais pas d ‘autre moyen que d ‘attendre de voir le premier croissant de lune, pour savoir que la lune avais bien fait sa “révolution complétè” autour de la terre.
            Aujourd’hui plus besoin d ‘attendre l ‘apparition du croissant lunaire (donné aléatoire et subjectif ), des lors qu’un rayon de soleil frappe la lune , après la conjonction Soleil – Lune – Terre , on pourrais considérer que le nouveau mois Lunaire à commencer, et cette donnée est plus fiable et objectif que la vision oculaire.

  7. Il y a beaucoup de dirigeant des pays Européen et Américain du nord qui ont souhaité et très bonne fête de
    Aïd el-fitr 2019 au musulman. mais pas en France ni en Belgique, en France tout le monde sait que la France n’aime pas les Français musulmans, parce que si jamais un homme politique du gouvernement dit du bien pour les musulmans il va être lynché par les réseaux sociaux et les médias et surtout par l’opposition,

  8. Perso, j’ai jeûné le mardi et l’Aïd c’est clairement aujourd’hui pour moi. Je m’en fous du cfcmachin.

    “Ne raisonnez-vous donc pas!”
    Allah swt

    Aidkoum moubarak à tout le monde même ceux qui se sont fait avoir par le cfcmachin et qu’Allah swt accepte notre jeûne pour tout le monde même ceux qui pour le coup n’ont pas été sunnite en suivant la sunna mais scientistes en suivant le scientisme.
    Je vous recommande vivement les 3 jours de jeûne de chawal et d’en jeûner un avec double intention de rattraper le dernier jour du ramadan car c’est possible. Et oui tout est prévu.

    Salam

    PS: je précise que pour moi le débat calcul vs visibilité est un faux débat où ses tenants se disputent sur du vent car ils ont tous les deux raison et que visibilité et calcul ne s’opposent pas mais se complètent. Le débat est ailleurs et je ne rentrerais pas dedans car cela a été expliqué sur oumma.com. La visibilité en France n’a pu être possible que le mardi 4 juin POINT. Donc le mercredi est le jour de l’Aïd. Allah swt ne met jamais dans l’embarras ses serviteurs, ce sont ces derniers qui se compliquent la vie.

        • J’ai bien compris cher frère, mais l’union est meilleure!

          Rappelons-nous de l’épisode du prophète Moussa (AS) lorsqu’il a laissé son frère Haroun (AS) avec son peuple…

          • si -à supposer que ce soit vrai- le Dajjal vient et qu’il y ait la grande part des oulémas autoproclamés qui l’acceptent, pour cette “union”, ferions-nous mieux d’accepter Dajjal aussi, quand bien même on ferait partie de ces rares qui croient que Jésus est le Messie ?

            si oui, je vous comprends !
            si non, pourquoi alors appeler à l’union là et pas ici ?

          • Entre toi et moi, qui suit les recommandations du prophète Muhammed sws messager d’Allah swt et ne cherche uniquement que l’agrément d’Allah swt? Qui décide de suivre le peuple?
            L’ayat proposée est contradictoire avec ton énonciation première, elle t’est plus destinée dès lors puisqu’elle a retenu ton attention. Je te conseille, une nouvelle fois, de jeûner les 3 jours de chawwal comme recommandé ci-dessus et de ne destiner ton action qu’à Allah swt et pas à un peuple dont l’union ne peut venir et être obtenue qu’avec l’agrément de Leur Créateur.
            Ce qui unissait Moussa as et son frère Haroun as est leur soumission à la volonté divine. Leur lien était Leur Créateur avant d’être leur fraternité car ce dernier est la conséquence du premier. Ce lien était si fort qu’à eux deux, ils ont tenu tête à firâoun. Rien ne pouvait les atteindre sans la permission d’Allah swt. Ainsi, votre union supposée est-elle capable du millième? Est-elle capable de choisir des représentants dignes et non imposées ou juste bonne à suivre en se cachant derrière l’argument de la désunion?
            Haroun as a pourtant fait la même chose : il n’a pas cherché à interdire la création du veau d’or de peur que les banu israïl ne l’écoutent plus et d’instiller la discorde et quand il l’eut fait, c’était trop tard et il n’avait comme seule excuse qu’attendre le retour de Moussa as lui paraissait préférable. Pourtant, il s’agissait de bloquer un seul individu et quelques suiveurs alors qu’il avait le pouvoir de commander! Par la barbe et la tête, il fut pris de colère par Moussa as pour se faire disputer! La barbe et la tête! Ta Foi et Ta Raison!
            – Phase 1 : Haroun as a laissé faire
            – Phase 2 : une fois devant le culte du veau d’or, il a commencé à avoir peur et recommander leur retour à Allah swt mais en attendant Moussa as donc en mode passif et suiveur conciliant
            Le suivi actuel conciliant ne correspond-il pas à la phase 1. Si demain le suivi conciliant fait suivre des “représentants” qui adorent le veau d’or, diras-tu que l’union est meilleure. N’est-ce pas déjà le cas?

            Concrétement :
            Si le jour de l’aïd, tous les musulmans avaient boycotté les mosquées pour ne le fêter que le mercredi, crois-moi que ceux qui auraient tremblé auraient été ceux-là même qui nous sont imposés et imposent car ils auraient été pris en porte à faux tout autant que leur suiveurs les plus fervents. Et si par la suite, nous proposions nos représentants, crois-moi encore qu’ils auraient été entendus et investis en tant que nos véritables représentants pour commencer une mise au point avec nos représentants imposés.

            Alors maintenant, tu peux me dire que mon commentaire est du fassad. J’y répondrai que c’est la liberté car tous les pays auraient connu cela entre ceux qui ont décalé un jour avant, d’autres un jour après le début et/ou la fin du ramadan, TOUS les pays auraient connu la libération des musulmans de leurs faux dirigeants de fait et crois moi que ces faux dirigeants auraient commencé à temporisé et lâcher du lest entrant ainsi dans une négociation. Allah swt ne nous libérera que lorsque nous nous serons réformés nous-même.

            Puisses-tu le comprendre et mieux raisonner car les véritables responsables, je ne crains que ce soit ceux-la même qui soient capables de comprendre les tenants et aboutissants puisque tu ne me contredis que par l’argument de la désunion alors que la vérité t’est apparue! Pourtant, une simple désobéissance suffirait à faire trembler les plus durs. Deux hommes ont désobéis et rappelé au bien le plus grand despote de l’histoire. Quid des misérables petits caïds turéféraires de notre temps qui ne sont même pas capables de se diriger eux-même?

            Qu’Allah swt nous guide et nous écarte de ce qui trompe en nous faisons don de clairvoyance. La liberté est un joyaux et ne peut être obtenue que par la Grâce d’Allah swt.

    • Tu as peut être commis un pécher en jeûnant ce jour là , il eu été plus sage , de ne pas jeûner, et si dans ton fort intérieur tu estimes que le Ramadan aurais du durer 30 jours,
      rattrapé ce jour ultérieurement. C est juste mon avis.
      Qu ‘elle est le pêcher le plus grand, jeûner le jour de L Aid ou louper un jour de jeune?

      • Merci pour tes conseils.
        Je fais selon mon raisonnement scientifique en me soumettant à Allah swt afin qu’il guide mon coeur et en prenant le prophète sws comme exemple à suivre. Et je l’ai ressenti très positivement au point d’en être certain.
        La sunna dit qu’on doit l’observer et la science explique très bien l’impossiblité de l’observer un lundi en France. Toi tu as fait confiance à qui? Le CFCM et autres qui sont dans une querelle de chapelle avant de faire attention aux musulmans, je ne les critique pas, je fais un constat. Moi j’ai fait confiance à Allah swt, selon ma localité, et je lui ai demandé de guider mon coeur, ma raison par Sa Science et pas la science politique de nos soi-disant représentants auto-proclamés que nous ne sommes même pas capables de choisir ni de changer tant ils nous sont imposés. Par ailleurs, toi tu as risqué de louper l’Aïd et un jour de jeûne donc le plus grave est ta manière de penser qui est avec tout le respect que je te dois est catastrophique.
        Salam

  9. sur quoi les saoudiens se sont basés???
    Essai de démonstration, je ne suis pas tres fort en math donc d’avance je m’excuse…

    1. Nouvelle lune: Lundi 3 juin 2019 à 10:01 temps universel
    2. Le record de la plus jeune Lune jamais observée avec un instrument, vient de Mohsen G. Mirsaeed qui affirme avoir vu le croissant seulement âgé de 11 heures et 40 minutes le 07 Septembre 2002, battant ainsi le record détenu par J. Stamm qui avait observé le 21 Janvier 1996 avec un instrument un croissant de 11 heures et 56 minutes.
    3. Les saoudiens ont affirmé avoir vu le croissant aux environs de 20:30 heures locale

    ce qui veut dire:

    1 En utilisant le record historique de vision avec télescope de la plus jeune lune:
    heure universelle: 10;01 + 11:40 = 21:41 heure universelle ce qui correspond à 24:40 heures saoudienne puisque les saoudiens sont à GMT +3
    2. les saoudiens ont donc vu la première lune en 4:10 de moins que “l’ancien record” (sic et re sic) avec un télescope, soit 7:30.

    J’attend la promulgation officielle de ce nouveau record par les autorités scientifiques habilitées dans les plus bref délais…et de revoir leur modèle qui stipulent expressément l’impossibilité d’une telle chose en l’état actuel…Mohammed ben Salman n’a pas besoin d’attendre sa vision 2030, on dirait qu’il est très précoce..

    Allah veut pour nous la facilité…voilà ce qui arrive quand on veut tout compliquer.

    Et Allah est le plus savant

  10. C’est très bon que de telles prises de position publiques soient faites.

    Maintenant, y en a-t-il un capable de produire un almanach des futurs ramadans sur les cinquante prochaines années ?
    Vous verrez de vous-même que c’est impossible… il y aura nécessairement des erreurs manifestes. Mais si cela nous permet d’aller en vacances, ma foi …

    Cet article ne parle même pas des giga divergences entre les tenants du calendrier unitaire et ceux préférant le calendrier bizonal, dans même parler du calendrier trizonal… c’est mieux de ne pas en faire mention lol

    • Je commence à avoir de sérieux doutes. Comment oumma a accepter de publier vos articles ? En dehors de la pluralité de l’opinion [parce que vos avis sont des opinions maquillés par du sophisme doublé d’une prétention d’être dans le “Vrai” et de la moquerie(LOL)], vous faites dans l’acharnement, tel un match sportif, vous commentez chaque article en rapport avec votre article sur le sujet, mais si oumma a accepté de publié votre article pour la pluralité d’opinion, en tant que “rédacteur”, êtes vous prêt a accepter que d’autres personnes ai un autre avis sur le sujet ??? C’est une attitude purement sectaire. Désolé mais vous vendez très mal votre produit…

      • Non.
        Comme je l’ai dit, je n’accepte que la vérité et je vois simplement que ce que je dis est juste ignoré tant il est impossible de s’en défaire par l’argument ; et étant astreint à une obligation de moyens, car je pense de bonne foi avoir raison, je commente.
        Je ne suis pas le musulman qui vit dans le supermarché des avis divergents et contradictoires et qui ferait l’apologie de la marchandisation. Il y a une seule vérité comme il y a un seul Dieu. Les avis des autres, en tant qu’avis, sont à rejeter : seule la vérité doit être considérée. Si vous avez autre chose à dire sur le fond et non sur le fait que je commente, faites. Si non, peut-être dois-je conclure quelque chose ? En rappelant que je suis quasiment le seul à aller aussi loin et si rationnellement dans la critique de la chose. De même que j’étais le seul en 2011/2012 à dénoncer la finance islamique.

        En tout cas, je vois que je faisais fort bien d’agir ainsi : Ludovic pense pareil.
        Je n’ai pas les mêmes moyens que le Faux omniprésent, voyez-vous. Et même si je me moque, il n’empêche que le tout procède d’une réelle volonté de me montrer utile.

      • salut
        j’ai bien lu !
        vous dites : “(…)le communiqué s’est bien gardé de préciser la méthode employée pour arriver à cette conclusion.”
        je dis : normal ; nous ne sommes que des moutons dont une trop importante partie, quand elle est interrogée sur le côté d’où se lève la Lune, répond mal ; par suite, et le CFCM étant composé d’héritiers des Prophètes (ils se sont autoproclamés ainsi), il faut donc que nous obéissions à ces héritiers des Prophètes quand bien même ils auraient démontré se contredire (chose qu’un vrai Prophète ne fait jamais) …. lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’Aïd el Fitr à travers le monde 

Les amputés de Gaza appellent au boycott de PUMA