in

Une jeune irakienne, membre de Wikipédia, consacrée par la prestigieuse Fondation Princesse des Asturies

Jeudi dernier, dans la somptueuse enceinte du théâtre Campoamor, au cœur de la province des Asturies, la jeune irakienne Ravan J. Al-Taie irradiait de bonheur à l’heure de connaître la consécration, lors de la soirée de remise des prix organisée par la prestigieuse Fondation Princesse des Asturies.

Distinguée par cette institution de grand renom qui décerne chaque année ses palmes d’or aux meilleures contributions scientifiques, culturelles et humanistes par-delà les frontières, consolidant les liens entre la Principauté des Asturies et le titre traditionnellement occupé par les héritiers de la Couronne d’Espagne, la lauréate, membre de l’équipe Wikipédia, s’est avancée sur la scène, tremblante d’émotion à l’annonce de son nom, pour recevoir l’insigne prix de « princesse des Asturies pour la coopération internationale ».

Alors que Wikipédia a été plébiscité pour l’ensemble de son œuvre par le jury trié sur le volet de la Fondation, Ravan J. Al-Taie a été, quant à elle, encensée pour sa coopération brillante et passionnée dans la section arabe de l’encyclopédie collective du Net, unaniment louée pour ses précieuses contributions visant à en faire une mine d’informations intarissable.

"Le jury a souhaité cette année valoriser ce formidable exemple de coopération internationale, démocratique, ouverte et participative qu’est Wikipédia, qui a réussi à rendre accessible à tous la connaissance universelle en perpétuant l'esprit encyclopédique du 18e siècle", stipulait le communiqué officiel paru sur le site de la Fondation Princesse des Asturies.

« La coopération, c’est bien la vocation de Wikipedia. C’est un immense honneur que d'être reconnu par la Fondation princesse des Asturies », s’est enthousiasmé Jimmy Wales, le fondateur comblé de Wikipedia, en se félicitant que Ravan J. Al-Taie, l’une de ses contributrices les plus actives, soit également récompensée à la hauteur de son investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : des Américaines non musulmanes portent le voile en signe de solidarité avec une femme voilée sauvagement agressée

Koweït, destination la moins populaire pour les expatriés