in

Sarkozy utilise l’épouvantail Tariq Ramadan contre Hollande

Sentant la défaite approcher, Nicolas Sarkozy utilise tous les épouvantails qui sont à sa disposition pour tenter de discréditer son adversaire Hollande. Pour ce faire, Sarkozy ressort encore et toujours la carte Tariq Ramadan dont le président sait combien  il   jouit d'une très mauvaise image médiatique, assimilée à un dangereux islamiste adepte de la lapidation.

Hier soir,  sur TF1, le candidat de l'UMP a donc rappelé au sujet de Ramadan que «voilà un homme qui appelle à voter pour François Hollande. Je n’ai pas entendu François Hollande dire que cela le gênait». Refusant absolument d'être associé à Tariq Ramadan (incarnation parfaite  de la figure de l'intégrisme islamique pour beaucoup de dirigeants du PS),  François Hollande a aussitôt réagi ce matin sur France Info en déclarant qu'il s'agit "d' amalgames, mensonges… Comment l’admettre ? (…) Il n’a jamais cité mon nom, ce Tariq Ramadan, qui ne vote même pas en France, et je n’ai pas à me justifier quand un individu peut dire qu’il n’aime pas le pouvoir sortant»

 On se souvient  également que Martine Aubry et Laurent Fabius  avaient retiré leur signature d'une pétition publiée par le Nouvel Observateur, car  Tariq Ramadan avait osé la signer.  Rejeté aussi bien par  l'UMP que  le PS,  l'islamologue suisse  a surtout servi de croque-mitaine  idéal brandi par des candidats  à l'élection présidentielle incapables de proposer des solutions concrètes à la crise économique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mohamed VI ou la cupidité du trône

Algérie : un scandale de vidéos pornographiques et de parties fines entre gens de la haute société