in

Texas : le vice-président musulman des Républicains diabolisé par 49 détracteurs

Dans le comté de Tarrant, en plein cœur du Texas, une question taraude les esprits au sein du Parti républicain depuis l’élection interne, sous haute tension, qui a eu lieu jeudi dernier : qui sont les 49 irréductibles qui se sont obstinément opposés à la nomination de Shahid Shafi, chirurgien de son état, au poste de vice-président, en raison de son appartenance à la religion musulmane ?

Six mois après qu’une virulente campagne de calomnie, orchestrée par des Républicains texans conservateurs, s’est évertuée à diaboliser ce dernier, l’accusant de vouloir imposer la loi de la Charia localement, à la consternation du sénateur Ted Cruz et du gouverneur Greg Abbott, ses deux fervents soutiens, qui sont les 49 revanchards qui ont voté contre lui ?

        Le gouverneur Greg Abbott

C’est ce qu’aimeraient bien découvrir les 139 autres membres du parti qui, jeudi soir, ont applaudi des deux mains à l’irrésistible ascension de leur premier vice-président de confession musulmane, dans une atmosphère extérieure rendue électrique par les cris d’orfraie d’une minorité bruyante.

Publicité

Une minorité de militants qui, au terme d’une semaine agitée par de violents remous, a eu la défaite mauvaise et la mine déconfite, exigeant de savoir si « Shahid Shafi sera davantage loyal à l’islam qu’aux Etats-Unis, et s’il compte appliquer la loi islamique et soutenir les groupes terroristes ? ».

Mais leur fureur, aussi inextinguible soit-elle, n’a pas réussi à gâcher la fête et encore moins à entamer l’enthousiasme de Ted Cruz, le sénateur du Texas, qui a exulté de joie à l’annonce de la victoire de son poulain. « La liberté religieuse a gagné ce soir ! », a-t-il clamé, avant toutefois de tirer la sonnette d’alarme : « Cette victoire sonne également comme un sérieux avertissement, nous avons beaucoup de travail à faire pour unifier notre parti ».

Dans la continuité de ce coup de semonce, Pat Williford, un ténor local du Parti républicain, a lancé un vibrant appel au calme : « Pour l’amour de Dieu, mettez vos armures mais pour combattre les Démocrates ! ».

Reste à savoir si, à ces mots, les longs couteaux aiguisés des 49 Républicains, pourfendeurs de l’islam et hostiles à leur vice-président musulman, rentreront dans leurs fourreaux…

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’avantage dans l’élection de ce genre de personne c’est qu’ on est bien sûr qu’il ne doit sa réussite qu’à sa compétence, son travail et son mérite !
    Valeurs malheureusement souvent mises en défaut alors qu’elles seules devraient compter en démocratie…
    Alors oui ! Avec des gens comme lui on a une chance de faire avancer le schmilblick…
    Le problème des 49 enfoirés qui vont essayer de lui donner du fil à retordre… Il devrait, comme il vient de le faire, à terme, passer définitivement au-dessus…
    Bravo à lui !
    Mabrouk !

  2. Excusez-moi mais en même temps je me demande ce qui pousse u Américain de confession Musulmane à choisir le parti républicain qui est connu pour être très conservateur et réactionnaire, la plupart des minorités aux USA choisissent et élisent plutôt démocrate : les lations, les afroamericains, les ,Juifs, les Amérindiens et la communauté lgbt. C’est comme si vous me dites qu’en France les Français d’origine Maghrébine et de confession Musulmane élisent en ou encore à droite. Moi franchement j’avoue qu’en 2012 j’ai voté hollande non pas par conviction mais pour éviter sarkozy et depuis j’ai été déçu surtout que je me suis rendu compte qu’il y a autant d’islampohobes et racistes à gauche qu’à droite surtout valls le gars qui a trahi même ses électeurs d’Evry pour aller tenter sa chance à Barcelone et qui a quitté sa femme pour un riche héritière catalane , c’est pour cette raison que j’ai voté blanc en 2017 car je me suis rendu compte qu’en France les Français d’origine immigrée et de confession Musulmane n’intéressent les partis politiques qu’à l’approche des élections et du fait de leur poids électoral mais après ils sont vite oubliés. Dites moi combien de députés et sénateurs d’origine immigrée non européenne en France ? Pourquoi d’autres communautés pourtant inférieure en nombre sont plus représentés dans tous les partis ? Dans les médias pareille en plus ces médias parlent des gilets jaunes parce que dans leur immense majorité sont des blancs et trouvent leur revendications légitimes mais si ce sont les habitants de banlieue pardon de ghettos qui ont des revendications ils les accusent de communautarisme, mot péjoratif réservé uniquement aux Maghrébins et Noirs, jamais aux autres minorités.

    • Benni

      Combattre l’islamophobie est trés facile: Arretez de tuer (Nairobi en est le dernier example)
      au nom de cette religion. Arrêtez d’envahir l’Europe : Arretez de vous attaquer aux minorités.
      Arretez de nous imposer des femmes voilées de noir. Apprenez á éléver vos enfants dans le respect de l’autre et avant tout dans le respect des gens qui vous ont reçus ou qui ont reçus et aidés vos parents. Faites soigner votre antisemitisme qui dépasse aussi sur OUmma,com
      vraiment les bornes:

      • Maria Van Meenen,

        Arrêter la colonisation , le largage des bombes , les tirs de drones criminels , les embargos enfanticides par MILLIONS au nom de l’occident, de Jesus ou de la civilisation. Arrêter les pillages, degagez vos bases militaires, rapatriez vos soldats, cessez l’accaparement des ressources, du petrole, du gaz… arrêtez tout ça d’abord. Arrêtez d’imposer la culture occidentale, la francophonie, les pseudo-droits de l’homme, reprenez vos vieux porcs qui viennent violer les petits garçons à Marrakesh. … après on en reparlera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ghaleb Bencheikh : “La France aura l’islam qu’elle mérite, de beauté, d’intelligence, d’humanisme”

Le mystère des pyramides en Algérie