in

Suède: une styliste crée un hijab pour les policières musulmanes

Objet de controverses passionnelles, l’intégration du voile dans la police suédoise n’a pas été sans susciter des joutes oratoires houleuses en 2011, exacerbant des tensions qui, loin de réfréner la créativité de Iman Adelbe, une styliste d’origine jordanienne, l’ont au contraire formidablement stimulée.

Alors que le blizzard de la polémique soufflait, au pays des fjords, sur les têtes voilées de ses coreligionnaires entrées dans l’institution policière par vocation, Iman Aldebe, réfugiée dans son atelier de couture, a réussi à donner libre cours à son expression artistique, faisant naître sous ses doigts de fée une ligne de hijabs, sobre et élégante, conçue sur mesure pour les musulmanes en uniforme.

Qu’elles aient rejoint les rangs de la police, de l’armée, voire des sapeurs-pompiers, avec une motivation renforcée à l’épreuve du terrain, par des préjugés tenaces qui ont inévitablement jalonné leur parcours, la poignée de femmes musulmanes agents ou officiers de police, militaires, ou encore muées en combattantes du feu furent alors autorisées à revêtir le couvre-chef islamique qu’elles devaient au talent et à l’opiniâtreté de Iman Adelbe.

Accueillie avec enthousiasme par ses égéries ayant une haute idée de leur mission de maintien de l’ordre public, et plus froidement par les farouches opposants au voile qui crièrent aussitôt à « l’islamisation de la Suède », sa collection de hijabs ne poursuivait qu’un seul objectif, plus louable que séditieux : encourager l’autonomisation des femmes musulmanes en général, et de celles attirées par ces « métiers d’hommes » en particulier, en apaisant leurs tourments face à un cruel dilemme.

Si elle se réjouit que le voile, confectionné par ses soins il y a six ans de cela, rehausse toujours l’uniforme des quelques policières musulmanes qui n’ont pas renoncé à le porter, Iman Aldebe veut croire qu’il contribuera, lentement mais sûrement, à conférer une image « plus positive », débarrassée des noirs fantasmes, à l’ensemble des citoyennes suédoises de confession musulmane.

8 commentaires

Laissez un commentaire
    • Annamir, tu doit bien porté des signes extérieur conforme à la mentalité religieuse majoritaire du pays dans lequel tu te trouve. La laïcité est chrétienne, et si tu est laïque, et que tu t’habille comme les laïques chrétiens, alors tu porte des signes d’une religion particulière : le christianisme laïque.

      Que tu le veuille ou pas, par ignorance ou pas, tu porte toujours des signes d’une religion ou d’une secte religieuse car chaque individus vie avec une communauté majoritaire et chaque communauté à une culture particulière, un mode de vie particulier, des convictions particulières, des mœurs selon leur convictions, une croyance de base partagé avec le reste de sa communauté (dogme), des idées particulières qui lui est propre sur l’origine de la vie, une vision particulière le but de la vie, une éthique particulière sur le comportement, des principes particuliers, une façon particulière de concevoir la politique, des rites particuliers propre à sa communauté, un système de lois particulier qui régit sa communauté et qui est a respecté et à obéir par ses partisans, etc, etc, et tous cela signifie : une religion (que tu le veuille ou non)

      Etre vivant et non dans la tombe, et sa ose prétendre quand même ne pas pratiquer de religion, elle est bonne celle-là…

      Religion ne signifie pas : croire au préalable en l’existence de Dieu ou suivre un Livre révélé par Dieu… (car cela n’est propre cas certains types de religions et non pas à toutes les religions)

      Les bouddhistes, hindouistes, taoïstes, athéistes, animistes, sont aussi des religions comme les autres et ont aussi leur propres signes religieux différents des autres, même s’ils ne croient pas en l’existence de Dieu et ne suivent pas une religion ayant un Livre considéré comme révélé par Dieu (le Créateur).

      Par conséquent, prétendre “ne pas trop aimé les signes extérieurs de religion” est une affirmation irrationnel et contradictoire, et est surement la parole d’une personne perturbé et confuse dans sa vie, qui ne sait pas ou elle en est dans sa vie, et qui ne se rend pas compte qu’elle critique une religion qu’elle suit sans même en être consciente…

      Voilà la folie de ceux qui s’instruisent dans les médias, auprès des fabulateurs et des marchands d’ignorance qui vendent une religion caméléon pour mieux passé inaperçus : eh oui l’athéisme est une religion avec son idéologie “la laïcité” et elle avance en caméléon pour mieux convaincre un maximum d’ignorant ayant un faible degré de clairvoyance et d’étude sur la signification des mots et de leur origine.

  1. Pourquoi pas ! C’est une tenue sympa très féminine et qui a le mérite de bien maintenir les cheveux !! Contrairement à certains qui diabolisent l’islam je n’y vois aucun signe extérieur de religion puisque les femmes juives chrétiennes et musulmanes le portent !!!

      • Les religieuses le portent certaines femmes agées le portent Les femmes qui veulent avoir chaud à la tête le portent certaines femmes dans certaines conditions le portent … De plus la France n’est pas le “nombril” de la chrétienneté Dans certains pays très catholiques comme l’Irlande et la pologne le voile est très porté par des femmes chrétiennes Et au delà de nos religions monothéistes le voile est un symbole de la féminité donc rien à voir avec la représentation diabolisée et islamophobe d’aujourd’hui !!!

  2. Bravo Madame, c’est sobre, chic et élégant; la forme du voile épouse à ravir le chapeau.
    Même si je ne l’ai pas essayé, même si je ne suis ni suédoise ni policière, j’adorerais le porter . Comme quoi , on peut être voilée et porter un chapeau !
    Bravo d’avoir osé casser les codes et les préjugés :
    Oui on peut être Musulmane, Suédoise, Policière, Voilée & en Uniforme.

    Congratulations Lady, it’s so elegant & chic. I love it. You dared to break the clichés !!! You are gifted
    Keep on like it !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le cinéaste K. Loach fait don des recettes de son dernier film dans des salles israéliennes au mouvement BDS

Génocide des Rohingyas: pourquoi l’Arabie saoudite reste silencieuse