in

Un journaliste algérien limogé pour avoir omis de préciser le titre de “président de la République” en citant le nom Bouteflika.

Le journaliste algérien Ahmed Lahri a été évincé de son poste de présentateur du journal de 19 heures sur la chaîne de télévision publique Canal Algérie. Selon plusieurs médias algériens, il s'agit d'une sanction contre le journaliste pour avoir omis de préciser le titre de "président de la République" en citant le nom d'Abdelaziz Bouteflika. Canal Algérie s’en défend et assure qu'il a simplement changé de poste, mais l'indignation est à son comble en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moussa a été libéré annonce sa famille

Quand Al-Sisi, le président égyptien, s’est retrouvé mis en vente sur eBay…