in

Scandale: Quand l’Allemagne espionnait “ses musulmans”

Au cours des dix dernières années, les services de renseignements Allemands ont placé sous étroite surveillance des dizaines de musulmans  au sein même des mosquées.

Ces surveillances à l’intérieur d’édifices religieux ont été condamnées par Belit Onay, un député du parti " Green " qui a affirmé que   " les musulmans étaient considérés comme des suspects potentiels … alors que seul 40% des cas pouvaient faire l'objet de suspicions éventuels  au mieux ". " Ils ont été poursuivis simplement parce qu'ils ont participé à la prière du vendredi,  alors qu'ils n'avaient jamais  commis d'actes de violence. "

Selon cet homme politique, cette surveillance  qui se serait déroulée en Basse-Saxe (au nord-ouest du pays) pendant 10 ans, portait sur  100 musulmans. Elle  aurait été mise en place par les services de renseignements et plus particulièrement par l’Office fédéral de protection de la constitution (Verfassungsschutz), qui  a été  sérieusement mis  en cause  suite à cette surveillance  injustifiée de personnes innocentes. Pour  Belit Onay et son parti  qui  ont demandé   des  réformes de ce service de renseignement,  ce "scandale" ne s’arrête pas là. Il  révèle notamment   que ce  bureau "a recensé près de 9.000 personnes dans sa banque de données ". D’après lui " 20% de ces dossiers  n'avaient pas de fondement juridique et 20 % étaient juridiquement discutables ".

Ce programme de surveillance a été appliqué lorsque l’Union chrétienne-démocrate et le Parti libéral-démocrate étaient au pouvoir. Pour avoir plus d'informations sur ces évènements, le  gouvernement de coalition a  déclenché une enquête pour identifier  les responsables de l'opération. Belit Onay a  également  proposé  la mise en place  "de nouvelles réglementations juridiques et réformes pour mettre fin à ce type d'événements et modifier la loi sur les services de renseignement et l’Office pour la protection de la constitution ".

Notons que l'Allemagne  possède  la deuxième plus grande population musulmane de l'Europe après la France.  L''islam est la troisième religion du pays après le protestantisme et le christianisme. Il y a entre 3,8 et 4,3 millions de musulmans sur  82 millions d'habitants, ce  qui représente environ 5%  de la population.

Récemment, une hostilité face à la présence musulmane a pu se faire sentir  à travers l'organisation d'un débat  très animé sur l'immigration musulmane dans le pays. Un récent sondage réalisé par l'Université de Munster a constaté que les Allemands ont une perception "plus négative"  des musulmans en comparaison de  leurs voisins européens. Selon un sondage réalisé en 2010 par l’institut de recherche Infraset-dimap, plus d'un tiers des personnes interrogées préfèreraient  " une Allemagne sans islam. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finlande : de jeunes musulmanes en hijab brisent la glace des préjugés

Démission de Copé : les pains au chocolat sont cuits !