in ,

A Meaux, le bus affrété au service d’Allah fait des heureux

En ce mois béni qui exalte les nobles valeurs islamiques de partage, d’entraide et de fraternité, dans une ferveur religieuse intensifiée, la communauté musulmane de Meaux, en Seine-et-Marne, illustre magnifiquement cet élan de solidarité revivifié par la célébration du Ramadan, chaque jour que Dieu fait, quand sonne l’heure tardive d’accomplir les prières de Tarawih.

A la nuit tombée, une effervescence particulière et emplie d’empathie envers son prochain, surtout les plus vulnérables et âgés de la Oumma, règne au sein de l’Association Islamique Cultuelle et Culturelle de Meaux (AICCM), alors que le bus articulé et affrété au service d’Allah avec l’aide précieuse de nombreux fidèles, dont des chauffeurs bus, effectue des allers-retours entre différents quartiers clés de la ville et le lieu de culte provisoire, situé dans la zone industrielle. Un lieu de culte éphémère qui supplée à la mosquée Al Badr, actuellement fermée pour cause de rénovation et d’agrandissement.

Le bus articulé qui permet à des centaines de fidèles d'effectuer les prières de Tarawih dans une mosquée provisoire

Tel un rituel nocturne exceptionnel, cette navette, au volant de laquelle se relaient bénévolement, à partir de 23 heures précises, des chauffeurs de bus musulmans entièrement mobilisés pour la circonstance, ne fait pas que convoyer des centaines de fidèles, parmi lesquels figurent des personnes à la retraite et des mères de famille âgées, elle les transporte littéralement de joie en les menant à bon port, dans une salle de prières éloignée qui n’est plus désormais hors d’atteinte.

A travers cette belle et louable initiative qui, tous les soirs, fait des heureux, l’AICCM de Meaux et l’ensemble de la communauté musulmane locale font honneur au Ramadan, dont elles magnifient les valeurs essentielles et les bienfaits, espérant vivement faire des émules dans d'autres localités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marine Le Pen appelle à “expulser l’ensemble des étrangers suspectés de fondamentalisme islamiste”

Attentat en Isère: témoignage des voisins de Yassine Salhi