in

Tunisie : en juillet 2019, la mer a rejeté plus de 90 corps de migrants subsahariens

En juillet 2019, la mer a rejeté un à un plus de quatre-vingt-dix corps de migrants subsahariens sur la grève de la station balnéaire qui relie Zarzis à l’île de Djerba. A l’extérieur de la ville de Zarzis, derrière le centre d’accueil d’urgence, un terrain clôturé fait office de cimetière pour les morts anonymes.

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Sami Abu Diak, le prisonnier palestinien martyr, a succombé à un cancer

Une première au Maroc : un Café 100% féminin va prochainement ouvrir ses portes