in ,

Ghaleb Bencheikh : “La France aura l’islam qu’elle mérite, de beauté, d’intelligence, d’humanisme”

Ghaleb Bencheikh : "La France aura l'islam qu'elle mérite, de beauté, d'intelligence, d'humanisme"

Ghaleb Bencheikh : "La France aura l'islam qu'elle mérite, de beauté, d'intelligence, d'humanisme"Seconde partie de l'entretien Docteurs ès science et islamologue de renom, le brillant parcours de Ghaleb Bencheikh l’a imposé comme l’homme de la situation pour parvenir à doter « la France de l’islam qu’elle mérite », selon ses propres termes. Un islam empreint « de beauté, d’intelligence, d’humanisme et de spiritualité », tel que le décrit le président de la Fondation de l'Islam de France, qui aura besoin du précieux concours du plus grand nombre pour s’épanouir pleinement, loin des ténèbres de l’obscurantisme.

Publiée par Oumma.com sur Mercredi 16 janvier 2019

 

Dans cette deuxième et dernière partie de notre entretien avec Ghaleb Bencheikh, ce dernier expose les grands projets de la Fondation de l’Islam de France dont il est le président fraîchement intronisé.

Docteurs ès science et islamologue de renom, le brillant parcours de Ghaleb Bencheikh l’a imposé comme l’homme de la situation pour parvenir à doter « la France de l’islam qu’elle mérite », selon ses propres termes. Un « islam » empreint « de beauté, d’intelligence, d’humanisme, de spiritualité », tel qu’il le décrit lui-même, qui aura besoin du précieux concours du plus grand nombre pour s’épanouir pleinement, loin des ténèbres de l’obscurantisme.

12 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Que d’autolatrie dans sa belle élocution ! Dans ses discours plein d’emphase et d’ampoule on sent la langue qui aime à flâtter l’oreille. L’art de l’éloquence qui se consomme en solo.
    Pour le dire tout simplement, il frime avec son bagou et ca se voit sur le plaisir qu’il y prend. Pas spécialement ici mais sur d’autres vidéos de lui ça pète aux yeux.
    Or il répond plutôt naïvement aux questions des journalistes de plateaux rompus à la malice et à la manipulation de débats lui l’intellectuel qui vit dans une bulle molièresque qui est aux antipodes des préoccupations quotidiennes des musulmans de France. Ils vont le manipuler d’une force ! Et l’instrumentaliser, si ce n’est déjà certainement fait, pour représenter cet islam de France qui ne veut toujours pas accoucher.
    C’est à peu près le même ressenti que j’ai eu en ayant écouté T. Ramadan la première fois dans un colloque.
    Je me méfie de ces gens-là.

  2. Le discours religieux, aussi modéré et estimable soit-il, se termine toujours par : “Donnez l’argent”. Ca me rappelle mon ancien métier, la publicité. Donc je ne critique pas.
    Juste un sentiment de malaise.
    Mais, bien, Bencheikh. Par rapport à Ramadan, sûr qu’il est plus crédible. Mais bon.
    Il se trouve que les leaders d’opinion sont rarement des gens honnêtes, sinon ils feraient un autre métier.
    Bref.

  3. Tout le monde connait le verset (n°120, sourate Al Baqara). Il faut donc être très vigilant et se méfier (beaucoup) quand ce ne sont pas les musulmans eux-mêmes qui choisissent leurs représentants.
    Malheureusement nous sommes devenus tellement faibles (à cause de nos divisions) que nous ne sommes même pas capables de nous organiser et gérer, nous-mêmes, notre culte. L’état en France est laïque et ne devrait pas s’ingérer dans les affaires cultuelles de notre communauté. La réforme de la loi de 1905 n’est-elle pas venue dans ce sens ??

    • Cémwé / L’islam tout court, ne veut rien dire, et de plus, il n’ existe nul part, tellement il y a de courants différents, et pas d’ accord entre eux !
      Citez un pays, ou l’ islam tout court, est en vigueur ?

      • Tous les pays ou il y a des musulmans. “être en vigueur” ne veux d’ailleurs rien dire puisque cela tient à la qualité du musulman, de l’être humain donc, et non à une quelconque organisation ou autre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Japon : les bienfaits d’une manucure “halal” destinée à des femmes musulmanes atteintes de cancer

Texas : le vice-président musulman des Républicains diabolisé par 49 détracteurs