in

Tunisie : colère à Sbeitla après le mort d’un homme dans un kiosque à journaux

La colère à Sbeitla, dans la région de Kasserine, après la mort d’Abderrazek Khachnaoui. Cet agent municipal construisait un kiosque à journaux pour son fils dans la rue, il s’y est endormi. Comme il s’agissait d’un commerce illégal, la police l’a fait détruire en pleine nuit sans vérifier à l’intérieur. Le père de famille est mort sur le champ. Le préfet et le sous-préfet de Kasserine ont été limogés, ainsi que les chefs du district sécuritaire et du poste de police municipale de Sbeitla. Une enquête est ouverte.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Belgique : un fils de réfugié irakien nommé secrétaire d’État chargé de la Migration

Gérard Depardieu : ce conseil de Vladimir Poutine quand il a voulu s’installer en Algérie (www.closermag.fr)