,

« Voyage sans retour », le nouveau film, frissons garantis, sur le “djihadisme” en France

Certaines coïncidences de calendrier constituent de troublants hasards, mais quand il s’agit de projeter dans les salles obscures une vision « djihadiste » dantesque de l’islam en général et des musulmans de France en particulier, plus rien ne semble fortuit, et toute prétendue œuvre de fiction ressemble à s’y méprendre à une propagande de guerre.

C’est le 11 septembre prochain, date ô combien fatidique, que le film « Voyage sans retour » devrait tenir le haut de l’affiche dans tous les cinémas de France et de Navarre, délivrant un message percutant, simpliste et extraordinairement tétanisant : « La France aussi a ses djihadistes ».

Alors que l’hydre de l’islamophobie frappe sans discontinuer sur le territoire national, avec une violence décuplée, le long métrage haletant et frissons garantis produit, dans une synchronisation parfaite, par la société Oreo promet de scotcher les téléspectateurs dans les fauteuils. Il y a fort à parier que les amateurs du genre n’en ressortiront pas indemnes et que l’opinion publique, déjà passablement sous influence, verra plus que jamais derrière chaque citoyen français musulman, qu’il soit converti à l’islam ou issu de la banlieue, un terroriste en puissance.

Avant même sa sortie explosive, le film fait déjà couler beaucoup d’encre, au point que l’on se demande si, par un pur hasard, il ne pourrait pas faire l’effet d’un pétard mouillé… En effet, Samy Naceri, l’acteur vedette de « Taxi », se retourne aujourd’hui contre la société de production qui lui avait offert un rôle dans cette aventure filmique au bout de l’enfer, en accusant Oreo d’avoir revu et corrigé le synopsis initial, à son insu. 

La colère de Samy Naceri s’exprime sans ambages sur son compte Twitter.

En attendant de connaître le dénouement final de ce « Voyage sans retour » qui a manifestement atteint un point de non retour dans l’exacerbation des peurs et du sentiment anti-musulmans, voici un avant-goût en images annonciateur d’une rentrée cinématographique de tous les dangers…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le premier reportage en immersion dans le tourisme éthique

En Egypte, l’ONU s’inquiète pour les chrétiens