La circoncision

« Dieu dit à Abraham : vous ferez circoncire la chaire de votre prépuce et ce sera le signe de l’allian

jeudi 25 mai 2000

« Dieu dit à Abraham : vous ferez circoncire la chaire de votre prépuce et ce sera le signe de l’alliance entre moi et vous... »

Genèse 17, 9.

Il semble que ce soit dans la genèse que se trouvent les premières traces de la circoncision comme signe de rattachement envers une religion. Aujourd’hui, que ce soit par conviction ou par hygiène, la circoncision est largement pratiquée dans le monde entier.

Il n’est pas écrit dans le Coran que le croyant doit être circoncis et ce serait plutôt par habitude que les musulmans ont continué cette pratique.

La circoncision du jeune musulman se déroule en général entre sept jours et treize ans et donne l’occasion à une grande fête familiale.

Notes

Le Khalife Omar (+644) aurait déclaré que Muhammad a été envoyé au monde pour l’islamiser non pour le circoncire.

L’excision

L’excision est aussi une pratique antéislamique mais qui reste beaucoup plus redoutable. Il s’agit de l’ablation du clitoris chez la femme. Même si la religion islamique n’encourage pas cette pratique (80% des musulmans n’excisent pas), il semblerait qu’un hadith en précise les modalités. L’idée de l’excision est de privé la femme de tout désir sexuel afin de la rendre « pur ».

Le problème de l’excision est que cette pratique entraîne souvent des hémorragies mortelles chez les jeunes filles et leur fait perdre toute élasticité du vagin ce qui rend l’accouchement très pénible. Au niveau sexuel, l’excision rend les femmes frigides et donc les rapports deviennent difficiles. Tout cela semble, pour la majorité des musulmans, incompatible avec un islam qui prône l’hygiène par-dessus tout. C’est surtout en Afrique Noire que le problème de l’excision se présente où près de deux millions de fillettes seraient excisées chaque année. Les gouvernements réagissent doucement face au problème et 11 pays sur 26 concernés ont déjà interdit les mutilations génitales féminines.

&

Publicité

commentaires