La parodie publicitaire du géant de la volaille met la police à cran

L’été semble propice à toutes les audaces publicitaires, et voit fleurir des campagnes d’affichage qui

mercredi 28 juillet 2010

L’été semble propice à toutes les audaces publicitaires, et voit fleurir des campagnes d’affichage qui créent l’événement dans un registre où on ne les attendait pas : la pub légèrement décalée.

Quand Isla Délice fait sensation en mettant en vedette deux emblèmes animaliers du terroir, le géant national de la volaille, le groupe Loué, n’est pas en reste, et frappe, à son tour, un grand coup marketing en substituant aux traditionnels poulets de basse-cour, d’autres poulets, nettement plus humains, et plutôt en uniforme...

Une parodie qui, si elle déride le bon peuple, fait grincer des dents la police, qui en a ras le képi d’une campagne sortant un peu trop des sentiers battus !

Et il faut dire que le slogan mis en exergue « Un bon poulet est un poulet libre » donne le ton d’une campagne qui déploie son anticonformisme dans tout l’Hexagone, soulevant une vague de mécontentement très officielle, par l’entremise du syndicat Unité SGP police.

La notion de liberté des poulets Loué n’est pas du goût des « poulets » en tenue réglementaire qui s’estiment dénigrés : "les gardiens de la paix sont dénigrés de la manière la plus vulgaire", ajoutant : "En ces périodes où les policiers sont particulièrement exposés dans l’exercice de leur profession, et décriés par de nombreux contradicteurs, il est inutile de notre point de vue que la Police nationale soit ridiculisée de la sorte", souligne le syndicat courroucé.

Alors, pour ou contre, voici l’affiche, à la durée de vie éphémère (8 jours), qui met la police à cran.

cliquez pour agrandir

Publicité

commentaires