in

Agressée à cause de sa jupe : l’étudiante a-t-elle dit la vérité ? (www.dna.fr)

Près de trois semaines après l’agression qu’une jeune femme a dénoncée au motif qu’elle portait une jupe, en pleine après-midi à Strasbourg, les enquêteurs nourrissent de sérieux doutes quant à son récit.

Son témoignage bouleversant a entraîné un tourbillon médiatique. Étudiante en langues étrangères appliquées de 22 ans, Élisabeth a retracé en détail devant les caméras ce qu’elle aurait subi le 18 septembre à Strasbourg, alors qu’elle se promenait le long des berges du quai des Alpes. La jeune femme à la longue chevelure blonde aurait croisé trois individus sous la passerelle menant à la médiathèque André-Malraux. Elle raconte : « L’un a dit “regarde cette pute en jupe”. J’ai levé les yeux. J’ai dit “pardon ?”. Il y en a un qui m’a dit de fermer ma gueule et de baisser les yeux. Deux garçons m’ont tenu chacun un bras, le troisième m’a mis un coup de poing dans l’œil droit. »

(…) Les enquêteurs ont visionné des dizaines d’heures d’images provenant de 26 caméras de vidéoprotection installées dans le secteur, sur la tranche horaire (13 h-15 h) mentionnée par Élisabeth. Il s’agit pour l’essentiel de caméras tournantes, dont certaines sont positionnées assez loin du lieu où les faits se seraient produits. L’agression n’apparaît nulle part, pas plus que l’étudiante elle-même, ni un groupe de trois individus correspondant à la description qu’elle en a donnée. L’analyse de la vidéosurveillance du centre commercial Rivetoile situé à proximité n’a rien donné non plus.

Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

En Algérie, plus personne n’ose prendre des décisions.

“L’Islam est en crise“ : la phrase d’E. Macon passe mal dans le monde musulman (www.franceculture.fr)