in

A quand une interdiction de prier dans les mosquées ?

A l'approche du premier tour de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen se lancent dans une véritable surenchère islamophobe, avec un œil rivé sur les sondages. Le but est de marquer les esprits en vue d'engranger le maximum de voix dans un scrutin, où tous les maux de la société française se résument à cinq lettres : islam

Pour ce faire, la fille Le Pen vient de demander dans un communiqué: "l’interdiction du rassemblement du Bourget et  la dissolution de l’UOIF" au nom de la "lutte contre l’islam radical". Que proposera-t-elle demain? L’interdiction de prier dans les mosquées, ou bien  du port de la barbe après avoir exigé l'interdiction du port du foulard dans les transports en commun. Que nous réserve également Sarkozy ? Un  nouveau coup de filet dans les milieux forcément islamistes, dont le  takbir ( formule rituelle « Dieu est grand ») répété  plusieurs fois au cours de la prière  constituait un trouble à l'ordre public. 

Mais  le plus abject dans ces délires, c'est le silence du CFCM,  trop préoccupé à courber l'échine devant certains politiciens  pour qui les musulmans sont un défouloir electoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le voile, le halal et Merah : les nouveaux ingrédients du populisme français

Affaire Merah : le gouvernement bloque l’enquête parlementaire