in

Une minute de silence nationale sera observée ce lundi, à midi, en hommage aux victimes de Nice

De la promenade des Anglais lourdement endeuillée, jusqu’aux contrées les plus éloignées, les hommages posthumes rendus aux victimes de l’effroyable carnage du 14 juillet affluent des quatre coins du globe, précédant la minute de silence nationale qui aura lieu ce lundi 18 juillet, à midi, dans une atmosphère recueillie empreinte d’une extrême gravité.

A l’issue de cet ultime hommage, la promenade des Anglais sera totalement rouverte au public. La portion à jamais ensanglantée sur laquelle 84 vies innocentes ont péri, écrasées comme des mouches par le tueur Mohamed Lahouaiej Bouhlel, dont les liens avec les « réseaux terroristes » ne sont toujours pas clairement « établis par l’enquête », selon les dernières déclarations faites ce matin, au micro de RTL, par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, est entièrement recouverte de fleurs et de messages poignants.

Alors que six personnes ont été placées en garde à vue – l’un des suspects ayant été relaxé ce matin même, selon une source judiciaire, tandis que trois autres ont été transférés à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), près de Paris, pour être interrogés dans les locaux de Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) – ils sont des centaines à venir se recueillir, depuis cette nuit d’horreur, sur l’une des promenades les plus célèbres du monde transformée en un mémorial improvisé qui suscite une immense émotion planétaire, dans et en dehors de la cybersphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La face cachée du pétrole (documentaire)

Documentaire sur l’illustre Emir Abd el-Kader