in

Un quotidien japonais présente ses excuses aux musulmans pour avoir publié la une de «Charlie Hebdo»

Un quotidien japonais a présenté ses excuses aux musulmans pour avoir publié la une du numéro de «Charlie Hebdo» sorti juste après l'attentat ayant frappé l'hebdomadaire satirique français.

Précédemment, le «Tokyo Shimbun» avait justifié la publication pour permettre «au lecteur de se faire son propre jugement sur le problème que la nouvelle caricature de Mahomet a suscité». Il a en partie fait machine arrière jeudi, après avoir reçu des protestations d'organisations musulmanes.

Il a glissé en pages intérieures un entrefilet titré: «excuses aux musulmans». Il y est écrit «notre journal a blessé des musulmans en reproduisant une caricature de Mahomet. Nous présentons sincèrement nos excuses».

Le quotidien y indique avoir reçu des lettres de protestations de la part de deux organisations de Pakistanais musulmans du Japon. Elles se disent blessées et choquées par la publication de la une de l'hebdomadaire français. Les mêmes avaient protesté le 22 janvier devant le siège du journal à Tokyo.

Large couverture des événements

«Nous n'avions aucunement l'intention d'insulter l'islam», ajoute le «Tokyo Shimbun». Le quotidien avait présenté le dessin de Luz en petit format en couleur en première page de son édition de l'après-midi du 13 janvier, puis en noir et blanc à l'intérieur de celle du 14 au matin.

20 min.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apologie de terrorisme: coup de filet dans une crèche

Le témoignage poignant de l’épouse de Mohamed El Makouli, assassiné atrocement de 17 coups de couteau (vidéo)