in

Un Américain condamné à un an de prison ferme pour avoir menacé de mort deux bureaux du Conseil des relations américano-islamiques

Ses avocats ont tenté en vain de l’exonérer de ses graves fautes en les imputant à une dépression chronique et à sa dépendance l’alcool, et non à une islamophobie viscérale et violente, John David Weissinger, 54 ans, a échoué à gagner l’indulgence des juges d’un tribunal de Californie qui l’ont condamné à un an de prison ferme et à cinq ans de probation.

Accusé d’avoir harcelé, puis menacé de mort deux bureaux de l’influent Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), l’organisation phare de défense des droits civiques des Américains de confession musulmane, installés à Washington et San Diego, inondant leurs boîtes mails d’insultes ordurières et de messages d’avertissements laissant clairement entendre qu’il s’apprêtait à faire un carnage (« Je vais tous vous tuer »), à l’aide de son fusil d’assaut retrouvé chez lui, le cinquantenaire s’est dit victime de sa double addiction au whysky et à la chaîne de télévision ultra-conservatrice et anti-musulmans Fox News.

Les témoignages se sont suivis, tous accablants, attestant l’avoir vu souvent rôder, la mine sombre et patibulaire, autour de l’antenne du CAIR de San Diego, jusqu’à ce jour cauchemardesque du 15 janvier 2015 où il a fait irruption dans les locaux en menaçant de tuer tous les employés.

L’une d’entre eux, qui a réussi miraculeusement à déjouer sa vigilance pour alerter la police, a fait le récit de cette matinée qui aurait pu tourner au drame, encore sous le choc plusieurs mois après les faits : « Cet homme a fait régner la terreur pendant des semaines, et aucun de nous ne méritait de subir cela. Ce terrorisme domestique mû par le racisme anti-musulmans est inacceptable et doit être sévèrement puni », a-t-elle insisté, étreinte par l’angoisse à la perspective de sa confrontation avec John David Weissinger. (traduction Oumma).

Fox News, la chaîne en croisade contre l’islam qui fait mentir tous les jours son vertueux slogan « Juste et équilibré », a-t-elle armé le bras du criminel en puissance, campagnes de calomnie après campagnes d’épouvante contre les musulmans, le Coran, le CAIR, sans oublier sa couverture sensationnaliste de l’attentat de Charlie Hebdo ? Sa responsabilité est indéniable, tout comme l’est la culpabilité de John David Weissinger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Grand Mufti d’Arabie saoudite déclare les échecs « illicites »

Une professeure de confession musulmane ridiculise Finkielkraut en direct sur France 2 (vidéo)