in

Dubaï : un mari divorce de sa femme “possédée” par un djinn

A l’heure de la prolifération des CDD jusqu’au sein des foyers, les causes de divorce varient d’un couple à l’autre, et d’une contrée à l’autre, certaines se démarquant du Top 10 des motifs les plus fréquents de rupture par leur originalité, voire incongruité, ou en l’occurrence par un caractère étonnamment mystique qui a eu raison de la patience d’un époux.

Ce n’est pas pour un mal de tête carabiné qu’une femme de Dubaï se refusait à son mari systématiquement et depuis plusieurs semaines, mais pour être possédée par un djinn, ainsi qu’elle le prétextait chaque soir venu, afin de se soustraire à un devoir conjugal dont la magie avait manifestement cessé d'opérer…

Estimant avoir fait preuve d’une infinie compréhension, et après avoir écouté les arguments des parents de son épouse qui lui ont assuré qu’aucun savant religieux n’était parvenu à exorciser le fameux djinn, le mari ulcéré s’est tourné vers le tribunal de la charia de Dubaï pour se séparer de sa moitié envoûtée, et pas par son charme…

Celui-ci n’a guère eu de mal à convaincre les juges, sidérés, de la légitimité de sa démarche, la procédure rondement menée ayant statué en sa faveur et en défaveur de son épouse, laquelle, jugée coupable de malhonnêteté au sujet d’un drôle de djinn, ne s’est vu octroyer aucune pension alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un député du Pays de Galles annonce boycotter Israël

Une organisation musulmane de Toronto a fait le bien autour d’elle pour Thanksgiving