in

L’opinion des Français, Britanniques et Allemands au sujet des musulmans a évolué positivement, selon une étude

Elles alimentent habituellement les fantasmes les plus noirs et nous font broyer du noir, les études d’opinion, qui prennent le pouls des Européens non musulmans au sujet de l’islam, se suivent et se ressemblent inexorablement, toutes dressant le même état des lieux assombri par les regards noirs, les peurs irrationnelles et les islamalgames ravageurs.

Contrastant de manière saisissante avec cette tendance générale à noircir le tableau, la dernière enquête réalisée par le très sérieux Pew Research Center, un think-tank américain, apporte une touche de lumière à cette photographie de l’opinion européenne, l’éclairant d’un jour nouveau. De là à penser qu’elle laisse entrevoir le bout du tunnel serait toutefois un peu prématuré et hasardeux…

Contre toute attente, et en dépit d’un début d’année marqué par les attentats sanglants de Paris, les atrocités de Daesch, une islamoparanoïa hexagonale générale, notamment dans le temple scolaire, et l’hémorragie des actes islamophobes que rien n’a pu juguler, les Français, les Britanniques et les Allemands ont, dans l’ensemble, une perception plus positive de leurs concitoyens musulmans qu’en 2014.

Echappant miraculeusement aux jugements à l’emporte-pièce, aux ressentiments haineux, et à une hystérie collective post-11 janvier qui se sont répandus comme une traînée de poudre sur le Vieux Continent, 76% des Français ont une opinion positive des musulmans en 2015 contre 24% qui les voient d'un mauvais oeil, ces résultats se confirmant avec les Britanniques (72%+ et 19%-) et les Allemands (69%+ et 24%-). Il est à noter que parmi les sondés figurent des Roms et des Juifs. Comparativement à l’étude menée l’année dernière, force est de constater que les mentalités ont évolué favorablement chez les trois poids lourds européens, les opinions positives gagnant 4, 8 et même 11 points, respectivement en France, au Royaume-Uni et en Allemagne.

La même auscultation en Espagne, Italie et Pologne ajoute, cependant, une ombre au tableau, les Espagnols ayant en effet une appréciation très mitigée des musulmans (52% d’opinions positives, contre 42% négatives), tandis que les Polonais et les Italiens se démarquent nettement par leur franche hostilité. L’Italie bat même un record en totalisant 61% d'opinions négatives, contre 31% de positives, talonnée par la Pologne avec ses 56% d’opinions négatives, et seulement 30% de positives.

En France, alors même que les statistiques alarmantes font état d’une islamophobie sur la courbe dangereusement ascendante, le Pew Research Center met en évidence le revirement positif de l’opinion qui fait un bond en avant notable de 14%, en 2014, à 25%, en 2015, et non pas vers le gouffre du racisme… Cette étude, surprenante à plus d’un titre, révèle également que les opinions très favorables ont progressé chez les électeurs de droite, passant de 9 à 18%, et de 22 à 37%, chez ceux dont le cœur palpite à gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Mosquée à Carpentras cible de tirs à balles réelles

Le Daily Show ridiculise la United Airlines pour avoir refusé une canette de Coca ouverte à une passagère voilée