in

Abû Yazîd al-Bistâmi: le sultan des sages

Abû Yazîd al-Bistâmi: le sultan des sages

Abû Yazîd al-Bistâmi: le sultan des sagesDans cette nouvelle chronique "Sagesses d'islam" Slimane Rezki nous parle d' Abû Yazîd al-Bistâmi considéré comme un des plus grands noms de la sagesse islamique, surnommé également "le sultan des sages". On ignore exactement sa date naissance. Il serait né entre 777- 804 à Bastam, en Iran, et mort entre 848 ou 875. Slimane Rezki commente aujourd’hui une de ses citations qui évoque l'évidence de la Vérité : "e Vrai ('El haq/Dieu) est comme le soleil éclatant. A sa vue on en est convaincu. En revanche court à sa perte, celui qui exige des preuves devant l' évidence"

Publicité
Publicité
Publicité

Publiée par Oumma.com sur vendredi 30 mars 2018

Dans cette nouvelle chronique « Sagesses d’islam« ,  Slimane Rezki  nous parle d’ Abû Yazîd al-Bistâmi  considéré comme un des plus grands  noms de la sagesse islamique, surnommé également « le sultan des sages ».  On ignore exactement  sa date  naissance.  Il serait  né  entre 777- 804 à Bastam, en Iran, et mort entre  848 ou 875. Slimane Rezki commente aujourd’hui une de ses  citations qui évoque l’évidence de la Vérité :  « Le   Vrai (‘El haq/Dieu)  est comme le soleil éclatant.  A sa vue on en est convaincu.   En revanche court à sa perte,  celui qui exige des preuves devant l’ évidence »

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Quand il dit que Dieu, El Haq, Le Vrai, est comme le soleil éclatant, à sa vu on en est convaincu. Je ne peut pas être d’accord avec lui mais je ne le contredit pas non plus. A la vue du soleil, on est aveuglé. On ne peut rester longtemps à contempler Sa Grandeur au risque de devenir aveugle. Pour moi, le jour représente la vie ici-bas. C’est le travail, le concret, le réalisme, le labeur, l’activité. Le soleil éclaire ainsi notre vie en nous permettant d’apercevoir notre environnement direct, celui sur lequel notre action est possible.
    A l’inverse, la nuit représente l’au-delà, on dort donc on meurt en quelque sorte. Nos songes se laissent découvrir. Et puis quoi de plus beau que d’apercevoir un ciel étoilé en haut d’une montagne. La création divine nous paraît encore plus surprenante car nous apercevons un au-delà, quelque chose hors de notre portée qui nous rend admiratif, contemplatif, imaginatif et curieux. La vraie contemplation est nocturne car tout est silence, limpide et entre soi. La contemplation devient infinie.
    Il dit : court à sa perte celui qui cherche des preuves face à l’évidence. Hors, justement, tout est preuve et des preuves on en a tellement que les chercher c’est chercher à se rapprocher de Dieu swt en comprenant mieux la création.
    Si la foi pose l’évidence comme il le rappelle à juste titre, la raison construit la pensée et permet d’exprimer cette foi en étudiant et agissant de la manière qui plaît le plus à Dieu swt.
    Dieu swt loge dans le coeur, l’intention dans la raison. Il faut avoir un bon coeur pour avoir de bonnes intentions et raisonner avec amour, paix et réussite. C’est cela la droiture en Islam. Plus notre foi augmente en nous apportant patience et humilité, plus notre raison est saine et droite.
    Je termine en étant d’accord avec lui, il y a deux visions qui sont complémentaires, deux yeux dans chaque être humain dit-on. Il y a la vision du coeur et la vision de la raison. On peut tout à fait vivre et être guidé avec un seul oeuil mais il nous manquera toujours quelque chose, notre vision du monde en sera forcément amoindrie. C’est beau et parfaitement vrai !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Rencontre du Bourget : une minute de silence en hommage aux victimes de l’Aude et à Mireille Knoll

Le ton monte entre Ankara et Paris