in

Tunisie : colère des Ivoiriens après le meurtre d’une figure de la communauté

La communauté ivoirienne de Tunis est sous le choc après le meurtre, dans la nuit de samedi à dimanche, du président de l’Association des Ivoiriens en Tunisie, agressé pour le vol de son téléphone portable. Une affaire qui fait resurgir une autre blessure : celle du racisme anti-Noirs vécu dans le pays. Plusieurs centaines de ressortissants ivoiriens et d’autres pays subsahariens sont descendus dans les rues ce mercredi 26 décembre.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
    • FAUX….au maroc et en algerie de nb noir sont employée et jouissent de meme droit que les locaux (les temoniages existent….au pire prenez un billet d’avion). Tandis qu’en tunisie c’est généraliser et banaliser: imposible de se marier las bas avec un noir dans un pays ou la blancheur est un facteur sociale (au contraire des magrebins chez qui les “bazanée” sont une des normes.
      Question: De quelles pays est originaire Bassem ? Dans quels pays le mot negre existe en arabe ?
      Les tunisiens du nords sont aussi raciste que les supremacite blanc.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Hillel libre, après 107 jours de prison pour avoir refusé de servir dans l’armée d’occupation

Un Saoudien fait un gros buzz en rejouant avec un vrai ours la scène de “The revenant” avec DiCaprio