in

Une femme portant le niqab et son fils de 13 mois ont été violemment pris à parti par trois individus

Le 16 Avril 2011, une femme portant le niqab et son fils de 13 mois ont été violemment pris à parti par trois individus-deux hommes et une femme- dans un zoo de Seine et Marne. Les agresseurs l’ont insultée, agressée physiquement et lui ont arraché son niqab, estimant que celle-ci n’était pas en droit de se trouver en ce lieu. Ils l’ont également plaqué contre un grillage, alors que celle-ci portait son enfant dans ses bras.

Des témoins de la violence de cette scène sont alors intervenus pour s’interposer, entrainant la fuite des agresseurs. La victime s’est immédiatement rendue au commissariat afin d’y déposer plainte pour violences aggravées et insultes à caractère racial.

Moins d’une semaine après la mise en application de la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, la violence de cette agression ne doit pas laisser les autorités publiques indifférentes. Il relève de leur responsabilité de retrouver et poursuivre les auteurs de cette agression afin de s’assurer que nul ne se permette de se substituer aux représentants des forces de l’ordre.

Dans l’atmosphère délétère qui règne, provoquée par la succession de lois visant les citoyens et citoyennes de confession musulmane, des agressions de ce type sont de plus en plus fréquentes. Il en va de la responsabilité des autorités publiques qui, par la promulgation de telles lois, ont accru la vulnérabilité des citoyens de confession musulmane en les faisant passer pour des criminel(le)s aux yeux de l’opinion publique.

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quatre anciens officiers de Tsahal témoignent de leurs faits d’armes de la honte

Quelle leçon nous donne la Révolution arabe ?