in

Tunisie : Ennahda condamne des slogans antisémites “contraires à l’esprit de l’islam”

La parole haineuse, quelle  que soit la langue dans laquelle elle se décline, n’a jamais eu la rime heureuse. Loin de revivifier le débat public, ses dérives verbales ont eu une résonance explosive qui s’avère antinomique avec « l’esprit de l’islam », comme l’a rappelé avec insistance Rached Ghannouchi, leader du parti Ennahda.

S’insurgeant contre l’avènement d’une prose antisémite  qui a accueilli Ismaïl Haniyeh, le représentant du Hamas, à son arrivée à l’aéroport de Tunis, en scandant " il faut tuer les Juifs, c'est notre devoir ", le chef historique du parti islamiste plébiscité par les urnes a condamné la dangereuse expression décomplexée du racisme :  "Ennahda dénonce les slogans contraires à l'esprit de l'islam et considère qu'ils ont été scandés par un courant marginalisé qui a voulu faire ombrage aux activités d'Ennahda et brouiller son image " a-t-il indiqué dans un communiqué à l’AFP.

Alors que l’escale tunisienne de cinq jours du chef du Hamas était à marquer d’une pierre blanche, certains cris de ralliement dissonants se sont mêlés à une clameur de joie, au grand dam du responsable d’Ennahda, soucieux de leur portée ravageuse :   "Depuis des siècles les citoyens juifs ont vécu en paix dans leur pays la Tunisie et ils jouissaient des pleins droits et devoirs comme leurs concitoyens tunisiens" a précisé Rached Ghannouchi, avant d’ajouter :      "Aucun Tunisien ne doit être insulté, et le gouvernement doit prendre des mesures pour que ce genre d'incident ne se reproduise pas ».

Une prise de position sans ambiguïté, qui n’a pas pour autant oublié que la haine est un sentiment qui s’exporte sous toutes les latitudes, et notamment dans nos contrées européennes où elle s’est enracinée, resurgissant au gré de funestes calculs politiciens : " les actions de quelques lobbys en Europe qui tentent de porter atteinte à l'image de la Tunisie et aux réalisations de sa révolution en recourant à l'islamophobie et aux pratiques antisémites" a  déploré tout aussi vivement Rached Ghannouchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La bière est halal selon un cheikh d’Al Azhar

La laïcité expliquée au Sénat !