in

Syrie : à Raqqa, une vie apres Daech

La guerre n’a laissé derrière elle qu’un champ de ruines, une ville exsangue dont le cœur historique est détruit à quatre-vingt-quinze pour cent. Leila Mustafa est la nouvelle maire de Raqqa. Âgée de trente ans à peine, elle souhaite faire renaître la ville de son enfance. Une femme kurde à la tête de l’ancienne capitale de l’Etat Islamique, tout un symbole.

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Certains oummanautes affirment sans rougir que Daech serait une création sioniste, ou de la CIA.
    Pourtant, les assassins se réclamaient bien de l’islam, bien que leur QI limité ne les ait pas conduits à comprendre leur religion.
    Après tout, c’est l’action qui compte, n’est-ce pas ? Pas la réflexion.
    Il y aura une vie après Daech. Des crétins sanglants ne peuvent représenter une religion.
    N’en déplaise à tous ceux qui pensent au complot pour excuser ceux qui se servent de certains versets quelque peu violents du Coran.
    Que malheureusement des musulmans apprennent par coeur hors contexte historique, sans les remettre en question : ce serait la parole d’Allah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La promesse du Prophète Muhammad (saws) aux chrétiens

Les Etats-Unis et Israël quittent l’UNESCO