in

Barack Obama paye la chorba à la Maison Blanche

En dépit de la crise financière, et de la colossale dette publique américaine, la Maison banche n’a pas dérogé au traditionnel Iftar à l’occasion du mois de Ramadan. Sans véritablement racler les fonds du tiroir du Bureau ovale, Barack Obama a convié les principaux leaders musulmans américains et en a profité pour saluer leurs “sacrifices consentis en faveur de la sécurité des Etats-Unis.”

Faisant assaut d’amabilités durant tout le repas, facilitant ainsi la digestion de ses convives, Obama a rappelé que les “victimes du 11 septembre” étaient de différentes confessions et origines, y compris des musulmans américains, fiers et patriotiques”.

Le président américain, toujours aussi flagorneur, a remis une louche (non pas de chorba), mais d’amabilités, en saluant “le travail accompli quotidiennement par les milliers de musulmans américains au sein de l’armée, des forces de l’ordre et des services de renseignement américains, qui, à travers leurs sacrifices, “contribuent à notre sécurité”.

Dans l’attente d’un Iftar chaleureux et convivial à l’Élysée, ce qui nous changerait un peu du mouton dans la baignoire de Sarkozy, saluons néanmoins cette soirée “ramdanienne” à la Maison Blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Ces gens-là, il y en a trop dans cette ville”

Une belge veut lutter contre le gaspillage alimentaire durant le mois de Ramadan