in

L’ex-dictateur égyptien Moubarak témoigne contre son successeur Morsi

En Egypte, un ex-dictateur peut témoigner contre son successeur pourtant élu démocratiquement. Le président Hosni Moubarak a donc été appelé à témoigner contre « Mohamed Morsi et les Frères musulmans qui sont accusés d’intelligence avec des puissances étrangères, de meurtre et de sabotage lors du soulèvement populaire de 2011 qui a forcé Moubarak à se désister du pouvoir. »
 
 

Publicité
Publicité
Publicité

30 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ceci n’est qu’une opinion personnelle et elle est discutable, car le modèle ce n’est pas la démocratie – c’est-à-dire le gouvernement par le
    peuple. Le modèle c’est le gouvernement avec les Lois sages du Créateur – glorifié soit-Il.
    Et dans ce sens les pays que tu appelles « chrétiens » sont plutôt tout le contraire – même si leurs président pose la main sur la Bible – en
    promettant de protéger des institutions qui font tout le contraire de ce qui est prescrit dans la Bible, qui dit par exemple :
    (LUC 4: 14-20 et MATTHIEU chapitre 23)
    «Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Faites donc et observer tout ce qu’ils vous disent ; mais ne faites pas comme
    eux, car ils disent et ne font pas». Ses paroles de Jésus, le Messie – Paix sur lui et sa Mère – sont confirmées sans ambigüité dans MATTHIEU 15:
    2-9 et dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 17 : «Dieu a donné ce commandement : « Honore ton père et ta mère ; et que celui qui maudira
    son père ou sa mère soit puni de mort. Mais vous, vous avez anéanti la parole de Dieu. Hypocrites ! » (…) Ce peuple M’honore des lèvres ; mais son
    cœur est bien éloigné de Moi. C’est en vain qu’ils Me rendent un culte ; ils enseignent des préceptes qui ne sont que des commandements humains».
    _______________________________________________
    Ce seul exemple nous éclaire : ceux qui ne jugent pas avec les LOIS de DIEU – tout en prétendant être chrétien sont qualifiés d’hypocrite par
    Jésus.
    D’ailleurs ceci est confirmé par PAUL que les églises suivent dans ce qui plaît à leur doctrine égarée loin de la Vérité – mais qui cachent ce qui
    contredit leurs enseignements erronés : Dans l’Epître aux Hébreux, chap. 10/v.28, Paul dit : « Quiconque désobéit à la Loi de Moïse est mis à mort
    sans pitié, si sa faute est confirmée par le témoignage de deux ou trois personnes ».
    En ce concerne la démocratie, elle est bien loin d’être un système et un modèle parfait de gouvernement, mais comme ces ignorants ou mécréants ne
    veulent ni le Communisme et ni les Lois du Créateur – glorifié soit-Il – , ils ne leur restent que la démocratie!
    Et la démocratie qu’est-ce que c’est? C’est la QUANTITE qui décide – même si cela est un mal ou une erreur! Et nous savons bien que le peuple
    dans sa majorité est ignorant et moutonnier : parmi ceux qui vont voter : le peu: les connaisseurs, le grand nombre: les ignorants et les
    imbéciles!
    Les pays musulmans ont justement perdu leur suprématie (car dans le passé il y a eu la civilisation musulmanne avec ses médecins, ses astronomes,
    ses architectes, n’est-ce pas? ) lorsqu’ils se sont éloignés des Commandements divins et ont imité les chrétiens et les juifs – et de très
    nombreux Hadiths (Paroles du Prophète Muhammad – Paix et Bénédiction sur lui – qui ne sont pas le CORAN, qui est la Parole Divine descendue sur le
    coeur du Prophète – les Hadiths sont la seconde source du droit musulman : rapportent que le saint Prophète a dit « Que à la fin des temps, les
    musulmans vont suivre ceux qui les ont précédé et les Compagnons lui dirent : « les juifs et les chrétiens? » et le saint Prophète de répondre : « Et
    qui d’autres! ».

  2. Et voilà que Patrice se contortione pour excuser ou atténuer l’indignation de tout homme vraiment libre devant ce procès politique faussé et forgé, que les vils rebels qui tiennent l’égypte étranglée entre leurs mains font au vrai raïs d’égypte, cher à son peuple, un hoctogénaire qui endure chaque jour dans les geôles de la tyrannie et paie le prix de l’amour de son pays et de son peuple, pendan qu’un hédoniste se permet de bailler sur les sacrifices d’autrui. Si c’est ça la pensée démocratique, alors plaise à Allah m’éloigner de rien aimer de ce que les faussaires nomment démocratie.
    Croissant de lune.

    • @croissant
      Que vous ne validiez pas la démocratie, ni la laïcité qui vous donne des démangeaisons récurrentes ni la liberté de conscience, cela n’étonnera personne, à la lecture de vos différents « meetings » de propagande frèriste sur ce site.
      Site que vous invitez régulièrement d’ailleurs, à censurer ceux qui ne pensent pas comme vous.
      Au final, vous apportez la preuve, que l’on ne peut servir deux maîtres à la fois.
      L’islamo-fascisme de Quaradawi, ( que vous avez affublé de manière inénarrable du terme « écuméniste » !) et la DUDDH dont les rédacteurs principaux furent un juif et un franc-maçon !
      Ce fameux complot judéo-maçonnique qui hante vos délires, ainsi que ceux de tous les fachos de la planète .
      Vous avez délibérément choisi la Lune, qui n’est pourtant qu’un reflet de la véritable lumière.
      Un problème de vue peut-être ?

    • @Croissant
      Il est exact que je me permets de mépriser un apprenti tyran qui a échoué dans sa noble tâche. C’est la vie, mec, fallait nuire chez toi, à ta femme et à tes enfants, sans emmerder les voisins. Celui qui convoite le pouvoir oit s’attendre à ce genre de choses, surtout s’il est borné, stupide, et incompétent.
      Durant son année d’exercice du pouvoir, Morsi ne s’est intéressé qu’à une seule et unique chose: La mise en application de la Charia. L’économie, le tourisme, le niveau de vie des pauvres, la corruption, il s’en foutait.
      C’est pourquoi c’est bien le peuple, qui l’avait élu, qui est descendu dans la rue contre le héros des FM. L’armée a suivi. Puis une dictature encore pire que celles de Moubarak et Morsi réunis. Je n’y peux rien.
      Quant aux gens qui se sacrifient pour une cause imbécile, comme Daech ou les FM, ne me demandez pas de les applaudir.
      Enfin, la démocratie définit les droit des peuples à choisir leurs dirigeants. Si vous n’aimez pas, soyez heureux. Sissi y a mis fin. Donc tout va bien. Dernier point: Le principe démocratique ne prend pas en compte le niveau intellectuel des électeurs. Même les gens comme vous peuvent voter!!! Ou le héros du VIIIème jour.
      Je vous souhaite quand même une joyeuse St Jésus. (le fameux prophète musulman).

      • @ Patrice, mais que racontez-vous, qu’en savez-vous ? Avide de pouvoir Mohammed Morsi ? Et si c’est un homme dévoué à son pays et à son peuple, pouvez-vous seulement concevoir pareille chose et que tout le monde ne partage pas votre insouciance ? Le vendredi 25 janvier 2011, où était Mohammed Morsi ? Non, il n’était pas sur la grande place du Caire, ni personne de notable de son parti, « Parti de la Liberté et de la Justice » ? Ils étaient où, je vous laisse répondre sur celle-là.
        Vous alléguez que le raïs Morsi est avide de pouvoir, vous ne saviez même pas j’ai l’impression, que le parti ne voulait pas présenter un candidat. J’ai suivi les évènements égyptiens avec un grand intérêt. Là, je vous fais grâce d’une question, pourquoi le parti a changé d’avis ? Je crois avoir deviné quel était leur candidat préféré mais hors de leurs rangs, mais ça ne s’est pas passé comme ça.
        Il y eut comme vous dites aproximativement, près de 40% de sufrages pour le hizb Liberté et Justice, et plus de 20% des voix sont allés aux candidats du Hizb Ennour, une formation de référence salafi. Je les ai entendu depuis longtemps tenir contre le principe même du choix populaires des gouvernants, alors-là ils ont beaucoup raconté leur hostilité à la démocratie au sens strict, au sens du choix populaire, contre les manifestations de rue en alléguant des arguments boîteux, et ils se présentaient comme a-politiques, ce qui revient à se classer à droite conservatrice ou réactionnaire, l’obéissance au gouvernant etc. Pas de souci, leur a-politisme n’a pas empêché qu’ils créent vite fait une formation et qu’ils présentent des candidats, mais maintenant en calculant bien, je trouve que leur électorat a manqué à Mohammed Morsi, je me souviens même que son rival au final s’est ennorgueilli de l’aprobation du hizb ennour. Donc pourquoi changer d’avis et présenter un candidat à la présidence ? C’était dans un contexte où le hizb ennour en voulait un, j’ignore pour quelle raison leur candidat n’a pas été agréé par le conseil chargé de ces choses. Et comme si ça ne suffisait pas, un candidat s’est déclaré dans le parti Justice et Liberté, un jeune, un médecin il me semble, Abd-El-Fattah Abou-Nheim, un qui a beaucoup organisé les aides humanitaires à Gaza en 2007 ou 2009, après une sanglante charge Sioniste. Donc, il ne suffisait pas de ne présenter personne, il fallait un candidat.
        Vous écrivez en substance que Mohammed Morsi ne s’occupait de rien sauf de la charia, faux, sinon donnez vos preuves un minimum. Mais ce n’était pas possible, il n’y avait plus d’assemblée, donc impossible de légifférer, aussi simple que ça. Le raïs Morsi n’a eu qu’un pouvoir exécutif limité encore. L’assemblée était dissoute pour certains vis de forme, cherchez pas un responsable, sinon le cahos révolutionaire et la volonté de l’autorité militaire de dissoudre, derrière le supposé Conseil Constitutionel. Je crois que le raïs Morsi a tenté de gouverner uniquement à l’exécutif, jusqu’à la préparation de nouvelles élections législatives mieux tenues. Et si, il a visiblement augmenté l’aide alimentaire limitée, et oui, les militants de ce parti n’ont pas ménagé leurs efforts militants et volontaires pour tenir au mieux possible le secteur de la santé et un peu d’aide sociale. Il y avait des projets, des visites de délégations étrangères, un premier voyage contraint m’a-t-il semblé de Morsi en Arabie alors qu’il était connu pour son désir de voyager en Iran en première visite. Il s’est planté principalement sur un point, il s’est laissé leurrer par le général Al-Sissi qui lui fit croire à un changement dans l’institution militaire, mal conseillé, le raïs a démis le maréchal Mohammed Tantawi et l’a remplacé pour le malheur de l’égypte longue par celui qui allait conduire le coup d’état.
        Qui a collaboré au coup d’état ? Les autorités religieuses du pays étaient présentes ce jour-là et ont béni l’initiative selon des communiqués visiblement tenus au chaud, le hizb ennour a trouvé bon de subvertir un gouvernant, l’Arabie, les émirats-unis et d’autres. Si les socialistes libertaires y ont résisté, je n’en ai pas du tout entendu parler, mais où sont-ils vos chers fantômes ?
        Donc, il faut faire la révolution écriviez-vous en substance pour établir une gouvernance socialiste libertaire, c’est le programme. Et visiblement, il faudrait ne votter que dans ce sens, à condition de bien l’identifier et vous savez comme moi le nombre de faussaires pseudo-socialistes raison pour laquelle les peuples du monde vous conspuent, donnez-moi un exemple actuel de gouvernance socialiste libérale arrivée avec forte participation et soutien populaire persistant, donnez-nous un seul exemple, où est ce paradis que nous y allions ? Ah, vous ne trouvez pas. Peut-être je serais plutôt d’accord sur le point suivant, qu’une gouvernance née d’une révolution populaire doit œuvrer pour le plus de liberté organisée et de justice sociale, est-ce que ça vous va ? Mais c’était exactement dans ce sens que le raïs Morsi voulait conduire son pays et les gens de son parti qui se nomment « Hizb El-Hourriya wal-hadala », Parti de la Liberté et de la Justice. Bon, c’est vrai que les obstacles étaient tels que ce projet n’a pas pu se déployer, parce qu’il y a la réalité objective concrète, parce qu’il y a la résistance des matériaux. Vous nommez le résultat, vous ne dites pas comment on y arrive, nulle part au monde une gouvernance socialiste libertaire n’est venue comme ça du ciel et n’a poussé par génération spontanée. Ce genre d’expérience est un épisode dans la vie des peuples quand tout va bien, mais il a fallu lutter beaucoup pour l’établir, il a fallu des agissants, pas des flâneurs libertaires, la France en témoigne par son histoire, laquelle histoire n’est pas finie, on dirait que ce chapitre se referme mine de rien, je suis rationel, rigoureux et cruel avec les porteurs d’idées fumeuses. Allez-y présenter un parti socialiste libertaire mais vraiment et pas de simple étiquette dans tout pays où les enfants pleurent de faim, vous vous ramasserez une gamelle, une veste mémorable, je vous dis que ça. Apparemment, il faut qu’un pays soit gouverné et animé par les gens qui luttent ou ont lutté pour sa liberté, son indépendance, son développement, plutôt que des stares vedettes de télé et autres sportifs et footballeurs. Parce que la chose publique est sérieuse en pays où le pain et la ration quotidienne de fève n’est pas encore assuré, dans un pays où on doit veiller avec énergie à la sécurité et l’inviolabilité du sol. Ben, une Caroline Fourest ou équivalente ne peut pas gouverner l’égypte, je crois même pas qu’elle gouverne la France même pour un temps court. Parce qu’après la prospérité succède moindre prospérité, à l’anabolysme succède le catabolysme, visiblement il contient vos libertaires d’étiquettes et autres incapables qui a chèvent la ruine des pays, je me trompe ? Des dilettantes comme vous, vous n’êtes tolérés malgré vos délires qu’en temps de prospérité que vous achevez par vos mauvais conseils, donc vous n’êtes digne de gouverner nulle part, dès que vous apparaissez dans une société, vous signez des capitulations et choses semblables, parce que peu soucieux de lutter pour ce qui semble déjà acquis. En égypte, il faut reconstruire, il faut acquérir, ce n’est pas votre place, on ne peut pas s’en combrer de vous, c’est au-dessus de nos moyens.
        Croissant de lune
        @ Patrice, mais que racontez-vous, qu’en savez-vous ? Avide de pouvoir Mohammed Morsi ? Et si c’est un homme dévoué à son pays et à son peuple, pouvez-vous seulement concevoir pareille chose et que tout le monde ne partage pas votre insouciance ? Le vendredi 25 janvier 2011, où était Mohammed Morsi ? Non, il n’était pas sur la grande place du Caire, ni personne de notable de son parti, « Parti de la Liberté et de la Justice » ? Ils étaient où, je vous laisse répondre sur celle-là.
        Vous alléguez que le raïs Morsi est avide de pouvoir, vous ne saviez même pas j’ai l’impression, que le parti ne voulait pas présenter un candidat. J’ai suivi les évènements égyptiens avec un grand intérêt. Là, je vous fais grâce d’une question, pourquoi le parti a changé d’avis ? Je crois avoir deviné quel était leur candidat préféré mais hors de leurs rangs, mais ça ne s’est pas passé comme ça.
        Il y eut comme vous dites aproximativement, près de 40% de sufrages pour le hizb Liberté et Justice, et plus de 20% des voix sont allés aux candidats du Hizb Ennour, une formation de référence salafi. Je les ai entendu depuis longtemps tenir contre le principe même du choix populaires des gouvernants, alors-là ils ont beaucoup raconté leur hostilité à la démocratie au sens strict, au sens du choix populaire, contre les manifestations de rue en alléguant des arguments boîteux, et ils se présentaient comme a-politiques, ce qui revient à se classer à droite conservatrice ou réactionnaire, l’obéissance au gouvernant etc. Pas de souci, leur a-politisme n’a pas empêché qu’ils créent vite fait une formation et qu’ils présentent des candidats, mais maintenant en calculant bien, je trouve que leur électorat a manqué à Mohammed Morsi, je me souviens même que son rival au final s’est ennorgueilli de l’aprobation du hizb ennour. Donc pourquoi changer d’avis et présenter un candidat à la présidence ? C’était dans un contexte où le hizb ennour en voulait un, j’ignore pour quelle raison leur candidat n’a pas été agréé par le conseil chargé de ces choses. Et comme si ça ne suffisait pas, un candidat s’est déclaré dans le parti Justice et Liberté, un jeune, un médecin il me semble, Abd-El-Fattah Abou-Nheim, un qui a beaucoup organisé les aides humanitaires à Gaza en 2007 ou 2009, après une sanglante charge Sioniste. Donc, il ne suffisait pas de ne présenter personne, il fallait un candidat.
        Vous écrivez en substance que Mohammed Morsi ne s’occupait de rien sauf de la charia, faux, sinon donnez vos preuves un minimum. Mais ce n’était pas possible, il n’y avait plus d’assemblée, donc impossible de légifférer, aussi simple que ça. Le raïs Morsi n’a eu qu’un pouvoir exécutif limité encore. L’assemblée était dissoute pour certains vis de forme, cherchez pas un responsable, sinon le cahos révolutionaire et la volonté de l’autorité militaire de dissoudre, derrière le supposé Conseil Constitutionel. Je crois que le raïs Morsi a tenté de gouverner uniquement à l’exécutif, jusqu’à la préparation de nouvelles élections législatives mieux tenues. Et si, il a visiblement augmenté l’aide alimentaire limitée, et oui, les militants de ce parti n’ont pas ménagé leurs efforts militants et volontaires pour tenir au mieux possible le secteur de la santé et un peu d’aide sociale. Il y avait des projets, des visites de délégations étrangères, un premier voyage contraint m’a-t-il semblé de Morsi en Arabie alors qu’il était connu pour son désir de voyager en Iran en première visite. Il s’est planté principalement sur un point, il s’est laissé leurrer par le général Al-Sissi qui lui fit croire à un changement dans l’institution militaire, mal conseillé, le raïs a démis le maréchal Mohammed Tantawi et l’a remplacé pour le malheur de l’égypte longue par celui qui allait conduire le coup d’état.
        Qui a collaboré au coup d’état ? Les autorités religieuses du pays étaient présentes ce jour-là et ont béni l’initiative selon des communiqués visiblement tenus au chaud, le hizb ennour a trouvé bon de subvertir un gouvernant, l’Arabie, les émirats-unis et d’autres. Si les socialistes libertaires y ont résisté, je n’en ai pas du tout entendu parler, mais où sont-ils vos chers fantômes ?
        Donc, il faut faire la révolution écriviez-vous en substance pour établir une gouvernance socialiste libertaire, c’est le programme. Et visiblement, il faudrait ne votter que dans ce sens, à condition de bien l’identifier et vous savez comme moi le nombre de faussaires pseudo-socialistes raison pour laquelle les peuples du monde vous conspuent, donnez-moi un exemple actuel de gouvernance socialiste libérale arrivée avec forte participation et soutien populaire persistant, donnez-nous un seul exemple, où est ce paradis que nous y allions ? Ah, vous ne trouvez pas. Peut-être je serais plutôt d’accord sur le point suivant, qu’une gouvernance née d’une révolution populaire doit œuvrer pour le plus de liberté organisée et de justice sociale, est-ce que ça vous va ? Mais c’était exactement dans ce sens que le raïs Morsi voulait conduire son pays et les gens de son parti qui se nomment « Hizb El-Hourriya wal-hadala », Parti de la Liberté et de la Justice. Bon, c’est vrai que les obstacles étaient tels que ce projet n’a pas pu se déployer, parce qu’il y a la réalité objective concrète, parce qu’il y a la résistance des matériaux. Vous nommez le résultat, vous ne dites pas comment on y arrive, nulle part au monde une gouvernance socialiste libertaire n’est venue comme ça du ciel et n’a poussé par génération spontanée. Ce genre d’expérience est un épisode dans la vie des peuples quand tout va bien, mais il a fallu lutter beaucoup pour l’établir, il a fallu des agissants, pas des flâneurs libertaires, la France en témoigne par son histoire, laquelle histoire n’est pas finie, on dirait que ce chapitre se referme mine de rien, je suis rationel, rigoureux et cruel avec les porteurs d’idées fumeuses. Allez-y présenter un parti socialiste libertaire mais vraiment et pas de simple étiquette dans tout pays où les enfants pleurent de faim, vous vous ramasserez une gamelle, une veste mémorable, je vous dis que ça. Apparemment, il faut qu’un pays soit gouverné et animé par les gens qui luttent ou ont lutté pour sa liberté, son indépendance, son développement, plutôt que des stares vedettes de télé et autres sportifs et footballeurs. Parce que la chose publique est sérieuse en pays où le pain et la ration quotidienne de fève n’est pas encore assuré, dans un pays où on doit veiller avec énergie à la sécurité et l’inviolabilité du sol. Ben, une Caroline Fourest ou équivalente ne peut pas gouverner l’égypte, je crois même pas qu’elle gouverne la France même pour un temps court. Parce qu’après la prospérité succède moindre prospérité, à l’anabolysme succède le catabolysme, visiblement il contient vos libertaires d’étiquettes et autres incapables qui a chèvent la ruine des pays, je me trompe ? Des dilettantes comme vous, vous n’êtes tolérés malgré vos délires qu’en temps de prospérité que vous achevez par vos mauvais conseils, donc vous n’êtes digne de gouverner nulle part, dès que vous apparaissez dans une société, vous signez des capitulations et choses semblables, parce que peu soucieux de lutter pour ce qui semble déjà acquis. En égypte, il faut reconstruire, il faut acquérir, ce n’est pas votre place, on ne peut pas s’en combrer de vous, c’est au-dessus de nos moyens.
        Croissant de lune

        • @Croissant
          Vous me demander de prouver que Morsi n’a rien fait pour les pauvres, ou pour doper son économie, ou le tourisme?
          Mais il a fait quoi?
          Vous me dites que les militants FM ont donné dans le social, bien, mais on parle d’un gouvernant. Il aurait pu remettre en place une loi agraire, augmenter les salaire minimum, sécuriser les lieux touristiques, au lieu de confier Louxor à un djihadiste fou.
          Durant le règne de Morsi, on n’a parlé que d’une seule chose: La Charia. Il fallait changer la constitution pour y insérer les règles religieuses.
          Le désastre économique qui en a résulté était facilement prévisible.
          Notez le fait que ça m’indiffère. Je note juste le fait que les pays dirigés par les FM privilégient les fanatisme religieux sur l’intérêt national. … Ou que la Tunisie l’a échappé belle, après la récupération de la révolution par Ennahda. …Ou que la Turquie s’enfonce dans une dictature délétère dont elle ne sortira pas de sitôt.
          Tout cela était prévisible. Je me souviens encore m’être fait agonir d’injures sur le blog Nouvelles d’Orient quand j’ai eu l’audace de prétendre qu’Erdogan était un dictateur fou. Il faut dire que l’économie turque se portait bien, à l’époque, et qu’il fallait un peu de finesse pour anticiper la suite. J’ai pourtant eu raison.
          Aujourd’hui, je vous prédis un enfer à venir dans ce pays. Erdogan ne peut plus reculer. Il a piqué tellement de sous, et tellement magouillé avec Daech qu’il risque sa peau en perdant le pouvoir. Du coup, c’est du « no limit ». Il va bientôt atteindre sa phase Mussolini, avant de virer Pol Pot. A part ça, il se cherche bien sûr des boucs émissaires: Les juifs, les kurdes, les gûlénistes… Erdogan a franchi une muraille invisible. Celle au delà de laquelle on ne peut plus reculer, comme l’horizon des trous noirs.
          Je suis toujours perplexe quand je vois des gens aduler un criminel. Car on devine que vous êtes sincère.
          Mais je me demande pourquoi vous n’aimez pas le maréchal Sissi. C’est pourtant un monstre? Et je gage qu’il doit être très pieux.

          • Désolé pour les fautes d’orthographe.
            J’ai été interrompu par bobonne au moment de la relecture. Du coup, je coupe dans le « Omar m’a tuer »
            A ce propos, j’ai visionné un sujet sur cette affaire il y a peu, et ça m’a troué le cul, come dirait Montaigne. Non seulement ce mec est innocent, mais c’est formellement prouvé!!!
            On a même l’ADN des coupables! Sauf que ça ne convainc pas la cour de révision, laquelle ne révise jamais.
            Ca serait sympa que Oumma ouvre un fil sur ce sujet. Juste pour mémoire, je pense que Omar Raddad a été victime des deux complots. Celui des criminels, et celui de la police et de la justice. Je crois pouvoir le démontrer formellement.
            A moins qu’il ne s’agisse d’un disciple de Bernard Pivot.

    • Vous vous êtes donnés beaucoup de mal Croissant de lune à croiser vos idées avec de non-idées ou pas d’idées du tout à part blablabla.
      Vous avez raison et nous sommes innombrables à considérer Morsi comme seul et unique président légitimement élu et pour la première fois en Egypte. Ne vous fatiguez pas à le démontrer à des « cervelles » qui ne conçoivent qu’une démocratie sélective. qu’ils l’appellent frériste ou autre rien à battre.
      Morsi rejoint Allende, Sankara et autres nom qui n’impriment pas dans la mémoire des amnésiques volontaires.
      En somme laisse tomber FRERE

      • @Marocain
        Si Marine Le Pen est élue un jour en France, ça en fera une démocrate?
        Morsi s’est fait virer pour mauvaise gestion. C’est à cause de lui que la démocratie a disparu en Egypte. Le fait d’être légitime ne suffit pas forcément pour garder le pouvoir. Voyez Macron, dont l’avenir est désormais incertain. Il a pourtant été élu avec 65% des voix.

  3. Je me souviens du fait que le premier vote après la révolution (contre Moubarak), a donné environ 30% pour les FM, et autant pour les salafistes. On pouvait donc s’attendre au pire et on l’a eu. Morsi a été chassé du pouvoir par le peuple, puis par l’armée, après un an de gestion calamiteuse. Ca aussi, c’était prévisible, de même que le coup d’état militaire et le retour de la dictature.
    Qui est responsable? La population, qui a cru que des religieux et des militaires allaient faire le bonheur des gens. Tous les printemps arabes virent au cauchemar faute d’un projet politique incluant la social et le rétablissement des libertés. …Un projet de gauche libertaire, seul capable de dissoudre un peu les tensions. Faire la révolution est inutile si on projette de remplacer Charybde par Scylla.
    Enfin, certains pays n’aiment pas trop la liberté. Il ne faut pas trop se fier aux déclarations d’une minorité branchée, qui, souvent, initie le processus révolutionnaire avant d’être débordée par les religieux.

    • Arretez votre propagande Patrice. Malgré sa mauvaise gestion du pays (était elle pire que celle de Moubarak sachant que Morsi avait le « désavantage » d’être un FM donc un ennemi pour les occidentaux et donc quelqu’un avec qui ne pas travailler à qui mettre des bâtons dans les roues ou en tout cas ne pas du tout l’aider), Morsi n’a pas le sang des égyptiens sur les mains comme Sissi ou Hillande qui lui a livré les armes et donc un permis de tuer. Ici, on ne parle pas de maladie mais d’un dictateur putchiste et un président democratiquement élu, et mieux ue n’importe quel president français malgré tout le dégoût que peut vous inspirer la religion.

      • @Kamo
        Relisez mon post.
        C’est le peuple égyptien qui a creusé sa propre tombe en votant pour des extrémistes religieux. Tout comme les tunisiens, qui se sont repris ensuite, ou les turcs, qui sont foutus. Ce pays démocratique, libre, et laïc est désormais une dictature horrible. Libre à vous de vous voiler la face, comme ces communistes des années 60 qui niaient le goulag. Le contexte change, mais les gens, pas trop.
        Enfin, je n’approuve pas la politique française. Ne me rendez pas responsable de décisions auxquelles je me suis opposé.
        Si, par exemple, vous dénoncez les erreurs du régime Morsi, je ne vais pas vous culpabiliser à cause de sa politique.
        Dernier point. Si la religion m’inspire du dégoût, c’est juste au motif qu’elle nuit depuis qu’elle existe. Ca me semble constituer une bonne raison. M’est avis que c’est le diable qui a inventé ça. Je me demande même parfois s’il n’aurait pas un mauvais fond.

        • Au delà de votre style provoc, je comprends en fait en lisant vos différentes interventions que vous ressemblez bien à votre idole Onfray: rien ne trouve grâce à vos yeux que vos prores positions qui n’en sont pas non plus. Vous détestez par dessus tout les religions et plus particulièrement l’islam, vous n’approuvez pas la politique française et européennes en général, les americains qui sont pire que les français ont une politique plus merdique, les russes n’en parlons pas, quand aux anglais ben ils trouvent les français stupides alors qu’en fait ce sont eux, la politique africaine connait pas mais on peut pas dire qu’ils soient très intelligents. En fait pour vous la meilleure politique c’est la votre, c’est à dire celle de la critique de tout. Et même celle là si elle devait être appliquée et que des erreurs devaient être commises vous ne l’assumeriez pas. Vous n’avez aucune position, mais détestez tous ce que les autres entreprennent car vous ne voyez que les maux qui sont engendrés par les actions, donc pas étonnant que vous applaudissiez le diable.
          La fameuse rengaine de la religion n’a fait que de la nuisance est obsolète. En fait, vous êtes bien à l’image de la société française qui a inventé les droits de l’homme mais s’en est éloignée depuis des lustres sans s’en rendre compte. Cessez de vous reluquer le nombril en ne lisant uniquement que les deux canards qui confortent vos positions.
          Enfin, pour vous aiguiller vers une nouvelle façon de réfléchir sur l’état actuel de l’humanité, je vous rappelle juste que les politiques occidentales sont les politiques dominantes dans le monde depuis très longtemps, qu’elles sont laiques depuis au minimum un siècle et qu’il n’y a jamais eu autant de morts.

          • @Kamo
            Bien!!!
            Bien, car votre réponse est très pertinente, et intelligemment argumentée.
            Respect.
            Ma position est en effet critique. A l’instar d’Onfray, je ne fais de cadeau à personne, pas même à Robespierre, Castro, ou Mélenchon. (Ou Chavez).
            Je ne suis pas un politicien, mais un apprenti philosophe, qui, à la remorque d’Onfray, privilégie des principes au final basiques: La liberté, une relative égalité, les droits de l’homme, et une politique au service des gens, ou du peuple, ou de la majorité des gens, avec un souci accentué pour les plus démunis.
            Mais je m’en fous.
            C’est juste un position logique. Un gouvernement doit se soucier de tout le monde, à commencer par les SDF. L’intérêt général, c’est d’abord celui des plus démunis. Même le cynique que je suis admet cette évidence.
            Pour ce qui est des libertés, « La liberté des uns s’arrête là où commence celle d’autrui ». … Et pas, « là où commence la règle divine, ou prétendue telle ».
            Aucun système n’est parfait, mais certains sont moins toxiques.
            Dernier point. Les deux journaux que je cite produisent de l’information. Ils ne confortent pas mes positions. Ils délivrent des faits. Sans Le Canard, il est presque impossible de comprendre la politique. Les députés en sont bien conscients, qui le lisent tous.
            En résumé, vous me reprochez d’être raisonnable, et de privilégier l’information et l’analyse, les tout assorti aux droits de l’homme, sur la propagande religieuse.
            Libre à vous de penser comme ça. On est en république. En France.. Pas dans les pays musulmans. Notez au passage le fait que la religion m’importe peu. Je ne fais pas de différence entre les systèmes fascisants.

          • C’est faux Patrice, vous n’en avez rien à faire des pauvrrs. Pour preuve, pour changer des infos du Canard et du monde, vous qui êtes constamment à critiquer la Turquie, lisez l’article suivant: https://www.redaction.media/saviezvous/turquie-pays-plus-genereux-monde-matiere-daides-humanitaires/
            Ensuite, répondez à la question que je vous ai posé dans un autre post de savoir pourquoi l’Europe ne garde pas son argent pour aider les migrants au lieu d’enrichir Erdogan?

  4. Une grande farce. Les criminels sont bel et bien connus : Sissi et Moubarack qui ont longtemps collaboré avec la CIA et le MOSSAD.
    Le plus grave c’est de criminaliser le soulèvement populaire qui a renversé le dictateur Moubarack et de rien dire sur le complot des chiens de Tamarood, des sionistes égyptiens, de l’armée et des chrétiens cooptes contre le régime démocratique de Morsi.
    L’histoire est en marche…

  5. Une façon pour Sissi de réhabiliter officiellement le criminel Moubarak et de criminaliser le soulèvement populaire de 2011, tout en condamnant ceux des Frères musulmans poussés au pouvoir avec l’aide de l’ambassade US pour faire dévier la pression populaire et éliminer ceux qui, dans l’opposition laïque comme chez les Frères musulmans, souhaitaient interdire en Egypte l’usure. Une partie de billards à plusieurs trous !!! Dont le peuple égyptien paie le prix amer.

  6. A moins de dire définitivement :
    1. Les occidentaux sont des chiens et ne peuvent rien faire que de mal contre les grandes démocraties musulmanes,
    2. Les Frères Musulmans sont les vrais défenseurs des pauvres et des opprimés, et cherchent à établir la paix et l’amour universel partout dans le monde, même et surtout le monde non-musulman,
    3. Vivement le Califat universel…
    A moins donc de tout ça, vous pourriez peut-être chercher à voir objectivement la grande démocratie qu’ont imposée les Frères Musulmans dans les deux pays où ils sont au pouvoir : la Turquie et l’Iran…
    Est-ce cela que vous voulez en Europe ?

    • Mort de rire. Encore un grand nouveau géopolitique parmi nous. Bienvenue et merci pour vos lumières. Merci de nous expliquer que l’Iran chiite est gouverné par les frères musulmans sunnites.
      Je pense, oumma, avant d’accepter que n’importe qui viennent publier ici, il faudrait un petit questionnaire de connaissance générale pour interdire ceux qui sont susceptibles de dire des icebergs d’âneries…

      • @kamo
        vous avez raison de dénoncer les erreurs, surtout quand elles sont aussi grossières.
        Néanmoins, je vous invite à faire preuve de prudence quand à l’interdiction éventuelle de qui que ce soit.
        interdire « ceux qui sont susceptibles de dire des âneries » risque de vous exposer, (moi également) à une censure relevant du domaine de l’erreur.
        Erreur, juste humaine, qui nous concerne tous à différents moments de nos vies.
        Ce site, à le mérite de nous permettre de les dénoncer, tout en développant nos arguments (qui sont tous parfaitement recevables)
        Alors, oublions la censure, et débattons !
        le dialogue est un bon début, sur le chemin de la paix.
        Ne nous en privons pas !
        amitiés à tous

        • Je comprends que Cheyenne et vous ne soyez pas d’accord avec mon message vu que l’energumene auquel je répondais dis pratiquement les memes âneries que ceux que vous débitez tous les deux à longueur de post et en particulier les relais des théories complotistes affirmant que les frères musulmans contrôlent le monde musulman ou le monde entier.

    • Fantastique. Quand un nouvel illuminé nourrit par les préjugés sur l’islam essaye d.’expliquer les jeux de pouvoir dans le monde musulman, voilà ce que cela donne : l’ Iran chiite serait secrètement dirigé par les sunnites.

  7. ..Mohamed Morsi et les Frères musulmans qui sont accusés d’intelligence avec des puissances étrangères…
    Le gros foutage de gueule alors que tout le monde sait que c’est lui moubarak tout comme le nain de jardin sissi, qui travaille avec l’état fantoche tueur d’enfant et soutenu par les ricains…
    C’est la blague de l’année

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Mohamed Salah quittera-t-il le Liverpool FC si un joueur israélien est recruté ?

Science et religion: les grandes questions qui se poseront demain?