in

Stevie Wonder annule un concert caritatif en faveur de Tsahal

Géant de la musique, Stevie Wonder, l’homme orchestre d’Hollywood dont on ne compte plus les hymnes cultes, a annulé un concert caritatif programmé le 6 décembre à Los Angeles.

Pourquoi un tel revirement de la part du célèbre chanteur et auteur-compositeur américain qui était annoncé sur la scène d’un spectacle donné pour la bonne cause ? Parce que ce dernier a appris que tout dépendait de quel côté du mur de la honte on se plaçait pour participer à cette soirée de bienfaisance, qui n’était autre qu’en faveur de Tsahal, l’armée d’occupation illégale, dont le mythe de "l'armée la plus morale du monde" n'abuse plus personne, sauf dans certains salons feutrés du parisianisme…  

Après avoir été éclairé par une pétition qui l’a alerté sur ceux qui tiraient les ficelles dans les coulisses "les amis des Forces de Défense d’Israël", la réaction de l’artiste ne s’est pas fait attendre, refusant de se prêter à une sinistre mascarade qui aurait à jamais terni sa haute distinction de « Messager de la Paix » décernée par l’Onu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qatar : un poète est condamné à la perpétuité pour avoir « insulté » l’émir

La Palestine célèbre l’obtention de son nouveau statut onusien