in

Tour de vis sécuritaire en Egypte

En Egypte, les avenues désertes et l’imposant dispositif policier ont illustré le tour de vis sécuritaire observé au Caire.Les contrôles ont été renforcés, et des fourgons ont été postés pour barrer l’accès à la place Tahrir, épicentre de la contestation de 2011 qui avait chassé du pouvoir Hosni Moubarak.La semaine dernière, la contestation contre le président Abdal Fatah al-Sissi avait donné lieu à au moins plusieurs centaines d’arrestations, d’après des ONG.

Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @ Omar
    Je vais faire une exception mais uniquement sur votre atteinte directe au Coran, puissiez-vous un jour comprendre qu’un ego blessé fût-il le vôtre -ce qui n’est pas peu dire-, ne vous donne pas ce droit là… Par contre aucune objection sur l’ad hominem, les procès en intention et les jugements de valeur. Allez y gaiement et n’hésitez surtout pas jusque ce que ça aille à peu près.
    Je vous cite :
    « – concernant le Hadith (authentique ou pas), il n’est nullement en contradiction avec le verset coranique (لا يغير الله ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسهم) et je suis sûr que vous en êtes convaincu. Alors pourquoi entrer dans des élucubrations pour me faire passer pour quelqu’un qui donne une explication à un verset coranique selon ma perception des choses alors que ce verset est clair comme l’eau de roche et ne nécessite pas l’intervention d’un spécialiste pour l’expliquer ! »
    D’un : Ce que vous appelez un verset coranique (لا يغير الله ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسهم) n’en est pas un… ce n’est même pas un extrait fidèle de verset existant, le véritable verset est le suivant :
    لَهُ مُعَقِّبَاتٌ مِّن بَيْنِ يَدَيْهِ وَمِنْ خَلْفِهِ يَحْفَظُونَهُ مِنْ أَمْرِ اللَّهِ ۗ إِنَّ اللَّهَ لَا يُغَيِّرُ مَا بِقَوْمٍ حَتَّىٰ يُغَيِّرُوا مَا بِأَنفُسِهِمْ ۗ وَإِذَا أَرَادَ اللَّهُ بِقَوْمٍ سُوءًا فَلَا مَرَدَّ لَهُ ۚ وَمَا لَهُم مِّن دُونِهِ مِن وَالٍ (11)
    [11] Des anges sont attachés à chaque être humain et, placés devant et derrière lui, le protègent sans cesse, sur ordre du Seigneur. En vérité, Dieu ne modifie point l’état d’un peuple tant que les hommes qui le composent n’auront pas modifié ce qui est en eux-mêmes. Et quand Dieu décide de punir un peuple, nul ne peut L’en empêcher, car les hommes en dehors de Lui n’ont nul protecteur.
    De deux : Ne pas comprendre que la faveur divine précède forcément son éventuel retrait est déjà avoir une piètre opinion de son Seigneur.
    De trois, je ne vous ai même pas demandé de comprendre par vous-même ce que vous dites pourtant être, un sens évident du verset, puisque je vous ai donné un lien très clair reprenant toutes les exégèses de ce verset y compris celle du Dr Metwalli el chaaraoui le plus grand exégète du Coran par le Coran qui puisse être après le messager de Dieu.
    Et tous disent que le sens est en effet très clair –mais hélas contraire à celui qui vous arrangerait – et en gros le sens c’est : « Dieu ne retire une faveur faite à ses créatures que si eux-mêmes par leurs méfaits finissent par ne rien mériter d’autre »
    De quatre mais alors vraiment la cerise, c’est que même à supposer que tous ces exégètes –sans exception aucune- se trompent et que c’est finalement vous qui avez raison, il se trouve qu’il existe un autre verset … hé oui exégèse du Coran… par le Coran… J’ose espérer que vous accorderez à Dieu de ne pas –lui aussi – s’être trompé sur le sens.
    Et alors ce deuxième verset comment dire… No comment
    كَدَأْبِ آلِ فِرْعَوْنَ ۙ وَالَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ ۚ كَفَرُوا بِآيَاتِ اللَّهِ فَأَخَذَهُمُ اللَّهُ بِذُنُوبِهِمْ ۗ إِنَّ اللَّهَ قَوِيٌّ شَدِيدُ الْعِقَابِ (52)
    ذَٰلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ لَمْ يَكُ مُغَيِّرًا نِّعْمَةً أَنْعَمَهَا عَلَىٰ قَوْمٍ حَتَّىٰ يُغَيِّرُوا مَا بِأَنفُسِهِمْ ۙ وَأَنَّ اللَّهَ سَمِيعٌ عَلِيمٌ (53)
    [52] Et il en fut de même des gens de Pharaon, ainsi que de ceux qui, avant eux, avaient nié les signes de Dieu, et que Dieu a anéantis en punition de leurs péchés, car Il est Fort et Implacable quand Il sévit.
    [53] C’est que, en effet, Dieu ne modifie en rien les bienfaits dont Il gratifie un peuple qu’autant que ce peuple modifie lui-même son comportement, car Dieu est Audient et Omniscient.

    • A part le fait que, maladroitement, j’ai mentionné لا يغير الله ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسهم comme étant un verset coranique alors qu’ils’agit du SENS d’un verset Coranique, voilà que Monsieur applique sa sentence sur moi en m’accusant de porter atteinte au Coran ! Ceci étant, vous venez de rejoindre EXACTEMENT ce que j’ai déjà commenté, à savoir que l’Homme PEUT récolter des sanctions (positives ou négatives) en fonction de ses agissements (les détails sont donnés dans mes précédents commentaires). Vous confortez donc mes dires en citant des VERSETS Coraniques qui montrent clairement l’intéraction de l’individu avec son environnement
      ( الامر بالمعروف والنهي عن المنكر ), ce qui …. CONTREDIT vos précédents commentaires où vous affirmez que personne n’est responsable des méfaits de l’autre. En conséquence, je suis désolé de vous dire que vous êtes en contradiction …. AVEC VOUS-MÊME ! (relisez vos PROPRES commentaires)
      Pour qu’il n’y’ait pas d’amalgame, c’est dans L’AU-DELÀ où personne n’est responsable du bilan de l’autre (SENS du Hadith: YA FATIMA, il ne faut pas compter que sur moi, il faut aussi œuvrer pour mériter le Paradis -SVP, ne me faites pas passer pour un mécréant pour n’avoir pas cité EXPLICITEMENT le Hadith). Je peux aussi citer un verset Coranique (ou son SENS – merci de vérifier):
      يوم لاتجزئ نفس عن نفس شيئا و الامر يومئذ لله
      Pour terminer, je vous conseille vivement de ne pas garder pour vous ce que le Coran et la Sunna vous ont enseigné et d’en priver les autres. En effet, si votre enfant, par exemple, commet, par ignorance, un méfait qu’il aurait pu éviter avec votre éducation, vous en seriez, en partie, RESPONSABLE ! D’accord avec moi ? Ceci est la synthèse de nos échanges de commentaires !

  2. @Cémwé

    … Je vous ai bien répondu, mais les modérateurs du site n’ont pas (encore ?) publié ma réponse. Ceci étant, je reprends l’un des points essentiels quant à la responsabilité envers les méfaits des autres. Il y’a 2 cas de figures:
    1. Une personne X avec laquelle vous n’avez aucun lien commet un méfait: Vous n’en êtes pas responsable (du moins pas directement)

    2. i) Vous n’éduquez pas correctement votre enfant: S’il commet un méfait, vous êtes en partie responsable (كلكم راع و كلكم مسؤول عن رعيته Hadith – authentique, d’après vous ?-)
    ii) Ô Messager de DIEU, transmets le message. Si tu ne le fais pas, tu n’aurais pas accompli ta mission (sens de versets coraniques où il faut comprendre l’application d’une sanction à l’encontre du Prophète que le salut de DIEU soit sur lui en cas de défaillance). Evidemment, comme ceux qui étaient présents lors du pèlerinage d’adieu, nous témoignons que le Prophète a bien accompli sa mission. Notons que notre Prophète s’assura qu’il avait bien rempli sa mission en répétant, à chaque fois, ‘DIEU, soyez-en témoin’
    iii) Le Prophète YOUNES -Jonas-?- (que le salut de DIEU soit sur lui) croyant qu’il était inutile de prêcher encore, après de longues années d’obstination de son Peuple, jugea qu’il était inutile de le faire encore (pour le commun des mortels, c’est une évidence). DIEU le sanctionna en le faisant avaler par une certaine espèce de poisson. On connait la suite heureuse de cet évènement.
    iv) A l’inverse des méfaits, on peut citer les bonnes actions courantes (DJARYA): A chaque fois que quelqu’un d’AUTRE profite de votre action (science, arbre, mosquée, école, etc.), vous en profitez par des HASSANATES
    On peut citer encore plein d’exemples comme ça. Ceci montre que les Humains ne sont pas déconnectés les uns des autres du point de vue sanctions (positives ou négatives): une sanction sur un individu peut, du coup, entraîner des sanctions pour d’autres.

  3. Je partage l’indignation avec le Peuple Égyptien-Frère. Mais comme on dit ‘Qui aime bien châtie bien’, je reprends alors ce Hadith du Prophète Mohamed (que le salut de DIEU soit sur lui): كما تكونوا يولى عليكم (Vous serez gouvernés par ceux qui vous ressemblent – dans vos actes). Si le Peuple Égyptien avait soutenu le défunt MORSI (que DIEU aît son âme) jusqu’à la FIN DE SON MANDAT (comme il se fait dans les pays démocratiques), les choses en seraient peut-être autrement.

    NOTE: On dit que le crise économique qui sévissait en Egypte lors du mandat du Président MORSI (que DIEU aît son âme) était manigancée, en partie, par des généraux Égyptiens (dont ESSISSI) – Information à vérifier-

    • « Si le Peuple Égyptien avait soutenu le défunt MORSI (que DIEU aît son âme) jusqu’à la FIN DE SON MANDAT (comme il se fait dans les pays démocratiques), les choses en seraient peut-être autrement. »
      On croirait entendre mon collègue égyptien qui lui prend encore moins de gants « ce peuple ne mérite rien d’autre ils n’avaient qu’à pas soutenir Al sissi »
      J’ai eu beau lui rappeler certains versets qui stipulent clairement qu’aucune âme n’est responsable des méfaits d’une autre, rien n’y fait. Son décret est définitif et il prévaut sur celui de Dieu lui-même.
      Dans les deux phrases il est bien question de « peuple » égyptien 100 millions d’âmes quoi, toutes dans le même sac sans aucune nuance.
      Et c’est au cœur du takfirisme gravissime de peuples entiers que je reproche à certains FM depuis Sayed Kotb hacha elli ma yessahelch.
      Quant au savoir et à l’assise scripturaires sur lesquels repose votre pensée, je vous cite derechef :
      « je reprends alors ce Hadith du Prophète Mohamed (que le salut de DIEU soit sur lui): كما تكونوا يولى عليكم (Vous serez gouvernés par ceux qui vous ressemblent – dans vos actes) »
      Mais bien sûr… Toujours de la faute aux peuples
      Les algériens ont mérité Boutef et sa mafia mais qui pourrait en douter
      Hussein et khirat essahaba et les tabiine ont mérité Yazid fils de Mouawiya et côté Coran,
      Les pêcheurs dont Al Khidr a sauvé l’embarcation de la saisie ont mérité leur roi, les dormants d’éphèse ont mérité le leur celui dont ils ont fui l’oppression etc etc
      Ce « hadith » est authentique, comme je suis le pape.

      • Tout d’abord, je ne suis pas un expert en la matière pour certifier l’authenticité de ce HADITH. Ceci étant, il peut quand même s’appliquer, non seulement aux Musulmans, mais à tous les peuples. La portée de ce message est, à mon sens, la suivante:
        DIEU ne change pas la situation d’un groupe (d’une nation, etc.) tant qu’ils ne changent pas leurs actes لا يغير الله ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسهم
        A ce sujet, je peux donner quelques exemples: la révolution Française, plus récemment la révolte des Peuples Tunisien, Soudanais et Algérien.
        Quand vous dites ‘qu’aucune âme n’est responsable des méfaits d’une autre’, vous n’en apportez aucune preuve. De ma part, je n’en n’ai pas non plus, mais une certaine presse avait rapporté que pendant le mandat de MORSI (que DIEU ait son âme), des hauts gradés militaires (dont le Maréchal ESSISSI) firent tout ce qu’il faut pour que les produits de première nécessité n’existent plus sur le marché: le but, évident, était de viser l’inflation et …. le mécontentement du Peuple. Enfin, les exemples ‘contradictoires’ que vous citez ne s’appliquent pas dans ce contexte pour la bonne raison que le groupe concerné n’est pas consolidé par une seule entité, mais par 2 ou plusieurs (par exemple, ce n’était pas tout le monde qui portait allégeance à EL HUSSEIN -que DIEU l’agrée- tout comme les Juifs n’avaient pas choisi RAMSES II !). On peut aussi appliquer ce Hadith (si toutefois il est authentique) dans le sens où:
        – la communauté est éveillée et est sur ses gardes (dans ce cas, il serait difficile de la nuire)
        – ou elle est négligente, passive et alors elle devient, comme disait Malek BENNABI (que DIEU ait son âme) colonisable sur tous les aspects, ou culturellement (la conquête culturelle se propage dans notre vide comme le disait Mohamed EL GHAZALI que DIEU ait son âme).
        Démocratiquement parlant, le défunt Président MORSI (que DIEU ait son âme devait terminer son mandat). Ceci, d’autant plus que la courbe de l’économie n’est pas linéaire (elle échappe à des experts tant les données sont variables et dynamiques: çà peut basculer, rapidement, du haut vers le bas comme çà peut l’être du bas vers le haut).
        Par ailleurs, votre expression ‘Mais bien sûr… Toujours de la faute aux peuples’ me surprend à plus d’un titre. Mais bien sûr que chacun est responsable de ses actes: la preuve en est que le Paradis et l’Enfer sont tributaires de NOS ACTES.
        Enfin, puisque vous dites que personne n’est responsable des méfaits de l’autre, pourquoi citez-vous SAYED KOTB (que DIEU ait son âme) dont ses ‘méfaits’ me sont inconnus si ce n’est qu’il avait exprimé, courageusement, ses convictions politiques et religieuses.

        • A bien des égards vous êtes bien les franc-macs de l’Islam –une minorité de FM pas la majorité c’est vrai-, vous ne savez pas grand-chose de fondamental mais vous êtes convaincus que c’est vous -et surtout vous seuls- qui détenez « LE » savoir celui accessible aux seuls initiés, vous affichez et arrivez même à vous persuader, que vous avez des objectifs de bien, alors que c’est « à la lettre », le « programme électoral » de Lucifer que vous appliquez.
          Je vous cite :
          1. « Quand vous dites ‘qu’aucune âme n’est responsable des méfaits d’une autre, vous n’en apportez aucune preuve »
          C’est du Coran figurez-vous… Et dire qu’à vous lire vous seriez une sorte de saint pieux et savant de l’Islam façon Abu dharr el ghifari…
          أَلَّا تَزِرُ وَازِرَةٌ وِزْرَ أُخْرَىٰ (38)
          وَأَن لَّيْسَ لِلْإِنسَانِ إِلَّا مَا سَعَىٰ (39)
          [38] qu’aucune âme ne sera chargée des péchés d’une autre âme,
          [39] que l’homme ne récoltera que les fruits des efforts qu’il aura lui-même déployés
          2. Je vous cite toujours
          « Tout d’abord, je ne suis pas un expert en la matière pour certifier l’authenticité de ce HADITH. Ceci étant, il peut quand même s’appliquer, non seulement aux Musulmans, mais à tous les peuples. La portée de ce message est, à mon sens, la suivante:
          DIEU ne change pas la situation d’un groupe (d’une nation, etc.) tant qu’ils ne changent pas leurs actes لا يغير الله ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسهم
          A ce sujet, je peux donner quelques exemples: la révolution Française, plus récemment la révolte des Peuples Tunisien, Soudanais et Algérien. »
          Un cas d’école… vous montrez que vous avez du ورع avec le supposé hadith puisque vous vous interdisez très humblement de trancher sur son authenticité étant donné que vous n’êtes pas un « spécialiste », par contre vous êtes suffisamment « spécialisé » dans l’exégèse du livre de Dieu pour inverser complètement et à votre seule guise, le sens de ses versets… Gonflé. Pourtant les exégètes sont unanimes sur ce verset là…
          https://www.alro7.net/ayaq.php?langg=arabic&aya=53&sourid=8
          Mais non, vous préférez lui donner le sens que vous avez choisi, que les takfiris ont choisi et qui a mis la Syrie à genou entre autres, des centaines de milliers de morts plus loin…
          3. Je vous cite une dernière fois

          « Enfin, puisque vous dites que personne n’est responsable des méfaits de l’autre, pourquoi citez-vous SAYED KOTB (que DIEU ait son âme) dont ses ‘méfaits’ me sont inconnus si ce n’est qu’il avait exprimé, courageusement, ses convictions politiques et religieuses. »

          Puisque vous l’aimez à ce point puisse Dieu vous réunir à lui le jour du jugement, lui qui a décrété (*1*) que les sociétés musulmanes – tant qu’elles ne font pas ce que vous suggérez en filigrane à savoir combattre ses bachar sissi, leurs armées et le peuple qui ne les combattrait pas-, étaient en fait des sociétés impies encore plus que qoraish eux mêmes (rien de moins) et qui ce faisant, a donné carte blanche sur leur sang à tous les Daesh chose, al qaida truc, Gia bidule et autres assassins de la même engeance. Des preuves ? Avec plaisir, ses propres livres ça peut aller ?

          (*1*)
          https://www.rslantext.com/Topic.aspx?ID=30

          Continuez sans moi, je n’ai plus rien à vous dire

          • Vous portez un jugement rapide sur ma personne, tout en reprenant les qualificatifs occidentaux (on vous a bien fait apprendre la leçon): Islamiste, Musulman modéré, Musulman pratiquant, Musulman Non Pratiquant, etc. alors qu’on réalité, ou on est Musulman ou on ne l’est pas (évidemment à des degrés de piété différents).
            Ceci étant, mon précédent message était une réponse aux points que vous avez précisément évoqués où je vous ai clairement indiqué vos contradictions:
            – concernant le Hadith (authentique ou pas), il n’est nullement en contradiction avec le verset coranique (لا يغير الله ما بقوم حتى يغيروا ما بانفسهم) et je suis sûr que vous en êtes convaincu. Alors pourquoi entrer dans des élucubrations pour me faire passer pour quelqu’un qui donne une explication à un verset coranique selon ma perception des choses alors que ce verset est clair comme l’eau de roche et ne nécessite pas l’intervention d’un spécialiste pour l’expliquer ! Au fait, pourriez-vous me prouver que ce HADITH n’est pas authentique ? Soyez humble, comme moi, pour dire ALLAHOU AALAM (DIEU sait). Pourquoi voulez-vous vous faire passer pour le SEUL détenteur de la Vérité? Vous avez tant besoin d’affirmer votre personnalité narcissienne et ne pas la froisser ? Pas de crainte: Dans ce monde, TOUT le monde apprend !
            – « Quand vous dites ‘qu’aucune âme n’est responsable des méfaits d’une autre, vous n’en apportez aucune preuve ». Il faut analyser ceci sous les 2 angles suivants:
            * une personne X indépendante de vous commet des actes condamnables par la religion: vous n’êtes pas responsable des méfaits de cette personne
            * 1) vous n’avez pas suffisamment éduqué, instruit une personne X (par exemple l’un de vos enfants): vous en portez une responsabilité (كلكم راع وكلكم مسؤول عن رعيته – HADITH, authentique d’après vous ?). 2) O Prophète ! Transmets-le message de DIEU. Si tu ne le fais pas, tu n’aurais point accompli ta mission (Sens d’un verset Coranique). Il faut comprendre par là que si le Prophète n’accomplirait pas sa mission, il serait sanctionné. D’ailleurs lors du pèlerinage de l’adieu, le Prophète s’assura bien qu’il avait transmis le message de DIEU (ne disait-il pas: DIEU, soyez-en témoin ?) 3) les sanctions qui s’abattirent sur le peuple Juif étaient du fait qu’il n’ordonnait pas le bien et ne réprouvait pas le mal (sens de versets coraniques). Si vous n’ordonnez pas le bien et ne réprimandez pas le mal, j’ai peur que vous invoquerez DIEU et qu’IL n’exaucera pas vos souhaits (HADITH, authentique selon vous ?). Bizarrement, cela fait des années (prières du Ramadhan, en particulier) que Nous, les Musulmans, demandons à DIEU de libérer la mosquée EL QADSA ….. il n’en fît rien. Pour ce dernier point, c’est une sentence divine dans ce bas monde. Pour l’autre monde, DIEU sait .
            Pour rester encore sur ce point, je vous ai fait remarquer que vous êtes en contradiction avec vous-même: pourquoi citez-vous alors SAYED KOTB (là-dessus vous m’embarquez de facto dans la barque FM, mais çà c’est un autre débat) alors que vous empêchez les gens de citer le SANGUINAIRE ESSISSI ?
            En fait, votre précédent message n’était pas plus qu’une escapade à vos contradictions (RELISEZ VOTRE PROPRE MESSAGE) qu’à autre chose
            Pour ce qui est de mon sort dans l’au-delà, voilà que vous devenez …. Madame SOLEIL: que savez-vous de mes actes, de ceux de SAYED KOTB (que DIEU ait son âme). Détenez-vous les clés du Paradis et celles de l’Enfer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Afrique du Sud : la visite très remarquée du prince Harry et de son épouse dans la plus vieille mosquée de Cape Town

Pays-Bas : un tribunal entend une plainte contre le bourreau de Gaza Benny Gantz