L' ex-président égyptien Mohamed Morsi condamné de nouveau à la prison à vie

L’Egypte sous la botte des militaires et dirigée d’une main de fer par le maréchal A

dimanche 19 juin 2016

L' ex-président égyptien Mohamed Morsi condamné de nouveau à la prison à vie

L’Egypte sous la botte des militaires et dirigée d’une main de fer par le maréchal Al-Sissi vient, une fois encore, de faire passer le glaive de la justice vengeresse contre l’ex- président Morsi, élu par les urnes et renversé en juillet 2013 par la force, sous les applaudissements de la communauté internationale, le condamnant à une énième peine judiciaire au cours d’un quatrième procès joué d’avance.

Son sort a été scellé samedi sans sourciller : Mohamed Morsi, issu de la confrérie des Frères musulmans classée « terroriste » par la junte militaire au pouvoir, comparaissait cette fois-ci dans une affaire d’espionnage au profit du Qatar (accusé d’avoir livré des « documents relevant de la sécurité nationale »), et bien qu’acquitté de l’accusation d’espionnage, il a été renvoyé derrière les barreaux pour une nouvelle peine de prison à vie, soit 25 années d’emprisonnement. Six de ses co-accusés ont, eux, été condamnés au châtiment suprême pour ce même chef d’inculpation. 

Ce nouveau verdict sans appel vient allonger le chapelet de condamnations, tombées comme un couperet sur Mohamed Morsi lors de trois procès distincts, allant de la peine de mort à la prison à vie, en passant par 20 années d’incarcération.

Depuis son éviction par le coup d’Etat militaire orchestré par son ennemi juré, Al-Sissi, les partisans de Mohamed Morsi subissent une répression sanglante en Egypte, quand ils ne sont pas victimes du « mass murder » à l’égyptienne à l’intérieur des prétoires, à l'issue de mascarades de procès qui dressent l’échafaud pour des centaines d’entre eux.

Publicité

commentaires