in

Une belge veut lutter contre le gaspillage alimentaire durant le mois de Ramadan

L’estomac creux, avides d’en découdre rapidement avec un Iftar abondant, certaines musulmans dénaturent le fondement spirituel du mois de Ramadan. Le gaspillage alimentaire est hélas une pratique qui se développe en cette période de jeûne.

Scandalisée par cette situation, Els Huybrecths, une Belge de 36 ans qui réside à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, veut en finir avec les repas gargantuesques organisés par certains hôtels et restaurants des pays du Golfe. "Chaque jour, des tonnes de nourriture sont jetées après l’iftar, le repas des musulmans après le coucher du soleil en période de ramadan" constate Els Huybrecths qui a lancé un groupe sur le réseau social Facebook intitulé "Make Iftar Modest" afin d’éveiller les consciences sur ce gâchis de nourriture.

"Quelle honte quand on sait que le ramadan est synonyme de modestie et de charité. Tout le monde connaît la concurrence énorme qui existe entre les grands hôtels où il faut être vu, mais tout le monde sait aussi qu’il y a toujours beaucoup trop de nourriture proposée" souligne cette belge déterminée à mener à bien son projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Barack Obama paye la chorba à la Maison Blanche

Juifs et musulmans en Amérique : seraient-ils plus semblables qu’on ne le croit ?