in

Une organisation musulmane de Toronto a fait le bien autour d’elle pour Thanksgiving

Alors que le Canada festoyait en famille, lundi 13 octobre, pour célébrer comme il se doit Thanskgiving, la grande fête originellement chrétienne passée dans les us et coutumes profanes, une organisation musulmane de Toronto a mitonné des centaines de repas halal pour les plus démunis, de toutes confessions et origines, fidèle à ses activités de bienfaisance qui font des heureux toute l’année durant.

Les bras tendus et le sourire aux lèvres, les bénévoles musulmans ont accueilli avec chaleur les grands laissés-pour-compte des temps modernes, trouvant les mots justes, et souvent avec une pointe d’humour irrésistible, pour faire de cette distribution de plats consistants à base de poulet, de riz et de salade, mais aussi de vêtements chauds, une parenthèse conviviale, placée sous le signe de la bonne humeur, et presque enchantée dans la vie éprouvante des plus nécessiteux.

"Nous servons les êtres les plus en détresse de la collectivité, indépendamment des croyances, et des nationalités. Nous appartenons tous à la même famille des hommes", a déclaré Muhammad Iqbal Ali, marchant fièrement sur les traces de son père qui n'est autre que le fondateur du Muslim Welfare Center, créé il y a plus de 20 ans à Toronto, et qui gère deux banques alimentaires halal.

"Mon père, un major à la retraite d’origine pakistanaise, qui a connu la pauvreté, avait coutume de dire que n'importe qui peut être utile à la collectivité, s'il en a la volonté et la persévérance pour le faire", a-t-il ajouté avec émotion.

Hommes et femmes, musulmans, chrétiens, croyants d'autres obédiences ou athées, natifs de Toronto ou venus d’ailleurs, seuls ou en famille, ils ont été nombreux à franchir, l'estomac vide, le seuil du Muslim Welfare Center, heureux de trouver une source de bien-être et de réconfort dans un lieu imprégné de l’amour de son prochain, dont le slogan  « Servir l'humanité est un service d'Allah » est tout sauf une vaine promesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dubaï : un mari divorce de sa femme “possédée” par un djinn

Algérie: les policiers manifestent pour réclamer de meilleures conditions de travail (vidéo)