Jeudi 24 April 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

« Al-Qaïda Magazine » : la manipulation dévoilée

« Al-Qaïda Magazine » : la manipulation dévoilée
fr
http://oumma.com/sites/default/files/IMG/arton5068.jpg

Envie d’un petit gâteau au Mojito ? Grâce à Al-Qaïda, c’est possible. Le document présenté par les officiels américains et la presse internationale comme étant la brochure du groupe terroriste est en réalité un PDF corrompu dressant une liste de boulangeries américaines spécialisées. Après « Qui veut s’abonner à Al-Qaida Magazine ? », Oumma continue de dévoiler, en exclusivité, la recette d’une incroyable mystification.

Partagez :

Envie d’un petit gâteau au Mojito ? Grâce à Al-Qaïda, c’est possible. Le document présenté par les officiels américains et la presse internationale comme étant la brochure du groupe terroriste est en réalité un PDF corrompu dressant une liste de boulangeries américaines spécialisées. Après « Qui veut s’abonner à Al-Qaida Magazine ? », Oumma continue de dévoiler, en exclusivité, la recette d’une incroyable mystification.

Lee Gillentine n’est pas un de ces experts patentés du terrorisme ou de l’islamisme. Mieux que cela : il est web designer et s’occupe plus généralement de développement sur Internet. Un jeune geek assumé, vivant à New-York et branché sur l’actualité internationale.

Ainsi, lorsqu’il découvre le commentaire d’un internaute féru d’informatique -à la suite d’un article consacré au magazine imputé à Al-Qaïda- et selon lequel le document est suspicieux, Lee décide de vérifier et de faire partager, via Twitter, ses découvertes sur son blog.

Surprise, surprise : hormis les 3 premières pages lisibles, les 64 autres pages saturées du PDF comportent, après décryptage, le nom du dossier originel tel qu’il fut enregistré dans l’ordinateur de l‘auteur - « C :\Users\m050\Desktop\ellenbca.pdf 29 June 2010 16:45 ».

Une rapide recherche sur Internet permet de remonter la trace du document originel, un texte intitulé « Les meilleurs petits gâteaux en Amérique » et mis en ligne sur le site web de Main Street Cupcakes, entreprise basée dans la ville de Hudson, en Ohio.

Le papier recommandant les meilleures productions de sucreries avait été initialement publié en 2007 sur le site d’AOL. Seule particularité de la fabrique de l‘Ohio : ses gâteaux ont été promus dans une célèbre émission de télévision aux Etats-Unis, The Ellen DeGeneres Show. La liste de ces boutiques culinaires spécialisées, parmi lesquelles figure Main Street Cupcakes, est celle établie, avant altération, dans le PDF utilisé pour les pages défectueuses du magazine d‘Al-Qaïda.

Initié au langage informatique, notamment aux codages hex et ASCII, Lee Gillentine parvient rapidement à valider sa première intuition, en comparant la trame du texte du PDF avec celle du texte altéré figurant à la suite des 3 pages lisibles de la brochure pseudo-islamiste.

Sa conclusion, sans appel, est aisément vérifiable par tous les experts informatiques : non seulement le magazine imputé à la mouvance terroriste basée au Yémen était délibérément incomplet à l’origine mais, surtout, il s’appuie sur la récupération d’un document américain prodiguant des conseils alimentaires.

Si le webmagazine avait réellement été corrompu par des hackers anti-islamistes, comme certains l’ont supposé, rien n’empêchait Al-Qaïda de remettre en ligne une nouvelle version. A l’inverse, s’il s’agissait d’une opération psychologique frauduleuse élaborée par des services secrets, un camouflage plus efficace aurait été réalisé.

Quoiqu’il en soit, l’auteur de l’intox ne manque pas d’humour : choisir d’utiliser un texte rédigé par un certain Dulcy Israel pour en faire le support occulte d’un tract terroriste ne manque pas de sel.

Comment mener Le Monde en bateau

A l’annonce de l’apparition du magazine sur Internet, la presse internationale, dans sa vaste majorité, a repris sans sourciller la position officielle du gouvernement américain selon laquelle le document est authentique. Forcément authentique. Et inquiétant, cela va de soi.

En France, après avoir dupé Le Figaro et son auteur alarmiste, Georges Malbrunot, c’est au tour du Monde, mercredi, d’avoir été abusé.

Comble du ridicule, un expert est convoqué à la barre : Mathieu Guidère, professeur français basé à Genève, anciennement à Saint-Cyr, et ex-collaborateur au ministère de la Défense. Une caution intellectuelle parfaitement appropriée pour cette mystification à la mode depuis le 11 septembre 2001, consistant à amplifier la sempiternelle menace de radicalisation qui planerait au-dessus des musulmans occidentaux.

Curieusement, le chercheur est présenté, sans doute par confusion, comme étant l’un des rares à avoir eu accès à l’ensemble des 67 pages lisibles, alors qu’aucun autre analyste sur la planète n’a déclaré, nommément, avoir pu consulter de telles données. Seuls des officiels américains, sous couvert d’anonymat, et le groupe controversé SITE auront prétendu avoir analysé l’ensemble du PDF avant sa pseudo-corruption par un virus informatique. Le journaliste du Monde, Soren Seelow, précisa même que le spécialiste français interrogé aurait eu accès au document « en version intégrale sur des forums islamistes sécurisés » alors que la plupart de ces forums ont pourtant recommandé, par méfiance, de ne pas télécharger le PDF ou de ne lui accorder aucune publicité.

A défaut de pouvoir, visiblement, nous décrypter ce magazine dans ses moindres détails, l’universitaire Mathieu Guidère, qui sort à la rentrée un énième livre sur la menace terroriste, se contente donc d’alimenter le fantasme ambiant, alignant généralités et autres clichés culturels. Ainsi, pour tenter de démontrer l’authenticité de l’article, indiqué uniquement dans la table des matières et intitulé « Faire une bombe dans la cuisine de sa maman », l’analyste élabore une explication particulièrement fumeuse : « La cuisine est indissociable de la figure de la mère dans la culture islamique. C’est un message positif : le candidat aura ainsi l’impression d’avoir tous les outils sous la main pour fabriquer sa bombe avec la bénédiction maternelle ».

Qui veut encore, après cela, s’abonner au Monde ?

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Je pense que les journaux français qui ont publié l’article initial devraient publier un article contradictoire. Mais je rêve là - ils ont accompli leur oeuvre, et si démenti il y a, ce sera dans les dernières pages

Le mensonge est déjà digéré, ils nous en préparent d’autres.

Dans le domaine des manipulations psychologiques, j’invite tous les lecteurs d’Oumma à faire circuler cette info également sur ce faux ex-musulman ERGUN CANER qui a fait des ravages de propagandes aux Etats Unis avec un discours de type "avant quand j’étais musulman, je discutais tous les jours avec ma famille sur la meilleure manière de faire une bombe"...

Il est devenu une star, un prêcheur chrétien que tout le monde voulait écouter, bien évidemment dans l’Amerique post 11 septembre...

Sauf que c’est un IMPOSTEUR de A à Z...Ce soi-disant ex-musulman ne savait même pas prononcer la Shahada !

http://www.fakeexmuslims.com/issueergunsshahada.htm

Je crois que vous pourriez faire un article sur lui également...

X
0 points

Mathieu Guidère a bien surfé sur la vague du 11 septembre alors qu’à la base son domaine de compétence c’est la langue arabe.Et le voilà mis à nu...

X
0 points

Le pire avec la presse francaise, Le Monde en particulier, est que non seulement ils ouvrent leurs colonnes a des incompetents et des ideologues (de Ben Jelloun a Fourest), mais il n’existe pas de droit de reponse possible sur tout ce qui a trait aux questions de l’islam aujourd’hui. Tout debat serieux et contradictoire est impossible.

X
0 points

salam alaikum

Le magazine au complet est sorti hier... vous m’en direz des nouvelles !

X
0 points

Bravo à Oumma pour sortir du troupeau !

Je viens de jeter un coup d’oeil sur cette revue. On dirait bien que l’intox était plus importante que prévu...Le magazine au complet ressemble à une grosse farce d’étudiants !
On nous vraiment pour des buses.