Quand Hassan Chalghoumi chantait les louanges de Ben Ali

Il était déjà insupportable d’entendre la France d’en haut se pâmer pour Ben Ali et son imposture dém

mercredi 19 janvier 2011

Il était déjà insupportable d’entendre la France d’en haut se pâmer pour Ben Ali et son imposture démocratique à longueur d’années, et sous tous les règnes, mais quand les louanges émanent de l’imam controversé que l’on ne présente plus, Hassan Chalghoumi, tunisien d’origine, qui s’est frayé un chemin sans encombres à Drancy, à grands coups de promotions républicaines peu regardantes sur sa légitimité et son aura, cela provoque une irrépressible réaction épidermique à l’encontre d’une scandaleuse allégeance érigée en art de vivre et de prospérer !

Dans le magazine Metro, mais également sur France-Info, l’imam de Drancy, à l’accent inimitable tant il est incompréhensible, se faisait le chantre d’un « modèle tunisien », prônant une vision idyllique de la « modernité et de la liberté », tout en faisant opportunément abstraction de la main de fer corrompue du pouvoir et de ses sbires : « Le président actuel a sauvé la Tunisie de la guerre civile algérienne. Les mêmes intégristes tunisiens voulaient instaurer la même barbarie talibane et provoquer la même guerre civile algérienne... La Tunisie est un pays libre et moderne... Il y a même des Français qui vont se soigner la bas... ».

Poulain du CRIF, carpette préférée de ceux qui nous gouvernent, représentant de pacotille de l’Islam de France, mais personnage folklorique comme les affectionnent les médias, Hassan Chalghoumi est reconnu pour sa servitude exemplaire à l’égard des puissants qui se fait un point d’honneur à desservir l’Islam. L’usurpation n’a pas de limite...

Quel électrochoc a dû constituer pour l’imam partisan de la première heure de Ben Ali la fabuleuse révolte du peuple tunisien, qui a pulvérisé la belle vitrine ensoleillée pour dévoiler l’horreur du régime en place !


Publicité

commentaires

Copyrights © 2015 Tous droits réservés par Oumma Media. | 1998-2015 Oumma