La diversité selon Manuel Valls fait des remous au sein du PS

Alors que le principal intéressé nie un moment d’égarement, la causticité révélatrice de la remarque

mardi 16 juin 2009

Alors que le principal intéressé nie un moment d’égarement, la causticité révélatrice de la remarque du député-maire socialiste d’Evry au sujet de la réalité multiculturelle de sa propre ville n’est pas passée inaperçue au sein du PS…

Membre du conseil national et ancien secrétaire national à l’égalité, Faouzi Lamdaoui crie au "dérapage scandaleux", incitant la secrétaire nationale en titre, Martine Aubry, à désavouer publiquement des propos entachant l’image déjà bien ternie du PS, qui n’est plus que l’ombre de lui-même depuis la désillusion des Européennes.

Faisant un tabac sur Youtube, cette réplique prononcée dans un murmure ironique à son directeur de cabinet au beau milieu d’un reportage télévisuel vaut aujourd’hui à Manuel Valls les foudres de M. Lamdaoui, qui le renvoie à certaines valeurs élémentaires : « La confusion, volontaire ou pas, entre la mixité sociale et l’origine des habitants de la ville ne l’honore pas », réprouve-t-il, ajoutant qu’elle « conforte des thèses chères à l’extrême droite qui prône une hiérarchie absurde entre les races ».

Se drapant dans une suffisance qui ne saurait s’abaisser à répondre à la réaction de son accusateur, Manuel Valls n’a vraisemblablement pas pris la mesure de la trivialité nationaliste de sa phrase, qui tient plus de la brève de comptoir que de la parole responsable et mesurée du premier magistrat de la cité qu’il est !

Publicité

commentaires