in

#WhoIsMuhammad, la réhabilitation du Prophète fait fureur sur Twitter

Alors que le désormais incontournable et très consensuel slogan «Je suis Charlie» est devenu le credo de la République laïque, au point de ne souffrir aucune dissonance qui ferait entendre un autre son de cloche au sein de la fille aînée de l’Eglise, tel que l’inaudible «Je ne suis pas Charlie», pourtant partagé par un nombre non négligeable de Français dits de souche, les musulmans disséminés à la surface du globe ont, quant à eux, choisi d’éclairer les esprits en pleine confusion, à travers le hastag résolument rassembleur « WhoisMuhammad ».

C’est sur Twitter que la manifestation de l’attachement au Prophète s’exprime de la plus belle manière qui soit, et que la réhabilitation de son image relègue ses caricatures irrévérencieuses dans le néant de la satire, WhoisMuhammad fait fureur, notamment en Grande-Bretagne, depuis la tragédie qui a frappé la France en plein cœur, attirant bien au-delà de la seule galaxie musulmane.

Voici un florilège de tweets qui espèrent voir le monde inondé de la lumière apaisante de la Connaissance et transpercer, peut-être, l'épais rideau de l'ignorance et de la haine.

 

 

 

Le message de l'une des converties à l'islam les plus connues de la Couronne britannique : Lauren Booth, la belle-soeur de Tony Blair, qui recommande vivement la saine lecture de WhoIsMuhammad.

 

A noter, le mail d'un athée : "Je suis athée, mais la tendance #WhoIsMuhammad m'a mis un grand sourire sur mon visage. Les médias sont beaucoup trop alarmistes à propos de l'islam."

    

 

 

Et sans oublier le célèbre éloge de Lamartine passé à la postérité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des chants «Je suis Mohamed» après le match France-Egypte (vidéo)

Le sionisme est-il soluble dans le droit international ?